Follow France Synergies on WordPress.com

L’importance du français

ACTIVITÉ : L’IMPORTANCE DU FRANÇAIS

I. La langue française dans le monde
1. Introduction : Ecrivez au tableau « francophonie » et demandez à vos élèves de dire ce que ce terme leur évoque. Si vous souhaitez évoquer le concept de francophonie plus en profondeur, vous pouvez utiliser une précédente newsletter de France Synergies que vous trouverez en cliquant ICI.
2. Une langue mondiale :
 *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Selon vous, est-ce que le français est une langue très parlée dans le monde ?
– Dans quelles organisations politiques le français est-il utilisé comme langue officielle ?
*Lecture : par groupe de deux, vos élèves vont lire l’introduction et la partie intitulée « une langue mondiale » de cet article et répondre aux questions suivantes :
a. Le français fait partie des 10 langues les plus utilisées au niveau mondial. V/F (vrai)
b. Le français et l’anglais sont les seules langues qui existent sur chaque continent. V/F (vrai)
c. Le français est une langue majeure au sein de l’Europe. V/F (vrai)
d. On ne parle pas du tout français dans le monde arabe. V/F (faux, le Liban, par exemple, compte 1 500 000 de francophones)
e. Le Québec est la seule partie de l’Amérique du Nord où on parle français. V/F (faux, on parle également français en Louisiane où il y a 300 000 francophones)
f. Les DOM sont rattachés à la France. V/F (vrai, ce sont des départements d’outre mer français)
g. La majorité des francophones d’Asie vivent au Vietnam. V/F (vrai)
*Post-lecture : Poursuivez la discussion en posant les questions suivantes:
h. Comment expliquez-vous cette présence de la langue française dans le monde ? (ici, évoquez le contexte historique)
i. Selon vous, pourquoi est-il important de préserver le statut de la langue française à l’étranger ?
3. Une langue institutionnelle : *Pré-lecture : Donnez à vos élèves la liste des institutions (qui figurent dans cet article) où le français est une langue de travail ou une langue dominante.
*Lecture : Dites-leur de lire cet article puis de répondre aux questions ci-dessous :
a. La journée de la langue française a pour but de promouvoir:
a.1. l’utilisation du français uniquement à l’O.N.U.
a.2. l’utilisation des langues rares à l’O.N.U.
a.3. l’utilisation du français, de l’anglais, de l’espagnol, du russe, du chinois et de l’arabe
à l’O.N.U.
b. Selon Kiyo Akasaka, la langue française:
b.1. joue un rôle fondamental vis-à-vis de l’O.N.U.
b.2. est une langue comme les autres.
b.3. a moins d’impact que l’anglais.
c. Selon Akasaka, les langues étrangères:
c.1. sont menacées par la mondialisation.
c.2. n’ont pas d’impact sur notre façon de penser et d’agir.
c.3. influencent notre perception du monde.
d. Pour célébrer la journée de chaque langue officielle, le symbole sera:
d.1. un monument historique.
d.2. un écrivain ou poète.
d.3. un homme politique.
*Post-lecture : Par groupe de 3 ou 4, vos élèves vont créer une affiche destinée à promouvoir la diffusion de la langue française aux Etats-Unis ou dans le monde: sur cette affiche figurera un logo ou une image (d’une personne ou d’un monument) pour symboliser la langue française et un slogan écrit en français suivi de quelques lignes.

II. Apprendre le français: une expérience unique et enrichissante
1. Petite introduction : Ecrivez au tableau l’expression « langue étrangère » et demandez à vos élèves d’y associer un nom (la connaissance), un adjectif (culturel) ou un verbe (apprendre, parler, etc…). Ensuite, écrivez « la langue française » au tableau et faites le même exercice. Quand vous aurez trouvé un nombre satisfaisant de mots associés à ces deux expressions, menez une discussion sur l’importance de l’apprentissage des langues étrangères à l’aide des questions suivantes:
a. Pourquoi est-ce important de parler une autre langue que l’anglais ?
b. Qu’est-ce qu’on apprend quand on étudie une langue étrangère ? Est-ce seulement une question de grammaire et de vocabulaire ?
c. En apprenant le français, qu’est-ce que vous avez découvert ?
2. Pourquoi apprendre le français ? :
 *Petit sondage : pendant environ 5 minutes, chaque élève demandera à chacun de ses camarades pourquoi il a choisi de suivre ce cours de français et notera les réponses sur une feuille. Ensuite, vous discuterez de ces raisons tous ensemble en guise de récapitulation. Voici les questions à poser pour mener à bien le sondage:
– Pourquoi est-ce que tu as choisi de suivre ce cours de français ?
– Est-ce que tu suis des cours pour apprendre une autre langue étrangère ? Si oui, laquelle ?
– Est-ce que tu prévois de partir en France plus tard ?
*Analyse de données : Montrez à vos élèves ces graphiques qui proviennent d’une étude menée par l’Institut des Langues de UW-Madison à l’automne 2004 et discutez ensemble des raisons pour lesquelles on choisit d’étudier le français à partir des questions suivantes:
a. Quelle est la raison principale pour laquelle on choisit d’étudier le français ?
b. Quelle est la deuxième raison évoquée ?
c. En comparant les autres langues avec le français, quelles sont les différences au niveau des motivations ?
d. Comment expliquez-vous ces différences ?
e. Entre la France, l’Espagne et l’Allemagne, quel pays donne le plus envie de faire un programme d’études à l’étranger selon le graphique ? Pourquoi selon vous ?
*Activités d’expansion : Comme devoir à la maison, vos élèves demanderont à un ami ou à un membre de leur famille quelle langue étrangère il/elle a appris, pourquoi cette langue en particulier et quel effet cet apprentissage a eu sur sa carrière et sa vie en général. Vos élèves écriront ensuite un court paragraphe dans lequel ils résumeront ces informations qu’ils liront en classe.
3. La voix des étudiants : *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Combien de langues étrangères parlez-vous ? Lesquelles ?
– Pourquoi avez-vous choisi d’étudier la langue française au lieu d’une autre langue étrangère ?
– En quoi l’apprentissage du français vous apporte quelque chose de bénéfique (du point de vue académique, personnel ou culturel) ?
*Lecture : Par groupes de trois, vos élèves vont lire 4 profils d’étudiants en français sur le sitede l’Institut des Langues de UW-Madison (il y en a 20 en tout, donc veillez à assigner des profils différents pour chaque groupe) et, à partir des informations qu’ils auront trouvées, répondre en français aux questions suivantes:
a. Est-ce que ces étudiants sont forcément spécialisés dans l’étude des langues étrangères ou ont-ils d’autres intérêts d’un point de vue académique ?
b. En général, est-ce que ces étudiants parlent une seule ou plusieurs langues étrangères ? Lesquelles ?
c. Quelles sont les raisons principales pour lesquelles ils choisissent d’étudier le français ?
d. Selon eux, quels sont les avantages d’apprendre une langue étrangère ?
e. En quoi est-ce enrichissant sur un plan personnel ?
f. A quelles occasions peuvent-ils utiliser leur connaissance de la langue française ?
g. Quelles sont leur expérience lorsqu’ils vont étudier ou vivre à l’étranger ?
*Post-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
h. Quelle est la chose que vous préférez dans vos cours de français ?
i. Est-ce que vous aimeriez continuer à étudier ou pratiquer le français après la fin de votre scolarité ?
– Vous pouvez également leur demander de relever les arguments avancés par cette vidéodiffusée par le Language Institute de UW-Madison et en discuter tous ensemble.

III. Le français, un atout au niveau professionnel
1. Travailler à Bruxelles : *Pré-visionnage : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Selon vous, quels débouchés offre la langue française ?
– Que pensez-vous du métier d’interprète ?
*Visionnage : Demandez à vos élèves de regarder cette vidéo puis de répondre aux questions ci-dessous :
a. Bruxelles aura besoin de nouveaux interprètes en français dans dix ans:
a.1. à cause des départs à la retraite.
a.2. à cause d’une augmentation phénoménale des postes.
a.3. à cause de la crise économique.
b. Il faudra embaucher:
b.1. 100 interprètes en français.
b.2. 200 interprètes en français.
b.3. 300 interprètes en français.
c. Les interprètes devront parler:
c.1. 2 langues différentes.
c.2. 3 langues différentes.
c.3. 4 langues différentes.
d. En général, les interprètes de la Commission européenne ont fait:
d.1. une formation de deux ans dans une école spécialisée.
d.2. des études de langues étrangères à l’université.
d.3. des études dans n’importe quel domaine, pourvu qu’ils soient bilingues.
*Post-visionnage : Vous pouvez montrer cette vidéo à vos élèves pendant quelques minutes pour leur montrer en quoi consiste le métier d’interprète à la Commission européenne de Bruxelles.
2. Le français et ses débouchés professionnels
 : *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Pourquoi est-ce que vous étudiez le français ?
– Sur quels types de métiers débouche, en général, l’apprentissage du français ?
– Est-ce que l’étude de la langue française est seulement limitée à l’enseignement, la recherche ou la traduction et l’interprétariat ?
*Lecture: Chaque groupe (constitué de 4 élèves) va lire un extrait différent du livre Post-Francophile : Stories from the Professional French Masters Program, édité par Ritt Deitz, qui raconte l’expérience de plusieurs anciens élèves du P.F.M.P. Ensuite, chaque groupe résumera son histoire en faisant une présentation à la classe. Voici un exemple de lignes directrices pour la présentation :
a. Quel est le métier actuel de la personne qui raconte son histoire ?
b. En quoi est-ce que l’étude et la connaissance du français sont importantes pour ce travail ?
c. En quoi l’étude du français a-t-elle transformé cette personne d’un point de vue personnel ou professionnel ?
*Post-lecture : Posez à vos élèves les questions suivantes:
d. Est-ce que ces extraits vous ont donné envie de poursuivre l’étude du français ?
e. Savez-vous quel métier vous voudriez exercer plus tard ? Si oui, est-ce compatible avec le français ?

Autres liens utiles:

– La vidéo Pourquoi apprendre le français? proposée par le site du gouvernement français.
– Le manifeste Langue française : état d’urgence par un collectif d’associations.
– Un site concernant la défense de la langue française.
– Le site officiel de la revue Le français dans le monde.


Les jeux de la francophonie

ACTIVITÉ : LES JEUX DE LA FRANCOPHONIE

NIVEAU DEBUTANT

I. La Francophonie 
1. Brainstorming  : Ecrivez le mot « Francophonie » au tableau et demandez à vos élèves s’ils savent ce que c’est, ou s’ils peuvent imaginer ce que c’est. Expliquez-leur ensuite que c’est un regroupement de pays ayant le français en commun. Demandez-leur maintenant de donner des exemples de pays où le français est parlé.
2. La carte  : Montrez à vos élèves la carte de la francophonie et demandez-leur de cliquer sur les pays qu’ils ne connaissent pas pour voir où ils se trouvent. Mettez ensuite vos élèves par groupes de deux et demandez-leur de faire les trois quiz sur la francophonie : le français en Afriquele français en Amérique et le français en Europe. Faites une compétition entre les groupes !
3. Le drapeau : Montrez maintenant le drapeau de la Francophonie à vos élèves. Demandez-leur si le drapeau leur rappelle un autre drapeau, qu’ils connaissent déjà. Montrez-leur ensuite le drapeau des Jeux Olympiques et posez-leur les questions suivantes :
a. Quels sont les points communs entre les deux drapeaux ? ( Réponse : les couleurs, la forme ronde )
b. A quoi correspondent les différentes couleurs ? ( Réponse : 5 continents )
c. Pourquoi les 5 couleurs sont-elles présentes sur le drapeau francophone ? ( Réponse : parce que le français est parlé sur les 5 continents )

II. Les Jeux de la Francophonie 
Expliquez à vos élèves que la Francophonie organise des Jeux, comme les Jeux Olympiques, tous les 4 ans (l’année suivant les JO). Les derniers Jeux se sont passés en 2009, à Beyrouth, au Liban.
1. La mascotte 2009  :
– Faites découvrir la mascotte, nommée Cédrus, à vos élèves. Mettez vos élèves par groupes de deux et demandez-leur de regarder la photo de Cédrus et de répondre aux questions qui suivent :
a. A quoi ressemble Cédrus ? ( Réponse : à un oiseau )
b. De quelles couleurs est-il ? A votre avis, pourquoi ? ( Réponse : violet, rouge, jaune, vert, blanc : comme les couleurs du drapeau )
Demandez-leur maintenant de lire le texte à propos de Cédrus et de répondre aux questions suivantes. Corrigez ensuite ensemble.
a. Quels sont les adjectifs et les qualités qui caractérisent Cédrus ? ( Réponse : petit, rapide, courageux, passionné de sport et d’art, humeur joyeuse, esprit optimiste, persévérant, etc. )
b. A quel type d’oiseau la description fait-elle référence ? ( Réponse : le Phénix )
Précisez que le Liban a été en guerre pendant très longtemps et que le pays est en train de se reconstruire (d’où la comparaison au Phénix). Faites également remarquer que le nom donné à la mascotte, Cédrus, provient du type d’arbre appelé « Cedrus Libani » ou « cèdre du Liban », l’emblème du pays (présent sur ledrapeau du Liban).
– Montrez maintenant à vos élèves les différentes activités présentes aux Jeux de la Francophonie de 2009. Par deux, posez-leur les questions qui suivent :
a. Pouvez-vous deviner les différentes activités que pratique Cédrus ?
Réponses : l’athlétisme, le basketball, la boxe, la chanson, la danse (de création), la littérature, le football, le judo, les contes et les conteurs, Cédrus lui-même, la peinture, la photographie, le tennis de table (ou le ping-pong), la sculpture, le volleyball (de plage )
b. Quelles sont les activités présentes aux Jeux Olympiques ? Celles seulement présentes aux Jeux de la Francophonie?
2. La bande annonce  : Montrez la vidéo de la bande annonce pour les Jeux de 2009 au Liban et demandez à vos élèves de noter les choses suivantes. Corrigez ensuite ensemble.
a. les différents sports présents ;
b. décrivez la dernière image (le logo).
3. Les photos 2009  : Par groupes de deux, demandez à vos élèves de choisir trois photos parmi les différentes rubriques et de les décrire en expliquant pourquoi ils les ont choisies.

III. A vous de jouer !
Par groupes de trois, demandez à vos élèves de choisir un pays francophone qu’ils ne connaissent pas et de préparer une fiche du pays choisi en incluant les informations suivantes :
– le continent sur lequel il est,
– la capitale,
– les langues parlées,
– la population.
Demandez-leur ensuite d’inventer la mascotte des Jeux de la Francophonie s’ils devaient se passer dans le pays de leur choix, et de lui donner un nom. Ils devront présenter leur pays à la classe, ainsi que leur mascotte et les raisons de leurs choix.

NIVEAU INTERMEDIAIRE
Certaines activités pour débutants sont réutilisées pour le niveau intermédiaire. Vous pouvez également réutiliser les autres activités pour débutants, ou les adapter pour vos élèves de français intermédiaire.

I. La Francophonie 

1. Brainstorming  : Ecrivez le mot « Francophonie » au tableau et demandez à vos élèves s’ils savent ce que c’est, ou s’ils peuvent imaginer ce que c’est. Expliquez-leur ensuite que c’est un regroupement de pays ayant le français en commun. Demandez-leur maintenant de donner des exemples de pays où le français est parlé et montrez-leur ensuite la carte de la Francophonie.
2. La Francophonie  : Divisez votre classe en groupes de deux et donnez-leur à chacun une des trois rubriques qui suivent. Demandez-leur d’aller sur le site internet de l’Organisation Internationale de la Francophonie, de cliquer sur leur rubrique (en haut à gauche) et de répondre aux questions correspondantes. Mettez ensuite les réponses en commun.
– La Francophonie (Qui sommes-nous ?)
a. L’OIF est composée de combien d’Etats et de gouvernements ?
b. Où et en quelle année l’OIF a-t-elle été fondée ?
c. Où sont consignés les objectifs de la Francophonie ?
d. Dans quel pays les missions de la Francophonie ont-elles été adoptées ?
– Secrétaire général (Abdou Diouf / Les activités du Secrétaire général)
a. Depuis quelle année Abdou Diouf est-il Secrétaire général de la Francophonie ?
b. Qui était Abdou Diouf avant d’être élu Secrétaire général ?
c. Quelle était sa politique ?
d. Quel est le rôle du Secrétaire général ?
– Actions (Langue française / Diversité culturelle et linguistique)
a. Qu’est-ce que l’OIF favorise en parallèle de la promotion du français ?
b. Quels sont les trois axes majeurs de la politique des langues ?
c. A quoi peut contribuer la production de biens culturels ?
d. Que s’est-il passé le 20 octobre 2005 ?
3. Le drapeau : Montrez maintenant le drapeau de la Francophonie à vos élèves. Demandez-leur si le drapeau leur rappelle un autre drapeau, qu’ils connaissent. Montrez-leur ensuite le drapeau des Jeux Olympiques et posez les questions suivantes :
a. Quels sont les points communs entre les deux drapeaux ? ( Réponse : les couleurs, la forme ronde )
b. A quoi correspondent les différentes couleurs ? ( Réponse : 5 continents )
c. Pourquoi les 5 couleurs sont-elles présentes sur le drapeau francophone ? ( Réponse : parce que le français est parlé sur les 5 continents )

II. Histoire des Jeux
1. Les Jeux de la Francophonie  : Ecrivez ensuite « Jeux de la Francophonie » au tableau et demandez à vos élèves d’imaginer quelles sont les différences entre les Jeux Olympiques et les Jeux de la Francophonie (JDLF). Ensuite, par groupes de deux, demandez-leur d’aller sur le site officiel des Jeux de la Francophonie (et de cliquer sur Les Jeux et ses sous-rubriques) et de répondre aux questions suivantes. Corrigez ensuite ensemble.
a. Quelles sont les trois catégories en compétition aux JDLF ? ( Réponse : arts, sport, langue française )
b. Quand sont-ils organisés ? ( Réponse : tous les 4 ans )
c. En quelle année les Jeux de la Francophonie ont-ils été créés ? ( Réponse : 1987 )
d. Pourquoi l’expérience du Niger est-elle exemplaire ? ( Réponse : par l’élan de solidarité qu’elle a soulevé pendant la crise alimentaire du Niger )
e. Quelle est la particularité des JDLF en ce qui concerne l’accueil des Jeux ? ( Réponse : au moins une fois sur deux dans un pays en voie de développement )
f. Pour qui, en particulier, les JDLF sont-il destinés ? ( Réponse : pour la jeunesse )
g. Dans quels pays les JDLF ont-il été accueilli depuis le début ? ( Réponse : au Maroc, en France, à Madagascar, au Canada, au Niger et au Liban )
h. Aux derniers JDLF, quel pays a gagné le plus de médailles d’or ? d’argent ? de bronze ?
2. Les Jeux du Maroc à Beyrouth : Montrez la vidéo sur l’histoire des JDLF à vos élèves après avoir lu les questions qui suivent. Demandez ensuite à vos élèves de répondre aux questions pendant la vidéo.
a. Dans quelle ville la VIè édition des JDLF a-t-elle eu lieu ? ( Réponse : Beyrouth )
b. Dans quelle ville se trouve le siège de la Francophonie ? ( Réponse : Paris )
c. Selon Clément Duhaime, combien de jeunes devraient assister aux JDLF au Liban ? ( Réponse : 3000 )
d. Dans quelle ville la première édition des JDLF a-t-elle eu lieu ? ( Réponse : Casablanca )
e. Dans quelle ville la IIè édition des JDLF a-t-elle eu lieu ? ( Réponse : Paris )
f. Dans quelle ville la IIIè édition des JDLF a-t-elle eu lieu ? ( Réponse : Antananarivo )
g. Dans quelles villes la IVè édition des JDLF a-t-elle eu lieu ? ( Réponse : Ottawa et Hull )
h. Dans quelle ville la Vè édition des JDLF a-t-elle eu lieu ? ( Réponse : Niamey )

III. Les Jeux de 2009
1. Le discours d’Abdou Diouf  : Mettez maintenant vos élèves par groupes de deux et cliquez sur lediscours du Secrétaire général à la VIè édition des JDLF. Demandez à vos élèves de répondre aux questions qui suivent et corrigez ensuite ensemble.
a. Selon Abdou Diouf, sous quel signe est placé la VIè édition des Jeux ?
b. Pendant les dix jours, de quoi les spectateurs seront-ils témoins ?
c. Qu’est-ce que le pavillon de la Francophonie associe ?
d. Que se passe-t-il grâce à TV5 ?
e. Que se passe-t-il en direct du Campus de l’Université de Beyrouth ?
2. Le lancement des Jeux au Liban  : Pour savoir comment se sont déroulés les JDLF au Liban, le siteRFI vous propose un document audio ainsi que des questions de compréhension. Faites écouter le document audio plusieurs fois à vos élèves et demandez-leur de répondre aux questions.
3. La cérémonie d’ouverture : Montrez la vidéo de la cérémonie d’ouverture des JDLF à Beyrouth et demandez à vos élèves de relever les différentes activités et les différents moments et spectacles qui se sont passés pendant la cérémonie. Montrez la vidéo au moins deux fois, et corrigez ensuite ensemble.

IV. A vous de jouer !
Par deux, vous allez écrire une interview entre un journaliste et Abdou Diouf. Le journaliste pose des questions au Secrétaire général de la Francophonie à la fin des Jeux pour lui demander son avis sur la cérémonie d’ouverture, les Jeux, le Liban, etc. Vous pouvez vous aider du site des JDLF (comme les médailles par exemple), du discours d’Abdou Diouf, de la vidéo de la cérémonie d’ouverture, etc. Vous jouerez ensuite la scène devant la classe !

Autres liens utiles
– Un web cast sur la Francophonie. Vous pouvez également y retrouver le power point de la présentation ainsi que les biographies de nos quatre invités francophones : Franz de la Suisse, Malick du Sénégal, Renée Anne de l’Ontario Français et Geneviève du Québec.
Idées pédagogiques : Vous pouvez utiliser le webcast de diverses manières avec vos élèves. Le webcast consiste en la biographie de chacun des invités, de la description de leurs photos et de cinq questions :
1. Quels sont le statut de la langue française et la place de la communauté francophone au sein de votre pays ?
2. Parlez un peu de votre famille et de vos activités de famille quand vous étiez adolescent(e).
3. Quelles sont les spécialités culinaires de votre pays ?
4. Comment s’organise le système politique dans votre pays ? Pourriez-vous nous parler des rapports que votre pays entretient avec la France ?
5. Quelle est la date de votre fête nationale et comment la célébrez-vous ?
En mettant vos élèves en groupe, vous pouvez par exemple leur demander de s’occuper d’un pays et de décrire les images de celui-ci ainsi que de résumer la biographie de la personne et les réponses aux questions. Vous pouvez également mettre les groupes en charge d’une seule question et leur faire comparer les différents pays.
– Une vidéo de l’interview de Nicolas Fraissinet, médaillé d’or aux JDLF pour la catégorie chanson:
– Un centre de ressources du patrimoine oral francophone propose des contes collectés dans différents pays, enregistrés en français et en langue locale, accompagnés d’une fiche pédagogique.


Haïti

ACTIVITÉ : HAITI – « PERLE DES ANTILLES »

I. Haïti – introduction

1. Cliquez sur la carte des Antilles et demandez à vos élèves de répondre aux questions suivantes.
a. Où se trouve Haïti ?
b. Comment s’appelle l’île sur laquelle se trouve Haïti ?
c. Avec quel autre pays Haïti partage-t-il l’île ?
d. Comment s’appellent les îles françaises situées dans les Caraïbes ?

2. Cliquez sur la carte d’identité d’Haïti et posez les questions qui suivent à vos élèves.
a. Comment s’appelle la capitale d’Haïti ?
b. Quelles sont les langues officielles parlées ?
c. Quelle est la monnaie ?
d. Quel est le taux de chômage ?

II. Haïti – son histoire

1. Son histoire : Montrez maintenant cette vidéo canadienne qui retrace l’histoire d’Haïti à vos élèves, après avoir lu les questions suivantes ensemble. Demandez-leur de répondre aux questions tout en regardant la vidéo.

Questions :

Début – 4 min 17
1. Quel est le surnom d’Haïti ?
a. la perle des Caraïbes
b. le bijou des Antilles
c. la perle des Antilles
2. Quand Christophe Colomb découvre Haïti en 1492, qui vivait sur l’île ?
a. les Inuits
b. les Taïnos
c. les Tutsis
3. En 1697, à qui appartient la partie ouest de l’île Hispaniola ?
a. à l’Espagne
b. à la France
c. à Saint-Domingue
4. Grâce à quoi les colons deviennent-ils riches ?
a. à l’esclavage
b. aux bateaux
c. à la mer
5. Qui est Toussaint-Louverture ?
a. un mulâtre
b. un esclave
c. un chef rebelle
6. Que se passe-t-il le 1er janvier 1804 ?
a. l’indépendance de Saint-Domingue
b. l’indépendance des esclaves
c. la victoire de la France

4 min 18 – Fin
7. Que veut dire « Ayiti » ?
a. pays d’esclaves
b. pays des indigènes
c. pays de montagnes
8. A partir de 1925, qu’est-ce qu’Haïti doit donner à la France ?
a. du sucre
b. de l’argent
c. des esclaves
9. Quand est-ce que les Américains occupent Haïti ?
a. entre 1915 et 1934
b. entre 1915 et 1938
c. entre 1915 et 1957
10. Qu’est-ce que Duvalier met en place en 1957 ?
a. une démocratie
b. une monarchie
c. une dictature
11. Quel était le métier de Jean-Bertrand Aristide avant d’être au pouvoir ?
a. prêtre
b. ouvrier
c. médecin
12. En quelle année Jean-Bertrand Aristide a-t-il été renversé ?
a. 1986
b. 1991
c. 1997
13. Que faudra-t-il à Haïti pour sortir de la misère ?
a. beaucoup de chance
b. beaucoup d’argent et beaucoup d’amis
c. beaucoup de doigté et beaucoup d’argent

2. Son économie : Divisez votre classe en groupes de deux ou trois. Cliquez sur le texte qui traite de l’économie d’Haïti et assignez une partie du texte à chaque groupe. Demandez-leur de répondre aux questions correspondantes, et corrigez ensuite ensemble.

Questions :

1ère partie
1. Quel est l’état de l’économie haïtienne ?
2. Quelles sont les deux choses dont l’économie haïtienne souffre ?
3. Qu’est-ce qui complique la circulation de la population et des marchandises ?
4. Qu’est-ce qui empêche le développement du tourisme ?
2ème partie
1. Quelle est l’activité économique essentielle du pays ?
2. La production agricole du pays suffit-elle à nourrir la population ?
3. Pourquoi la terre est-elle de moins en moins fertile ?
4. A qui appartiennent les cultures telles que le café et le coton ?
3ème partie
1. A quoi se limite l’industrie haïtienne ?
2. Pourquoi la mine de bauxite a-t-elle été fermée ?
3. Quelle industrie illégale a pris de l’importance à Haïti ?
4. Qu’est-ce qui contribue en grande partie à l’économie de survie du pays ?

3. Le site internet de RFI vous propose une fiche pédagogique très complète sur Haïti, basée sur un document oral dans lequel Aimé Césaire parle d’Haïti.

III. Haïti – le séisme

Le 12 janvier 2010, Haïti a été victime d’un séisme de magnitude 7 sur l’échelle de Richter. Celui-ci aurait fait 217 000 morts et 300 000 blessés.

1. Témoignage : demandez à vos élèves de lire le témoignage de l’écrivain Dany Laferrière en entier. Divisez la classe en groupes de deux et assignez un paragraphe à chacun des groupes. Ils devront répondre aux questions qui correspondent et vous corrigerez ensemble.

Questions
1ère question :
a. Qu’est-ce qui a peut-être sauvé l’éditeur Rodney Saint-Eloi ?
b. Combien de temps a duré le tremblement de terre ?
c. A quoi Dany Laferrière compare-t-il la terre ?
2ème question :
a. Pourquoi se sont-ils éloignés de l’hôtel ?
b. Pourquoi les gens ne savent-ils pas où sont leurs proches à 16h50 ?
c. Grâce à quoi ont-ils appris que le président était vivant ?
3ème question :
a. Pourquoi l’écrivain Frankétienne ne veut plus jouer sa pièce ?
b. Selon Dany Laferrière, qu’est-ce qui sauvera le peuple haïtien ?
c. Selon lui, qu’est-ce qui remplace les repères physiques lorsque ceux-ci sont tombés ?
4ème question :
a. Que s’est-il passé après le temps de silence ?
b. Qu’est-ce qui a sauvé Port-au-Prince?
c. Qu’est-ce que les gens riches ont fait ?
5ème question :
a. Selon Laferrière, quel mot faut-il cesser d’employer, et pourquoi ?
b. Depuis combien de temps n’y a-t-il pas eu de tremblement de terre si puissant ?
c. Quel mot préfère-t-il à l’expression « pillage » ?
6ème question :
a. Qu’est-ce que les gens pensent de l’aide internationale ?
b. Quel est le problème numéro un, et pourquoi ?
c. Pourquoi est-ce que les Haïtiens seraient prêts à accepter cette dernière souffrance ?

2. Montrez ensuite la vidéo du journal de TF1 sur l’aide française. Lisez les questions ensemble avant, et demandez ensuite à vos élèves de répondre pendant la vidéo. Vous pouvez montrer la vidéo deux fois, et corriger ensuite ensemble.

Répondez par vrai ou faux :
a. Des équipes de la sécurité civile doivent partir de la Guadeloupe. V/F
b. En France, à Brignoles, 60 hommes sont prêts à partir. V/F
c. Dans l’équipe, il y a 4 unités spécialisées en sauvetage. V/F
d. La mission est de sortir le maximum de victimes des décombres. V/F
e. L’unité de secours est composée de médecins et d’infirmières seulement. V/F
f. Le rôle des chiens est de tenir compagnie à l’équipe de secours. V/F
g. Ils prévoient une mission d’une trentaine de jours. V/F

3. Le site internet de RFI vous propose une activité pédagogique, basée sur un document audio intitulé « fait du jour » et qui traite de l’aide médicale qui s’organise en Haïti après le séisme.

IV. A vous de jouer!

Niveau débutant : Mettez vos élèves par groupes de deux et demandez-leur de piocher une des îles des Antilles françaises (Basse-Terre, Grande-Terre, Marie-Galante, la Désirade, Terre-de-Haut, Terre-de-Bas, la Martinique, Saint-Barthélémy, Saint-Martin). Chaque groupe devra faire une fiche d’identité de l’île en donnant les informations qui suivent, et la présenteront à la classe:
– l’archipel (si nécessaire)
– les langues parlées
– la préfecture / le chef lieu / la plus grande ville
– la superficie
– la population
– la monnaie

Niveau Intermédiaire :
1. Par groupes de deux, l’un est journaliste et l’autre rescapé d’une catastrophe naturelle qui témoigne de son expérience. Ecrivez un dialogue entre le journaliste et le rescapé, que vous jouerez ensuite devant la classe.
2. Par groupes de trois ou quatre, imaginez un moyen original mais possible pour récolter des dons pour aider les victimes d’Haïti. Présentez ensuite votre projet à la classe.

Autres liens utiles :

– Un site internet sur la littérature haïtienne;
– Une vidéo du journal de TF1 sur l’histoire d’Haïti;
– Le mot du jour de RFI, « Haïti »;
– Le site internet FreeRice vous permet de faire des exercices de vocabulaire tout en donnant du riz au « Programme Alimentaire Mondial des Nations Unis » pour toute bonne réponse.

 


Monaco

ACTIVITE : LA PRINCIPAUTE DE MONACO

I. Découvrir Monaco

1. Montrez la vidéo sur Monaco à vos élèves et demandez-leur de relever tout ce qu’ils voient. Ils devront reporter :
– les objets,
– les monuments,
– le temps,
– la géographie,
– la végétation.
Demandez-leur aussi de trouver des adjectifs qui décrivent l’atmosphère de Monaco dans cette vidéo.

2. Demandez à vos élèves de regarder la carte de Monaco et de situer la ville par rapport à la France, à la mer et aux villes voisines. Demandez-leur ensuite de situer la gare, ou encore le Centre culturel et d’expositions, etc.

3. Mettez vos élèves par groupes de deux et demandez-leur de lire le petit article sur Monaco et demandez-leur de répondre aux questions suivantes :

Vocabulaire :
– un curiste : une personne qui fait une cure (= treatment in a spa)
– un pécule : de l’argent
– la TVA : Taxe sur la Valeur Ajoutée
– être doté : avoir ou posséder 
a. Quelle est le surnom donné à Monaco ?
b. Quelles sont les deux activités qui donnent sa richesse à Monaco ?
c. Que s’est-il passé en 1963 ?
d. Combien de pourcents des recettes la TVA représente-t-elle pour Monaco ?
e. Quel type d’immeubles a été construit à Monaco ?
f. Pourquoi beaucoup d’emplois se sont créés dans le secteur des services ?
g. De quoi la marque de luxe de Monaco est-elle dotée ?

II. Son histoire et sa famille royale

1. Allez sur le site du gouvernement de Monaco et divisez votre classe en groupes de deux. Assignez-leur les trois premiers paragraphes, ou les deux suivants, ou les quatre derniers et demandez-leur de répondre aux questions qui correspondent:

Trois premiers paragraphes :
a. Depuis très longtemps, qu’est-ce qui sert de refuge aux populations primitives et aux navigateurs venant d’Orient ?
b. Qui préside la Principauté de Monaco depuis des siècles ?
c. Quelles sont les traditions les plus importantes pour les monégasques ?
Deux paragraphes du milieu :
a. Quel type d’état est Monaco ?
b. Entre quel département français et quelle mer Monaco se trouve-t-elle ?
c. Que s’est-il passé au cours de ces vingt dernières années ?
Quatre derniers paragraphes :
a. Quelle est la langue officielle et quelles sont les autres langues utilisées ?
b. Combien de nationalités sont représentées à Monaco ?
c. Quelle est la monnaie utilisée ?

2. Montrez la vidéo sur le souvenir de la Princesse Grace Kelly à Monaco, à l’occasion du vingt-cinquième anniversaire de sa mort en 2007, et posez les questions qui suivent à vos élèves:
a. Qui a inauguré l’exposition sur Grace Kelly ?
b. En quoi consiste l’exposition ? Quels sont les objets disposés ?
c. Quels sont les deux adjectifs utilisés par la deuxième femme interviewée pour qualifier Grace Kelly ?
d. Selon la troisième femme interviewée, quel type de maman était Grace Kelly ?
e. Combien d’expositions de Grace Kelly ont été faites ?
f. Qu’est-ce que Grace Kelly est devenue pour les monégasques à cause de son destin hors du commun ?

3. Allez sur le site de monaco.mc et cliquez sur la vidéo intitulée « la fête nationale en no comment ». Regardez la vidéo et demandez ensuite à vos élèves de répondre aux questions qui suivent :
a. Quel est le premier grand moment de la journée ?
b. Qui est-ce que le prêtre accueille à l’entrée de l’église ?
c. Quel est le deuxième grand moment de la journée ?
d. Quel est le rôle du Prince Albert ?
e. Qui est présent à la fenêtre du palais ?

III. Expansion

Mettez vos élèves par groupes de deux ou trois et demandez-leur de préparer leur voyage à Monaco en s’aidant du site visitmonaco.com. Il s’agit de préparer un voyage de cinq jours en incluant les renseignements suivants. Le projet sera ensuite présenté à la classe.
– les visites,
– les loisirs,
– les hôtels,
– les restaurants.

Autres liens intéressants :
– Une vidéo du mariage du Prince Rainier et de Grace Kelly (archives);
– Un site avec les biographies d’Albert, de Caroline et de Stéphanie de Monaco.


L’Algérie et la France

ACTIVITE : L’ALGERIE ET LA FRANCE

I. Brainstorming

Montrez à vos élèves la carte du continent africain et demandez-leur s’ils savent quels pays parlent le français en Afrique. Montrez ensuite le Maghreb, expliquez ce en quoi il consiste (Maroc, Algérie et Tunisie). Focalisez-vous ensuite sur l’Algérie et demandez à vos élèves les mots qui leur viennent à l’esprit.

II. L’Algérie en photos

– Cliquez sur le site du guide du routard pour accéder aux photos. Demandez à vos élèves de se mettre par deux et de choisir 2 ou 3 photos qu’ils trouvent intéressantes. Ils devront les décrire à la classe et justifier leur choix.

– Vous pouvez aussi montrer une vidéo sur l’Algérie proposée par le site de TV5 et demander à vos élèves de décrire les différentes scènes qu’ils observent.

III. L’histoire de l’Algérie et de la France

Faites lire les questions de compréhension qui suivent à vos élèves et montrez-leur la vidéo sur l’histoire de l’Algérie colonisée par la France. Auparavant, assurez-vous qu’il savent ce qu’est une colonie et faites remarquer que l’Algérie était une colonie française et que les colons étaient appelés des « pieds noirs ».

Questions de compréhension :

1. De quel continent traite la vidéo ?
2. D’après son commentaire, Jules Ferry dit-il que les Français ont le droit de civiliser les Africains ?
3. L’Algérie est-elle plus petite que la France ?
4. Compléter : la Cathédrale s’appelle Notre Dame…
5. Est-ce que le jeune homme qui parle a l’air d’aimer la ville d’Alger ?
6. Compléter les paroles du premier nationaliste algérien :
« L’Arabe est ma…
L’Algérie est mon…
L’Islam est ma… »
7. En théorie, les musulmans d’Algérie sont-ils des citoyens français à cette époque ?
8. Qui possède les meilleures terres d’Algérie : les Arabes ou les Français ?
9. La plupart des garçons musulmans sont-ils scolarisés ?
10. En quelle année se déroule le referendum pour l’indépendance de l’Algérie ?

 IV. Les immigrés algériens en France

Pour les immigrés algériens en France, le choix de la langue (français, arabe algérien, etc.) est toujours délicat. Le site internet RFI vous propose une compréhension orale très intéressante avec 4 exercices d’écoute au sujet de la langue, avec comme invité un artiste algérien.

Autres sites intéressants

– La biographie de Hasna El Becharia, chanteuse algérienne;
– Le blog d’un ancien pied-noir;
– Un blog qui compare les cultures française et algérienne.


Le Canada francophone

ACTIVITE : LE CANADA

1. Brainstorming

Commencez par un brainstorming avec vos élèves, en écrivant le mot  « Canada » au tableau. Demandez-leur de dire les mots de vocabulaire qui leur font penser au Canada, demandez-leur s’ils sont déjà allés au Canada, et dans quelle partie, etc.

2. Fiche pédagogique de TV5 (tous niveaux):

Le site tv5.org vous propose de nombreuses activités sur le Québec, pour les niveaux élémentaire, intermédiaire et avancés.

3. Compréhension orale et visuelle :

Montrez la publicité sur la charte de la langue française une première fois sans le son et demandez à vos élèves de répondre aux questions suivantes :

a. Décrivez les scènes que vous voyez.
b. A votre avis, que représentent les formes humaines blanches ?
Montrez la vidéo une deuxième fois, cette fois avec le son, et demandez à vos élèves de répondre aux questions qui suivent :
c. Que représentent les formes humaines blanches ?
d. A votre avis, qu’est-ce que cela signifie ?
e. Depuis combien de temps la Charte de la langue française existe-t-elle ?
f. Expliquez le slogan de la fin.

Expliquez que la Charte de la langue française est aussi appelée la loi 101, et qu’elle fait de la langue française la seule langue officielle de l’Etat québécois.

4. La Francophonie :

a. Notre webcast du 20 février 2008 intitulé « La Francophonie » a eu comme invitées deux représentantes du Canada français, provenant de l’Ontario français et du Québec (la Suisse et le Sénégal y sont aussi représentés). Le webcast est accompagné des biographies des invités ainsi que des photos de leur région :
Vous pouvez utiliser le webcast de diverses manières avec vos élèves. Le webcast consiste en la biographie de chacun des invités, de la description de leurs photos et de cinq questions :
1. Quels sont le statut de la langue française et la place de la communauté francophone au sein de votre pays ?
2. Parlez un peu de votre famille et de vos activités de famille quand vous étiez adolescent(e).
3. Quelles sont les spécialités culinaires de votre pays ?
4. Comment s’organise le système politique dans votre pays ? Pourriez-vous nous parler des rapports que votre pays entretient avec la France ?
5. Quelle est la date de votre fête nationale et comment la célébrez-vous ?
En mettant vos élèves en groupe, vous pouvez par exemple leur demander de s’occuper soit de l’Ontario français, soit du Québec, et de décrire les images de celui-ci ainsi que de résumer la biographie de la personne et les réponses aux questions. Vous pouvez également mettre les groupes en charge d’une seule question et leur faire comparer l’Ontario français et le Québec.

b. Le site Edufle.net propose une fiche pédagogique complète sur la francophonie. Vous pouvez utiliser la partie « Canada – Québec » avec les questions qui l’accompagnent.

5. Expansion :

Mettez vos élèves par groupe de deux ou trois et demandez-leur de préparer leur voyage de cinq jours au Québec en s’aidant du site internet de l’Office du Tourisme de Québec . Leur présentation devra comporter les éléments suivants :
– l’hébergement,
– les restaurants,
– les sports,
– les attractions touristiques,
– ce qu’il y a à faire au Québec.

Autres sites intéressants :

– tv5.org vous propose plusieurs vidéos sur le Québec;

– La bande-annonce du film « Génération 101 » de Claude Godbout , documentaire qui traite de la perception de la langue française par la nouvelle génération d’immigrants au Québec. Le nombre « 101» fait allusion à la loi 101.


Tahiti

ACTIVITE : TAHITI

TV5

tv5.org est le site de la chaîne mondiale de télévision en français. Ce site propose une immense ressource de documents vidéo ou écrits sur des sujets variés comme le cinéma, la musique, la culture, et qui sont exploitables en classe. Il propose également des fiches pédagogiques interactives à utiliser directement en classe de français.

Dans cette séquence pédagogique, nous utiliserons ce site afin de découvrir en quoi il peut être un support d’activités pour les étudiants.

Le marché de Mapuru Aparîta à Tahiti.

Dans sa rubrique “apprendre le français”, tv5.org, propose des exercices en ligne à partir du visionnage d’un petit reportage. Ici, les étudiants vont découvrir un marché de Tahiti qui est un rendez-vous incontournable pour tous les tahitiens.

Brainstorming

Posez les questions suivantes à vos élèves afin d’introduire l’activité qui suit :
1. Où se trouve Tahiti ? Pouvez-vous situer cette île sur une carte du monde ?
2. Quelle langue parle-t-on à Tahiti ?
3. Quel statut possède Tahiti par rapport à la France ?
4. Qu’est-ce qu’un marché ? Existe-il un marché dans votre ville ?
5. Quel type de produits peut-on trouver au marché ?

Pré-activité

Visionnez le reportage en cliquant sur “voir la séquence”. Faites un premier visionnage sans le son et répondez ensuite aux questions suivantes en faisant des hypothèses, présentez les questions avant de diffuser le reportage afin que vos étudiants sachent sur quelles informations ils doivent se focaliser.
1. Où se déroule le reportage ?
2. D’après les images, quel climat peut-on trouver dans cette région ?
3. Quel lieu est présenté dans ce reportage ?
4. Quels aliments avez-vous vus ?
5. Quel est votre sentiment par rapport aux images que vous avez vues ? (envie, dégoût, joie)

Compréhension orale

1. Compréhension globale 
Proposez un visionnage par séquences avec le son afin de répondre aux questions suivantes, lisez les questions avec vos étudiants avant de diffuser les séquences du reportage pour qu’ils se focalisent sur certaines informations.

Début du reportage-1min.55
1. Quels jours le marché est-il ouvert ?
2. A quelle heure l’agent municipal ouvre-t-il les portes ?
3. Combien de commerçants sont présents sur le marché ?
4. A quelle heure les premiers clients arrivent-ils ?
5. D’où viennent les petits maraîchers installés à l’extérieur du marché ?

1 min.55-2 min. 38
1. Quel fruit cette femme n’a-t-elle pas besoin d’acheter ? Pourquoi ?
2. Que va-t-elle acheter ?

2min. 38-3 min. 12
1. Quel est le fruit emblématique de la cuisine polynésienne ?
2. Quel est l’aliment dont les tahitiens raffolent ?

3min. 12-fin du reportage
1. Quel est l’endroit le plus important du marché ?
2. Les tahitiens mangent-ils le poisson cru ou cuit ?
3. Combien de fois par jour le poisson arrive-t-il ? A quel moment de la journée ?

2. Compréhension détaillée
Dites si ces affirmations sont vraies ou fausses :
1. 50% des habitants de la Polynésie vivent à Tahiti.
2. Le uru est un fruit.
3. Le uru remplace un peu le pain pour les Tahitiens.
4. Les produits du marché sont moins chers qu’au supermarché.
5. Les produits importés ne sont pas taxés.
6. La viande est moins chère que le poisson.

Expansion

Par groupe de trois, écrivez les avantages et les inconvénients du marché et du supermarché. Entamez ensuite une discussion avec le reste de la classe à propos des éléments que vous avez trouvés.


Le génie du manguier

ACTIVITE: Le génie du manguier

Proposé par le Centre de Ressources pour l’Enseignement du Français, Services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis, Rutgers University, New Brunswick

Les efforts de collaboration entre les Services Culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis et de différentes universités américaines ont permis la création de quatre Centres de Ressources pour l’Enseignement du Français aux Etats-Unis (ceux de Yale university, Rutgers University, University of Southern California, University of Wisconsin-Madison). Cette semaine, nous vous proposons un module pédagogique sur le thème de la francophonie, Le génie du manguier, élaboré par nos confrères du Centre de ressources pour l’enseignement du français à Rutgers University.