Follow France Synergies on WordPress.com

L’amour et les Français

ACTIVITE : L’AMOUR ET LES FRANÇAIS – SPECIAL SAINT-VALENTIN

I. Célébrer la Saint-Valentin en France
1. Petit sondage : *Pré-lecture : Demandez à vos élèves s’ils fêtent la Saint-Valentin, et si oui, comment. Demandez-leur également s’ils pensent que c’est une fête importante et de justifier leur réponse.
*Lecture : Montrez les résultats d’un sondage que vous pourrez télécharger en fichier PDF en haut à droite sur ce site : dites à vos élèves de regarder attentivement les diapositives 6, 7, 8, 9, 10 et 11, puis de répondre aux questions suivantes :
I. Diapositive 6 et 7
a. Est-ce que les Français achètent des cadeaux pour la Saint-Valentin ? (oui, 48% des Français qui sont en couple achètent un cadeau à leur partenaire)
b. Quelle différence peut-on noter entre les hommes et les femmes ? (Les femmes ont moins tendance à acheter des cadeaux aux hommes pour célébrer cette fête que les hommes)
II. Diapositive 8 et 9
c. A combien s’élève généralement le coût d’un cadeau de la Saint-Valentin ? (de 35 à 50 euros)
d. Comparez les résultats entre les hommes et les femmes. (les résultats sont à peu près les mêmes mais on notera que les hommes ont tendance à payer un peu plus que les femmes)
IV. Diapositive 10 et 11
e. Quels sont les trois grands « classiques » pour la Saint-Valentin ? (bijoux, fleurs, vêtements et parfums)
f. Comparez les résultats concernant les hommes et les femmes. Comment est-ce que vous les expliquez ? (les hommes s’appuient sur le classique bijou tandis que les femmes ont tendance à acheter des vêtements à leur conjoint)
*Post-lecture : Par deux, vos élèves vont jouer le rôle de deux personnes qui sont en couple et qui se disputent à propos du fameux cadeau de Saint-Valentin et qui essaieront de trouver un commun accord pour résoudre cette situation et pour se réconcilier. Ensuite, chaque groupe jouera sa petite scène devant la classe. Précisez à vos élèves qu’il ne faut pas hésiter à en faire quelque chose d’humoristique !
2. Activités et cadeaux : *Pré-visionnage : Demandez à vos élèves de faire un petit sondage parmi leurs camarades et de découvrir quel serait, pour eux, l’activité ou le cadeau idéal pour la Saint-Valentin. Discutez ensuite des résultats tous ensemble.
*Visionnage : Vous allez leur montrer cette vidéo (attention, on arrêtera la vidéo après 1 :08 min parce que le reste du reportage montre des cadeaux assez connotés qui pourraient mettre mal à l’aise vos élèves ! faites bien attention à la stopper juste après le témoignage de la personne qui dit qu’un petit cadeau fait toujours plaisir !!) et leur dire de répondre aux questions qui figurent ci-dessous :
a. Les touristes étrangers trouvent que :
a.1. Paris est suffisamment romantique pour la Saint-Valentin.
a.2. Paris ne remplace pas une grande déclaration romantique.
a.3. Paris est trop cliché.
b. La majorité des clients qui viennent acheter des fleurs pour la Saint-Valentin sont :
b.1. des femmes.
b.2. des hommes.
b.3. les deux.
c. Selon le reportage, faut-il payer beaucoup d’argent pour la Saint-Valentin ?
c.1. oui !
c.2. non, pas forcément : c’est le geste qui compte !
c.3.  absolument pas : personne n’aime la Saint-Valentin.
d. Quels sont les autres cadeaux de Saint-Valentin cités ?
d.1. des ustensiles de cuisine.
d.2. des livres.
d.3. le chocolat.
*Post-visionnage : Organisez une discussion sur l’aspect commercial de la Saint-Valentin et divisez votre classe en deux afin de mener un débat sur le bien-fondé, les avantages et inconvénients (voire les dérives) de cette fête.
3. Les « Kiss-in » le 14 février 2010 : *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Selon vous, est-ce que la Saint-Valentin est importante aux Etats-Unis ?
– Aux Etats-Unis, est-ce qu’il y a des événements particuliers le jour de la Saint-Valentin comme des revendications sociales ou politiques, etc… ?
*Lecture : Par deux, vos élèves vont lire cet article puis répondre aux questions ci-dessous :
a. Qui a organisé la journée « kiss-in » ? (un groupe d’étudiants et SOS racisme)
b. Qui a participé à cette action ? (des couples homosexuels, hétérosexuels, bisexuels ou mixtes)
c. Comment est-ce qu’on participe à la journée « kiss-in » ? (il suffit de s’embrasser avec passion !)
d. Quel est le but de ce type d’action ? (sensibiliser l’opinion publique à l’homophobie et au racisme vis-à-vis des ressortissants étrangers)
*Post-lecture : Demandez à vos élèves d’exprimer ce qu’ils pensent de ce type d’action. Ensuite, dites-leur de réfléchir, par groupe de trois ou quatre, à une action qu’ils aimeraient lancer le jour de la Saint-Valentin. Ils devront trouver un slogan (du type, « faites l’amour, pas la guerre », « aimez-vous les uns les autres », etc…), dessiner un slogan (un cœur avec une inscription par exemple) et expliquer le but de leur action. Ensuite, chaque groupe présentera son projet à la classe.

II. L’amour et les nouvelles technologies
1. La Saint-Valentin et les nouvelles technologies : *Pré-lecture : Posez-les questions suivantes à vos élèves :
– Est-ce que vous utilisez beaucoup votre téléphone portable ou votre ordinateur ? Si oui, pour quoi faire ?
– Pensez-vous que l’amour est compatible avec la technologie ? Développez votre argument.
*Lecture : Par deux, vos élèves vont se pencher sur les résultats de ce sondage et répondre aux questions ci-après :
a. La majorité des Français souhaitent la Saint-Valentin par courriel. V/F (faux, ils la souhaitent en personne)
b. Les Français expriment beaucoup leurs sentiments par téléphone. V/F (faux !)
c. Les SMS et les courriels ne sont pas très populaires pour les déclarations d’amour. V/F (vrai)
d. Internet aide les grands timides à mieux s’exprimer. V/F (vrai !)
e. Les ruptures amoureuses par texto, téléphone ou courriels sont plus populaires chez les 15-17 ans. V/F (vrai)
f. Les Français ne veulent surtout pas voir leur partenaire quand ils les appellent. V/F (faux !)
*Post-lecture : Dites à vos élèves d’écrire, par deux, un « Manifeste de l’Amour » dans lequel ils expliquent pourquoi l’amour ne peut pas être associé à la technologie. Ce manifeste pourrait prendre la forme d’un petit texte ou d’un discours romantique, au choix.
2. Les sites internet : *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Selon vous, quel est le meilleur moyen pour rencontrer l’amour ?
– Que pensez-vous des sites de rencontre amoureuse ?
– Sont-ils populaires aux Etats-Unis ?
*Lecture : Par deux, vos élèves vont lire cet article et répondre aux questions qui suivent:
a. On utilise généralement les sites de rencontre pour :
a.1. trouver un(e) ami(e).
a.2. trouver le grand amour.
a.3. trouver un frère ou une sœur.
b. Les chats sont:
b.1. très utilisés par les adultes.
b.2. peu utilisés par les adultes.
b.3. des animaux de compagnie très sympathiques.
c. Meetic rencontre:
c.1. beaucoup de succès en Europe.
c.2. très peu de succès en France.
c.3. beaucoup de succès en France
d. Grâce à Match.com, Meetic va se développer :
d.1. en Europe.
d.2. en Océanie.
d.3. en Amérique.
e. Aujourd’hui, on utilise Facebook :
e.1. seulement pour se faire des amis.
e.2. pour se faire des amis et discuter en ligne.
e.3. pour se faire des amis et éventuellement des rencontres amoureuses.
*Post-lecture : Menez une discussion sur les avantages et les inconvénients des sites de rencontre amoureuse et écrivez au tableau les arguments pour et contre au fur et à mesure du débat. Ensuite, parlez des éventuelles dérives que ce genre de site peut occasionner.
3. Chanson « Pomme C » de Calogero : Montrez cette vidéo à vos élèves et dites-leur de la regarder très attentivement et de réfléchir aux thèmes qui sont abordés dans le clip (amour, informatique, rencontres, etc) et de bien payer attention aux mots employés parce qu’il y aura un exercice de compréhension orale ensuite. Quand elle sera finie, demandez-leur d’expliquer ce qu’ils ont compris. Ensuite, donnez-leur ces paroles à trou et repassez la chanson au moins deux fois pour qu’ils puissent compléter les blancs. Enfin, corrigez ensemble cet exercice et discutez du message que Calogero a essayé de faire passer avec sa chanson à l’aide des questions suivantes :
– Quelle est la symbolique des personnes enfermées dans leur écran ?
– A la fin, pourquoi est-ce que la jeune femme arrête de sourire ?
–  Que veut dire Calogero quand il chante « On s’aime trop vite. Nos vies c’est le virtuel » ?
– Selon le chanteur, est-ce que l’amour peut/doit être virtuel ?

III. Des chansons d’amour
Le Centre d’Approches Vivantes des Langues et des Médias (CAVILAM) propose sur ce site des activités pédagogiques (niveaux A2 ; B1 ; B2 ; C1 ; C2) réalisées à partir de chansons d’amour. Vous pourrez facilement trouver les clips de ces chansons sur les sites Youtube.fr ou Dailymotion.fr et les paroles sont disponibles sur le livret entier téléchargeable sur le site du CAVILAM (juste en dessous du titre « L’amour en chansons »).

VI. Quelques petits poèmes d’amour
1. Jacques Prévert, « Pour toi mon amour » (débutant) : *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Selon vous, qu’est-ce que l’amour ? Quelles différentes sortes d’amour peut-on trouver ? (famille, couple, religion, etc…)
– Est-ce que vous avez déjà éprouvé ce sentiment ?
Ensuite, montrez-leur des images correspondant aux termes suivants pour leur faire deviner leur signification.
*Lecture : Lisez d’abord ce poème à vos élèves puis demandez-leur de se mettre par deux et de répondre aux questions de compréhension qui figurent ci-dessous :
a. Est-ce que le narrateur est un homme ou une femme (l’accord du passé composé donne la réponse) ? (un homme)
b. Quelle expression désigne la personne que le narrateur aime ? (mon amour)
c. Pourquoi le narrateur veut-il aller au marché ? (il veut trouver des oiseaux, des fleurs et des chaînes)
d. Pourquoi le narrateur dit qu’il n’a pas trouvé « son amour » au marché aux esclaves ? qu’est-ce que cela veut dire ? (notion de liberté, l’amour ne doit pas être une cage où on enferme quelqu’un : personne n’appartient à quelqu’un)
Ensuite, corrigez les réponses tous ensemble et proposez à vos élèves de lire le poème de façon expressive (cela peut aussi donner lieu à un exercice de prononciation).
*Post-lecture : – Discussion : Par deux, vos élèves vont répondre à cette question : Selon vous, est-ce qu’il est possible de ne pas étouffer quelqu’un quand on l’aime ?
Ecrivez ces expressions au tableau au fur et à mesure de la discussion et employez-les pour mieux les apprendre à vos élèves :

  • Aimer quelqu’un versus haïr quelqu’un
  • Tomber amoureux de quelqu’un versus ne pas ressentir de sentiments pour quelqu’un
  • Respecter la liberté de son amour versus enchaîner/étouffer quelqu’un ; la jalousie

– Activité : Par groupe de deux, écrire la réponse de la femme au narrateur sous la forme d’un petit poème de quatre vers; chaque groupe travaillera sur un paragraphe. Puis jouer la pièce devant la classe : un élève lira la partie du narrateur, puis son camarade lira le petit poème de 4 vers qui fait figure de réponse.
Voici un peu de vocabulaire pour aider vos élèves à créer des rimes :
-oiseaux : beau, mot, haut, tôt, trop,
-fleurs : peur, pleurs, sœur, cœur, bonheur
-chaînes : peine, haine, reine, saigne, peigne
-je ne t’ai pas trouvée : je me suis envolée, liberté, aimer, rechercher
2. Paul Géraldy, « Expansions » (intermédiaire) : *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Selon vous, est-ce facile ou difficile d’exprimer son amour à quelqu’un ? Pourquoi ?
– Est-ce plus facile de le dire ou de l’écrire ?
*Lecture : Par deux, vos élèves vont lire ce poème et répondre aux questions ci-dessous :
a. Qui parle ? (l’auteur qui est désigné par le pronom sujet « je »)
b. A qui est-ce que l’auteur s’adresse ? Soulignez les autres pronoms sujets/objets dans le texte. (il vouvoie d’abord cette personne puis la tutoie)
c. Pourquoi, selon vous, est-ce qu’il passe du vouvoiement au tutoiement à partir du vers 7 ?(le vouvoiement implique une certaine distance entre les deux personnes et peut marquer un grand romantisme puis le passage au « tu » montre que les deux personnes sont très proches)
d. Quelle peur exprime le poète ? (la peur d’être ridicule : « vous riez ? j’ai l’air stupide ? » ;  la peur de ne pas pouvoir exprimer tout ce qu’il ressent)
e. Quelle est la relation du narrateur par rapport aux mots? (« on vit plus ou moins à travers des mots » : malgré leur insuffisance, on en a besoin pour exprimer nos émotions et, par ce biais, les vivre pleinement)
f. Qu’est-ce que le dernier vers vous inspire quand il dit « Toi ! Toi ! Toi ! Toi ! » ? (cette répétition résume la passion qu’éprouve le narrateur envers la personne qu’il aime et convient finalement mieux que « des choses de poète »)
*Post-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves:
– Selon vous, est-ce que les mots sont suffisants pour tout exprimer ?
– Par quelles autres façons peut-on exprimer son amour ?
– Activité : Par deux, vos élèves vont écrire un poème d’amour à une personne (leurs parents, leur ami(e), etc…) dans lequel ils exprimeront leurs sentiments profonds. Ils pourront ensuite le lire à la classe ou le faire lire seulement à vous.
3. Louis Aragon, « Nous dormirons ensemble » (avancé) 
: *Pré-lecture : Demandez à vos élèves d’analyser ensemble le titre du poème :
– Quels sont les différents sens de « dormir » ?
– Qu’est-ce qu’implique l’utilisation du futur simple ?
– Pourquoi est-ce que le poète a choisi une phrase avec sujet et verbe (au lieu d’un mot) en guise de titre ?
Notez que, selon le Trésor de la Langue Française, l’expression « aller de l’amble » connote « l’allure naturelle au chameau, à la girafe et à l’ours; c’est une allure acquise par l’âne, le cheval et le mulet ».
*Lecture : Par deux, vos élèves vont lire ce poème et répondre aux questions suivantes :
a. Quelle série d’oppositions pouvez-vous noter dans la première strophe ? (matin versus soir ;  minuit versus midi ; enfer versus paradis)
b. A quoi servent-elles ? (elles servent à montrer que cet amour transcende toutes les oppositions et qu’il est inattaquable)
c. Que veut dire le poète lorsqu’il affirme : « C’était hier et c’est demain/Je n’ai plus que toi de chemin » ? (les vies du poète et de la personne aimée sont désormais éternellement reliées)
d. Quelle est la symbolique du cœur entre les mains de la personne aimée ? (le poète offre tout son cœur à la personne aimée et se donne complètement à elle)
e. Que veut dire le vers « Et tant je t’aime que j’en tremble » ? (la force de l’amour effraie le poète qui ne maîtrise plus ses propres émotions et ne contrôle plus ses sentiments tant ils sont forts)
*Post-lecture : Par deux, vos élèves vont écrire la réponse de la personne aimée au poète sous la forme d’un nouveau poème d’environ trois ou quatre strophes (il peut être romantique ou bien humoristique, ironique…tous les goûts sont permis !). Puis, chaque groupe pourra lire son poème à la classe. Ensuite, chaque élève gardera une copie de son poème (corrigé au préalable par son professeur de français) dans un portfolio qu’il ou elle pourra compléter avec de nouveaux poèmes ou essais écrits en français au fur et à mesure de sa scolarité.

Autres liens utiles :

– Des activités FLE sur le thème de l’amour.
– Des exercices ludiques et interactifs sur le vocabulaire de la Saint-Valentin.
– Des flashcards avec du vocabulaire spécial Saint-Valentin !
– Une dictée à corriger sur le thème de la Saint-Valentin.
– Un numéro spécial Saint-Valentin sur L’internaute.com.