Follow France Synergies on WordPress.com

La retraite en France

ACTIVITÉ : LA RETRAITE EN FRANCE

I. Introduction : la sécurité sociale et les retraites
1. Définition : *Pre-lecture : Ecrivez l’expression « la sécurité sociale » en lettres majuscules au tableau puis demandez à vos étudiants de vous donner un mot ou une expression sur le thème de la sécurité sociale que vous écrirez au tableau. Ensuite, vous pourrez leur poser les questions suivantes:
– Qu’est-ce que la sécurité sociale ?
– Selon vous, à quoi sert-elle ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article puis de répondre aux questions suivantes par groupe de deux:
a. Quand a été créée la sécurité sociale en France ? (4 octobre 1945)
b. Sur quel principe repose la sécurité sociale ? (la solidarité)
c. Quel est le but de la sécurité sociale ? (protéger les individus)
d. Quels domaines sont concernés par cet organisme ? (la santé, la famille, la vieillesse, le logement, l’emploi et la pauvreté et l’exclusion sociale)
e. Est-ce que la sécurité sociale représente un budget important en France ? (oui, 500 milliards d’euros par an)
f. Comment est-ce qu’on finance la sécurité sociale ? (les cotisations, les impôts et taxes et la contribution de l’Etat)
Expliquez à vos étudiants que la photo montre la « carte vitale » de couleur verte qui est la carte d’assurance maladie en France : grâce à cette carte à puce, les professionnels de la santé peuvent faire des feuilles de soin électroniques vers l’organisme d’assurance maladie concerné ou bien faire des demandes de remboursements électroniques. 
*Post-lecture : Posez les questions qui suivent à vos élèves:
g. Selon vous, pourquoi est-ce que la sécurité sociale est importante ?
h. Est-ce qu’il y a un organisme de sécurité sociale aux Etats-Unis ? Si oui, à quoi sert-il ?
2. Le trou de la sécurité sociale : Ecrivez au tableau l’expression « le trou de la sécurité sociale » et demandez à vos élèves de deviner ce que cela veut dire. Ensuite, demandez-leur de se mettre par groupe de trois et de regarder attentivement ce graphique créé par le Centre Commun de la Sécurité Sociale (CCSS) en octobre 2010 pendant la réforme des retraites et les manifestations et les grèves pour montrer les 10 ans de déficits de la sécurité sociale, puis posez-leur les questions suivantes:
a. Que représente ce graphique ?
a.1. les chiffres officiels des dépenses et des gains de la sécurité sociale.
a.2. les chiffres officiels des dépenses pour les retraites uniquement.
a.3. les chiffres officiels des dépenses pour l’assurance-maladie.
b. Que représentent les chiffres en blanc?
b.1. le déficit.
b.2. un taux juste au-dessus du déficit.
b.3. des résultats exceptionnellement bons.
c. Selon le graphique, les chiffres de la sécurité sociale sont:
c.1. alarmants.
c.2. plutôt normaux.
c.3. très bons.
d. La sécurité sociale rencontre de graves problèmes depuis:
d.1. 2001
d.2. 2002
d.3. 2003
e. En 2010, la situation est:
e.1. Plus grave qu’en 1999.
e.2. Moins grave qu’en 1999.
e.3. Pareille qu’en 1999.
f. Quel type d’assurance est le plus touché par ce problème ?
f.1. L’assurance maladie et l’assurance familiale.
f.2. L’assurance maladie et l’assurance protégeant contre les accidents du travail.
f.3. L’assurance maladie et l’assurance vieillesse.
Vous pouvez, si vous le souhaitez, expliquer que le Fonds de solidarité vieillesse a été créé par la réforme Balladur en 1993 afin de soutenir les personnes âgées qui n’ont pas de retraite (ou bien une très petite) en prélevant ce financement dans les impôts.
*Questions d’expansion:
g. Comment expliquez-vous ce phénomène ?
h. Selon vous, comment peut-on régler ce problème ? Que peut-on faire pour boucher le trou de la sécurité sociale ?
i. Pensez-vous qu’une réforme des retraites est nécessaire dans cette situation ?

II. La réforme des retraites en octobre 2010
1. Principe de la réforme : Dites à vos élèves que la réforme des retraites a été votée par l’Assemblée nationale le 15 septembre, par le Sénat le 22 octobre et adoptée définitivement par le Parlement le 27 octobre 2010.
*Analyse d’un tableau: Montrez ce tableau créé en juin 2010 par le Ministère du Travail afin d’expliquer à quel âge on pourra partir à la retraite après la réforme puis posez-leur les questions suivantes (ils peuvent y répondre par deux ou par trois):
a. Qu’est-ce qui est affecté par la réforme des retraites ? (l’âge de départ légal à la retraite)
b. A quel âge pourra-t-on prendre sa retraite si on est né avant juillet 1951 ? (60 ans, pas de changement)
c. Que se passe-t-il pour les gens nés entre 1951 et 1956 ? (on rajoutera quelques mois de travail avant la retraite en fonction de leur date de naissance)
d. Avec la réforme, à quel âge pourra-t-on partir à la retraite si on est né après 1956 ? (62 ans)
e. Au final, combien d’années en plus sont rajoutées si on compare les gens nés avant 1951 et les gens nés après 1956 ? (deux ans)
*Questions d’expansion:
e. Que pensez-vous de cette réforme ?
f. Selon vous, est-ce que partir à la retraite à 62 ans est raisonnable ou, au contraire, déraisonnable ? Justifiez votre opinion.
g. Est-ce qu’il existe la même chose aux Etats-Unis ? Comparez les deux systèmes.
h. Selon vous, quels sont les avantages et les inconvénients de cette réforme ? (vous pouvez répondre à cette question sous forme de tableau comparatif).
2. Une comparaison avec d’autres pays européens :
*Pre-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– A quel âge part-on généralement à la retraite aux Etats-Unis ?
– Selon vous, est-ce la même chose dans des pays européens autres que la France ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article puis de répondre aux questions suivantes:
a. Quelle semble être la tendance générale dans les autres pays européens ? (les gouvernements ont augmenté l’âge d’ouverture des droits à la retraite, donc l’âge légal de départ)
b. Quels pays ont adopté une réforme similaire à la France ? (l’Espagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Italie et la Suède)
c. Que se passe-t-il aux Etats-Unis, au Japon et en Allemagne ? (on a augmenté l’âge pivot, c’est-à-dire l’âge en dessous duquel on touchera moins d’argent que prévu si on part à la retraite)
d. Quelle est la spécificité de l’Allemagne et de la France ? (ces deux pays proposent un départ anticipé pour les gens qui ont commencé à travailler très jeunes, « les carrières longues »)
*Post-lecture : Discutez avec vos élèves à l’aide des questions qui suivent :
– Pourquoi, selon vous, les autres pays européens ont réformé l’âge de la retraite ?
– Comment réagissent les autres pays européens ? Font-ils grève ? Est-ce qu’ils manifestent contre leur réforme des retraites ?

III. Réaction des Français face à la réforme : grèves et manifestations
1. Les manifestations : *Pre-visionnage : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Quel est le but d’une manifestation en principe ?
– Que pensez-vous des manifestations en général ? Est-ce que vous croyez qu’elles sont efficaces ? (Citez des exemples si vous en connaissez)
*Visionnage : Lisez les questions ci-dessous avec vos élèves puis montrez-leur cette vidéodeux fois. Pendant le visionnage, ils entoureront la bonne réponse:
a. Il y avait deux millions de personnes à la manifestation. V/F (faux, 40 000 personnes)
b. Les syndicats veulent que le gouvernement abandonne cette réforme. V/F (vrai)
c. Les manifestations perturbent les transports en commun. V/F (vrai)
d. Les femmes ne se préoccupent pas de cette réforme. V/F (faux, au contraire, elles se sentent très concernées)
e. Ces mouvements sociaux perturbent le quotidien des jeunes enfants. V/F (vrai)
f. Les étudiants se sentent concernés par cette réforme. V/F (vrai)
*Post-visionnage : Poursuivez la discussion en posant les questions suivantes:
g. Que pensez-vous des manifestations contre la réforme des retraites ?
h. Selon vous, est-ce que le gouvernement va céder ?
2. Les grèves :
*Pre-lecture : Ecrivez le mot « grève » en lettres majuscules au tableau et demandez à vos élèves de dire ce que cela leur évoque. Ensuite, posez-leur les questions suivantes :
– Quel est le but d’une grève en général ?
– Est-ce un moyen efficace ? Pourquoi ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article puis de répondre par deux aux questions ci-dessous :
a. Quels secteurs sont touchés par la grève ? (les raffineries, les entreprises et les transports)
b. Quelles sont les conséquences de la grève des raffineries ? (il est difficile de se procurer du carburant et il est donc plus difficile d’utiliser sa voiture ou les transports en général)
c. Que promet le gouvernement ? (il promet que le pays ne sera pas bloqué)
d. Dans quelles régions peut-on trouver des barrages ? (dans le Nord, le Maine-et-Loire et l’Ile-de-France)
e. Combien de raffineries font grève ? (12)
f. Est-ce qu’il y a un réel risque de pénurie [shortage] ? (non, il y a des stocks suffisants)
*Post-lecture : Expliquez à vos élèves que la grève est relativement fréquente en France par rapport à d’autres pays et que c’est devenu un moyen pour les Français de s’opposer au gouvernement en place et de manifester son mécontentement contre des réformes ou des lois. Ensuite, posez-leur les questions qui suivent:
g. Que pensez-vous des grèves en général ?
h. Si vous étiez un lycéen ou un étudiant français, est-ce que vous feriez la grève contre la réforme des retraites ? Pourquoi ?
– Si vous souhaitez obtenir plus de matériel sur la notion de grève en France, vous pourrez trouver une autre newsletter consacrée à ce sujet en cliquant ICI.
3. A vous de jouer ! : Faites un sondage dans la classe et demandez à vos élèves s’ils sont pour ou contre la grève et les manifestations contre cette réforme en les faisant voter sur un petit bout de papier. Puis, donnez les résultats du sondage et discutez-en. Enfin, mettez vos élèves par groupes de trois et organisez l’activité suivante :
– Qui ? un élève sera un représentant syndical, un élève sera un membre du gouvernement et un élève sera un Français typique.
– Où ? Imaginez que vous êtes devant les portes d’une usine dans laquelle le Français typique doit normalement travailler. Il ne sait pas s’il doit rentrer et travailler ou rester dehors avec les grévistes. Le membre du gouvernement et le représentant syndical vont essayer de le convaincre de choisir entre le travail et la grève.
– Quoi ? ces trois personnes vont discuter de la grève et donner leur point de vue. Il faudra un véritable débat avec des arguments solides.
Chaque groupe jouera la scène devant la classe. Cela prendra la forme d’un débat qui durera environ 5 minutes.


L’environnement

ACTIVITÉ : L’ÉCOLOGIE ET L’ENVIRONNEMENT

*De nos lecteurs : Activités pédagogiques proposées par Deborah Johnson-Bousquet

Nature and the Environment: A Unit for French IV High School Students

Part of the role of language teachers is to encourage students to become global citizens. This goal can be accomplished through communicative language activities which allow students to communicate and reflect on their personal circumstances, to consider the viewpoint of target cultures through the use of authentic texts, literature and video and to interact directly with native speakers on various topics. With issues such as climate change, deforestation, pollution and biodiversity at the forefront of international debate, the foreign language classroom provides an optimal setting for reflection and discussion on nature, environmental concerns, efforts and mitigation.
I have developed a series of instructional activities on nature and the environment intended for high school students studying fourth-year French. The unit incorporates authentic texts, literature and video and includes interpersonal, interpretive and presentational modes of communication. Throughout the unit, students keep a “Journal de la nature” where they record their personal reflections on given topics. These writing prompts are intended to elicit a variety of types of writing: observation, creative, factual and opinion.

Day 1 :

•  Word Association Activity: We will begin the unit by using a word association activity. The goal of this activity is to introduce the theme, motivate students affectively and to explore vocabulary that will be useful throughout the unit. Students will express what first comes to mind when they hear the word “la nature” and “l’environnement”.

•  Sensations: Students will then see various pictures of nature on power point slides. For each slide, students are asked to imagine that they are in front of a specific landscape. They are asked to describe what they see, hear, smell and feel (Imaginez que vous êtes devant ce paysage. Qu’est-ce que vous voyez? Qu’est-ce que vous entendez? Qu’est-ce que vous sentez? Que ressentez-vous? Quelles émotions éprouvez-vous?)

After discussing the slides, students will be provided with a reference sheet on which to take notes of words or expressions that may help them describe nature and the environment in future activities. For this activity, we will consider items under the categories of “la nature et les phénomènes naturels” (see Appendix 1).

•  Song : L’Hymne de nos campagnes (Tryo, 1998, see Appendix 2). We will further our exploration of the theme of nature and the environment through music. Students will first watch the video clip of “L’Hymne de nos campagnes” by the popular contemporary French reggae group Tryo. They will be asked to describe what images they saw and what words they were able to understand. They will then listen to the song again, transcribing specific vocabulary items referring to nature. We will then discuss the lyrics as a class. To analyze the meaning of the song and the role of nature as escape, life and renewal, students in pairs will discuss answers to the questions on the handout.

•  Tryo, un groupe « écolo » – see Appendix 3. Students will analyze authentic graphs and charts to understand the measures that Tryo has taken to reduce their carbon footprint. They will compare carbon emissions for Tryo’s concert tour 2008 to those of the American group “Radiohead” and the Québecois group “Les Cowboys Fringants”. Students will offer possible hypotheses to explain the differences in findings. They will look at Tryo’s 2008 tour and analyze what modes of transportation concertgoers took to and from concerts in eight French cities. They will compare the results of Avignon to Paris and Marseille to Nancy . They will also look at other forms of energy consumption for the tour (transportation for the band, lodging, food and drink, advertising, and technical equipment). They will discuss and evaluate Tryo’s plan of action to reduce their energy consumption and environmental impact.

This activity enables students to use authentic materials to make cross-cultural comparisons, to learn about and evaluate initiatives to reduce carbon emissions, and to use a variety of language functions.

Homework : Journal entry #1 (Description) : Observations. Asseyez-vous dans votre jardin, dans un parc, dans la campagne ou près de la rivière. Regardez le paysage et écoutez les sons de la nature. Qu’est-ce que vous voyez? Qu’est-ce que vous entendez? Qu’est-ce que vous sentez? Quels signes annonçant le printemps pouvez-vous observer? Comment vous sentez-vous dans cet environnement? Écrivez une demi-page en français. Sur cette page, vous pouvez également, si vous en avez envie, inclure des dessins avec des labels descriptifs en français.

Days 2 and 3 :

•  Le Monde francophone: As a warm-up, students will view a map of the French-speaking world and will give the names of various locations.

•  Music clips from the French-speaking world. In an effort to understand the global concern for environmental issues, students will watch and listen to music clips (Appendix 4) from various French-speaking countries or regions with themes related to nature and the environment. Songs are from France, Québec, Tahiti, Cameroun and La Réunion. The criteria for song selection was the extent to which themes of nature or the environment were conveyed, the clarity of the song’s message, the group or singer’s country or region of origin, and whether or not students would be able to generally understand and enjoy the song. In order to appeal to a wide array of musical tastes, variety of musical style was another important criteria for song selection. This activity will involve three modes of communication: interpretive, presentational and interpersonal. The class will be divided into groups of three. Each group will analyze the lyrics to a different song to decipher its general message (seeAppendix 5). They will discuss what words or images are used to convey this message. They will also show their understanding of the message in a creative way by writing a 4-line stanza to add to the song. They will copy this stanza onto an overhead transparency. They will prepare to present the song to the class. For their presentation, they will introduce the song by giving the title, artist or group and where they are from, the general message of the song and the words or images used to reinforce this message. They will play the music clip for the class and ask classmates to share their opinions about the song (Qu’est-ce que vous pensez de la chanson? Est-ce que cela vous donne envie de la télécharger? Pourquoi? Pourquoi pas?). Students will then share their original stanzas and allow classmates to either add to the song or comment on what the group had written.

Homework : Journal de la nature entry #2 (creative writing) : Écrivez votre propre “Hymne à la nature”. Écrivez une petite chanson ou un poème pour faire passer un message concernant la nature ou l’environnement.

Days 4 and 5 :

•  Vocabulary activity : Phénomènes naturels et l’environnement (see Appendix 1), discussion based on images from power point slideshow.

•  Jigsaw activity (see Appendix 6) : In groups of four, students will research and describe the location, geography, fauna and flora of a specific French-speaking area. They will identify the environmental concerns of their assigned country and how people are trying to solve these issues. Students will prepare to present their findings at a mock environmental conference for Francophone countries. In addition, students will prepare a brochure which contains the name of their organization, their slogan, their mission, environmental concerns and actions their organization is taking to mitigate the problem. This brochure will be displayed at their booth at the mock environmental conference. They will also prepare bumper stickers or buttons for the display.

Homework: Journal entry #3 (conveying factual information) : Décrivez un problème environnemental propre à un pays francophone sur lequel vous avez fait des recherches, en vous appuyant sur des faits et des statistiques. Expliquez ce que font les gens pour régler ce problème.

Day 6 : Mock Environmental Conference. (Communicative Assessment)

Students will present in a mock environmental conference. Students will be encouraged to dress professionally. The conference will be set up in the conference room of the high school, with an area for refreshments and an exhibitor’s table for students to display brochures informing the public on the mission of their organization and publicity items such as bumper stickers or buttons. To add excitement to the activity, a photographer (a colleague) will be present and a reporter (the teacher) will interview the participants after the conference for the 10:00 news. A student will be elected to be the director of the conference who will welcome the group. He/she will introduce the moderator (another student), take notes and provide a summary of the Alliance ‘s discussion at the end. The moderator will be in charge of the order in which groups present and will be the time keeper (8 minutes per group). A member of each group will introduce the group, giving the name of the organization the group represents and its mission or slogan. They will express their appreciation for being invited to the conference. They will describe their region (geography, fauna and flora) for those who are not familiar with their region. They will discuss important environmental problems facing their region and will discuss the steps their organization is taking to address these issues (see Appendix 7). The director of the conference will provide a synthesis of common environmental concerns and will suggest that the group meet in six months to begin to working together on an action plan to provide solutions for addressing common environmental concerns. The director will invite the environmental groups to have refreshments while visiting the exhibitor’s booths. A computer will be set up to play the movie trailer advertising the French film Océans by Jacques Perrin and Jacques Cluzard, a newly-released find on biodiversity. Students will mill about, speaking French to one another, perusing the materials and viewing Océans.

Days 7, 8, 9 : L’Homme qui plantait des arbres. 

In order to see the impact of an individual’s effort on the environment and as a springboard for communication, we will read L’homme qui plantait des arbres This short story by Jean Giono involves a shepherd’s attempt at reforestation by planting acorns. Students will read in a variety of settings (alone, aloud with a partner, together as a class). Students will complete the handout (see Appendix 8). We will view the film based on this story by Québécois film-maker Frédéric Back (Partie IPartie II). So as to give the students a feeling of accomplishment, we will not show subtitles because students will already be familiar with the story line. This story takes place in Provence , where our high school has a partner school through the Wisconsin MOU.

Journal: Reflect on what you do or would like to do to protect the environment by completing the handout in Appendix 9. Then write a letter in French to students at our sister-school, the Lycée Emile Zola in Aix-en-Provence, France . Ask what they, their school and their community are doing to protect the environment and ask if and how Earth Day is honored in their region. Share what you, your school and your community are doing to protect the environment. Mention that you read L’Homme qui plantait des arbres in class. Briefly describe what the story was about and how you liked it.

Day 10 – Final Assessment

Although students will have had continuous feedback throughout the unit during discussion, pair work, presentations and journal entries, students will have a communicative culminating assessment where they will respond to a variety of scenarios, which may include:

•  Write a book review of L’homme qui plantait des arbres.
•  Participate in a T.V. interview on the conference “Une planète pour demain”.
•  Describe your ideal place in nature: what you would see, hear, smell, feel and do.
•  “Les gestes verts” : Explain what you consider to be an important environmental problem and what you could do personally to help.


* Activités pédagogiques créées par Cyrielle Faivre 

I. Organisations et partis écologistes en France 
1. Les organisations écologistes 
: Dites à vos élèves (par groupes de 3 ou 4) de choisir sur ce site une association écologiste, d’explorer son site internet et de la présenter à la classe en répondant aux questions suivantes :
a. Quel est le nom de l’organisation ?
b. Quand a-t-elle été créée ?
c. Dans quel pays agit-elle ?
d. Quel est son but ?
e. Est-ce que vous êtes d’accord avec son projet ? Pourquoi ?
f. Comment peut-on devenir membre de cette organisation ?
– Demandez-leur maintenant s’ils connaissent d’autres organisations écologistes au niveau européen ou international (Greenpeace par exemple) et s’ils sont sensibles à leur cause et, si oui, pourquoi.
2. Les partis écologistes : – Assignez à vos élèves la tâche de trouver au moins trois partis écologistes qui existent en France (cela peut être un devoir à la maison qui serait fait individuellement ou au sein d’un groupe de deux ou trois élèves). Demandez-leur de remplir ce petit questionnaire pour chaque parti qu’ils auront trouvé:
a. Quel est le nom du parti ?
b. De quelle tendance politique est ce parti ? (droite ? gauche ? centre ?)
c. Qui est le/la président(e) de ce parti ?
d. Quelles sont les idées générales de ce parti ?
e. Quelles différences existent entre ce parti et les autres partis que vous avez pu trouver ?
– Ensuite, vous allez organiser une petite discussion à propos de ces partis : demandez à vos élèves si ce qu’ils ont découvert leur donne envie de voter pour tel ou tel parti. Vous pouvez également leur demander s’il y a autant de partis écologistes aux Etats-Unis et engager la discussion à ce propos.
3. Les figures emblématiques de l’écologie en France : Pour cette activité, vous allez demander à vos élèves de se mettre par groupes de trois et de faire des recherches à la maison sur des hommes ou des femmes qui ont marqué le mouvement écologiste en France. Ensuite, ils choisiront une personne spécifique et liront sa biographie. Le lendemain, en classe, ils présenteront cette personne à leurs camarades (ils peuvent même faire une présentation power-point où ils pourraient inclure des photos et des vidéos).
Quelques suggestions : René Dumont ; Nicolas Hulot ; Antoine Waechter ; Brice Lalonde ; Dominique Voynet ; Noël Mamère ; José Bové ; Daniel Cohn-Bendit ; Eva Joly ; Liliane Dayot ; Cécile Duflot, etc… 
4. À vous de jouer ! 
Imaginez que vous êtes le candidat écologiste à l’élection présidentielle et que vous devez faire un discours devant vos compatriotes la veille du scrutin. Àtrois, écrivez votre discours qui doit sensibiliser les citoyens à la cause environnementale puis l’un de vous fera son discours devant ses camarades (ne vous contentez pas de le lire ! il faudra agir comme un orateur et défendre votre cause corps et âme). À la fin, la classe votera pour le meilleur discours.

II. Un enjeu crucial : le développement durable
1. Brainstorming : Ecrivez le mot « développement durable » au tableau et demandez à vos élèves s’ils savent ce que c’est. Ensuite, dites-leur que « durable » se traduit par le terme « sustainable » en anglais et demandez-leur de définir ce concept en utilisant des termes très simples et d’évoquer ce qu’il leur inspire.
2. La définition : * Pre-visionnage : Avant de leur montrer la vidéo, demandez à vos élèves de réfléchir aux thèmes suivants :
a. Quels domaines sont concernés par le développement durable ?
b. Comment mieux économiser l’énergie ?
c. Par quels moyens peut-on sensibiliser les citoyens à la cause environnementale ? 
*Visionnage : Maintenant, montrez-leur cette cette vidéo deux fois à vos élèves et dites-leur de prendre des notes pour répondre aux questions suivantes :
a. Comment est-ce que Christian Brunier définit le développement durable ? (citez des mots clés comme « développer la société de façon équilibrée » ; économique, social et environnement) 
b. Qu’est-ce qu’il a obtenu ? ( un prix) 
c. Quels gestes fait-il pour économiser l’énergie ? (ampoules économiques, éteindre les lumière, éteindre les multiprises et les appareils en veille, éviter les couverts en plastique) 
d. Qu’est-ce qu’il conseille aux habitants de Genève ? (s’investir, ne pas hésiter à faire des pétitions) 
*Post-visionnage : Demandez à vos étudiants s’ils appliquent ces gestes au quotidien et s’ils sont prêts à militer dans une association écologiste, et pourquoi.
3. La loi Grenelle 2 : * Pre-lecture: Expliquez à vos élèves que le terme « Grenelle » a été d’abord employé en mai 1968 lors des fameux accords de Grenelle qui ont créé des augmentations de salaire ainsi que la section syndicale d’entreprise. Ensuite, dites-leur que le terme « Grenelle » désigne depuis la fin des années 2000 la consultation publique des Français sur des sujets majeurs, comme par exemple le Grenelle de l’environnement en 2007.
*Lecture : Montrez maintenant cette vidéo qui date de 2009, juste après Grenelle 2, et posez-leur les questions suivantes :
a. Qu’est-ce qui va changer avec « cette révolution verte » ?
b. Selon les images, quels moyens de transport seront privilégiés ?
c. Comment seront les villes françaises ?
– Proposez maintenant à vos élèves de lire le texte de loi de Grenelle 2 et de répondre aux questions qui suivent :
d. Cette loi date déjà de plusieurs années. V/F (faux, elle date du 12 juillet 2010) 
e. L’objectif est de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. V/F (vrai)
f. Les entreprises vont devoir rendre des comptes. V/F (vrai)
g. Les consommateurs doivent bénéficier de plus d’informations. V/F (vrai)
h. Le IFP est une société civile agricole. V/F (faux, c’est l’Institut Français du Pétrole) 
i. On peut garder les sources d’énergies actuelles. V/F (faux, il faut privilégier les énergies renouvelables)
*Post-lecture : Demandez à vos étudiants de répondre aux questions suivantes :
j. Est-ce que vous êtes en faveur du projet Grenelle de l’environnement ? Pourquoi ?
k. Connaissez-vous un équivalent aux Etats-Unis ? Lequel ?
4. À vous de jouer ! 
Imaginez que vous êtes des écologistes et que le gouvernement vous a demandé d’écrire un projet de loi, « Grenelle 3 », en faveur de l’environnement. Par groupes de 3 ou 4, vous allez rédiger de nouvelles lois puis les présenter à vos camarades de façon formelle. Votre professeur élira le meilleur projet de loi et l’affichera dans la classe.

III. Les Français et l’écologie : une nouvelle prise de conscience
1. Petit sondage :
*Pre-lecture : Commencez par demander à faire un petit sondage dans la classe en posant les questions suivantes (les élèves répondront en levant la main) :
a. Qui pense que la cause environnementale est très importante ?
b. Qui fait tous les jours attention à bien éteindre les lumières ?
c. Qui fait attention à bien recycler tous les jours ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article et de choisir la bonne réponse:
d. Environ combien de Français s’intéressent à la cause environnementale.
d.1. Moins de 50%.
d.2. Environ 50%.
d.3. Plus de 50%.
e. Selon un sondage…
e.1. 68% des Français trouvent qu’on agit beaucoup en faveur de l’environnement.
e.2. 68% des Français trouvent qu’il faut encore faire des efforts.
e.3. 68% des Français n’ont pas un avis très prononcé sur la question écologique.
f. Selon l’avis des Français…
f.1. La crise économique explique le manque d’initiative en matière d’écologie.
f.2. La crise économique ne justifie pas ce manque d’initiative.
f.3. La crise économique a provoqué une prise de conscience écologiste.
g. En ce qui concerne la protection de l’environnement et la création de nouvelles lois…
g.1. Les Français sont assez satisfaits par les mesures prises par le gouvernement.
g.2. Les Français sont déçus par les mesures gouvernementales.
g.3. Les Français sont partagés.
h. Qui est la figure emblématique de l’écologie en France ?
h.1. Nicolas Sarkozy.
h.2. Jean-Louis Boorlo.
h.3. Nicolas Hulot.
i. Les Français n’ont pas vraiment peur du réchauffement climatique.
i.1. La majorité des Français ont peur du réchauffement climatique.
i.2. Beaucoup de Français pensent que le réchauffement climatique est un mythe.
i.3. Seule une minorité de Français se sent concerné par le réchauffement climatique.
* Post-lecture : Discutez avec vos élèves du réchauffement climatique et posez-leur les questions suivantes :
j. Est-ce que la crise climatique vous fait peur ? Pourquoi ?
k. Pensez-vous que nous allons réussir à régler ce problème ou que cela va s’empirer ? Pourquoi ?
l. Est-ce que vous trouvez que les gens sont plus conscients du problème écologique aux Etats-Unis ? Pourquoi ?
2. Les émissions de gaz carbonique (CO2) :
*Pre-lecture : Dites à vos élèves de calculer le taux de carbone qu’ils utilisent dans leur vie quotidienne en allant sur ce ce site puis demandez-leur de vous donner leurs résultats. Posez-leur les questions suivantes :
a. Êtes-vous étonné par le chiffre que vous avez obtenu ? Pourquoi ?
b. Selon vous, combien de carbone utilise la France et les Etats-Unis chaque jour ?
Après leur estimation, montrez-leur ce site qui calcule le taux de CO2 dépensé par plusieurs pays dans le monde, notamment les Etats-Unis et la France. 
c. Que pensez-vous de ces résultats ? Êtes-vous choqués ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article puis posez-leur les questions qui suivent :
d. Quel pays consomme le moins de gaz carbonique en Europe ?
e. Quels pays sont dans les 5 premiers à moins consommer de gaz ?
f. Comment expliquer les chiffres au Royaume-Uni et en Allemagne ?
g. Qu’est-ce que la CCFA ?
h. Quel est le problème des véhicules « malussés » (= soumis à un malus ) ?
i. Comment expliquer l’augmentation du seuil de malus ?
*Post-lecture : Dites à vos élèves de réfléchir aux causes d’émissions de CO2 et de faire une liste des appareils qui produisent ce gaz. Ensuite, demandez-leur s’ils peuvent se passer des appareils qui produisent du CO2 et, si oui, desquels. 
3. À vous de jouer ! 

a. Par groupes de 4 ou 5, vous allez réfléchir à un problème écologique que vous trouvez très important (aux Etats-Unis ou dans n’importe quel pays du monde), et vous allez faire signer une pétition en faveur de votre projet aux élèves de français de votre classe ou d’une autre classe (il faudra bien entendu expliquer en français aux autres élèves le but de votre projet et les raisons pour lesquelles vous le soutenez). Ensuite, vous compterez combien de signatures vous avez obtenu et donnerez le résultat à votre professeur.
b. Depuis cet été, les jardins du château (plus particulièrement, le Petit Trianon) de Versailles mettent en scène le réchauffement climatique. Par groupes de 4, vous allez utiliser un moyen artistique (musique, dessin, peinture, cinéma, etc…) pour représenter et dénoncer un problème écologique. Ensuite, vous expliquerez en français à la classe quelle cause vous défendez et pourquoi vous l’avez choisie.

Autres liens utiles :

– le site officiel du Ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer 
– toute l’actualité de l’écologie, du développement durable et des produits bio 
– L’actualité de notre planète en environnement et développement durable
– Un webmagazine du bio et de l’écologie
– Le premier réseau social éco-citoyen
– Des jeux, des tests et des activités en ligne sur le thème de l’environnement
– le site officiel de Greenpeace
– Un annuaire utile pour faire des recherches sur l’environnement
– Un moteur de recherche spécialisé dans les sites sur l’écologie
– Un zapping écologique sur Youtube


Le Petit Nicolas

ACTIVITÉ : LE PETIT NICOLAS
NIVEAU DÉBUTANT/INTERMÉDIAIRE

I. Introduction au Petit Nicolas
1. Les illustrations :
*Pre-visionnage : Montrez cette illustration du Petit Nicolas et cet autre dessin à vos étudiants pour qu’ils découvrent ce personnage puis posez les questions suivantes :
a. Comment trouvez-vous les dessins du Petit Nicolas ?
b. Selon vous, quel est le ton du Petit Nicolas : humoristique ? tragique ? moderne ? Pourquoi ?
c. A quel genre d’histoire vous attendez-vous ?
d. Aimez-vous lire ? Aimez-vous les romans illustrés ? Pourquoi ?
e. Est-ce que vous avez lu des romans illustrés dans votre enfance ? Lesquels ?
*Visionnage : Montrez cette vidéo à la classe une fois sans le son et une deuxième fois avec le son (attention la voix a été accélérée) pour que vos élèves découvrent quelques images.
f. D’après les images, quelles sont les deux choses centrales dans la vie du Petit Nicolas ? (la famille et l’école)
g. Est-ce que vous pensez que le petit Nicolas est un petit garçon sage et obéissant ? Pourquoi ?
h. Connaissez-vous un héros de BD ou de roman illustré similaire ? Lequel ?
2. L’auteur, René Goscinny:
*Questions de pre-visionnage :
a. Est-ce que vous connaissez Sempé et Goscinny ?
b. Connaissez-vous Astérix, Iznogoud ou Lucky Luke ?
c. Quelle importance donnez-vous au scénario d’une BD ou d’un roman illustré?
*Visionnage : montrez cette vidéo hommage sur Goscinny (attention, le lien n’amène pas directement à la vidéo, il faut chercher le petit onglet « vidéo »).
*Post-visionnage : Montrez les projets de monuments en l’honneur de Goscinny par plusieurs dessinateurs et lisez les petites descriptions à voix haute à vos élèves puis…
e. Demandez-leur quel monument ils ont préféré et pourquoi.
f. Proposez que chaque élève dessine un projet de monument à la maison que vous afficherez dans la salle de classe.
3. Le dessinateur, Jean-Jacques Sempé :
*Pre-visionnage :
a. Est-ce que vous pensez que dessiner est facile ? Qui dessine dans la classe ?
b. Est-ce que vous préférez lire une histoire ou juste regarder des dessins, ou les deux ? Pourquoi ?
*Visionnage : Montrez cette petite vidéo et posez les questions suivantes :
c. Sempé a dessiné pour The New Yorker V/F
d. Le Petit Nicolas n’a jamais été traduit V/F
e. Sempé n’a pas fait beaucoup d’autres dessins V/F
f. Sempé dessine souvent des scènes de la vie quotidienne V/F
*Post-visionnage : Demandez à vos étudiants d’aller sur internet et de créer une petite frise chronologique qui va retracer de façon très courte la vie et l’œuvre de Sempé.

II. Les personnages du Petit Nicolas
Allez sur ce site et posez les questions suivantes à vos élèves :
a. À partir des illustrations qui représentent les copains de Nicolas, comment imaginez-vous leur caractère ? (ne donnez pas les réponses aux élèves car l’activité 1 se focalisera là-dessus)
b. Comment les adultes sont-ils représentés ? Ont-ils l’air méchant ou gentil ? Pourquoi à votre avis ?
c. Comment imaginez-vous le caractère des parents de Nicolas selon les images ?
1. Nicolas et ses copains : sur ce site, vous trouverez plusieurs descriptions de Nicolas et sa bande de copains. Par deux ou trois, demandez à vos élèves de les lire et de répondre aux questions qui suivent. Corrigez ensuite l’exercice ensemble et notez les expressions ou mots de vocabulaire nouveaux ou importants au tableau comme :
– aller au piquet = to send somebody to stand in the corner
– être le chouchou = to be a teacher’s pet
– être bagarreur = to be a brawler
– en connaître un rayon sur = to be well clued up about something
– mener quelqu’un par le bout du nez = to lead somebody by the nose
Attention, signalez à vos élèves que Geoffroy est mal orthographié sur ce site.
a. Qui n’hésite pas à se battre ? (Eudes)
b. Qui préfère être fils unique ? (Joachim)
c. Qui est un vrai gourmand ? (Alceste)
d. Qui veut devenir policier ? (Rufus)
e. Qui raconte l’histoire ? (Nicolas)
f. Qui est le plus mauvais élève de la classe ? (Clotaire)
g. Qui manipule Nicolas ? (Marie-Edwige)
h. Qui est le personnage détesté du groupe ? (Agnan)
i. Qui vit dans une famille fortunée ? (Geoffroy) – insistez sur le fait que « fortune » en anglais peut être un faux ami en français puisque « fortuné » veut dire « riche »
Vous pouvez maintenant montrer cette autre bande annonce du Petit Nicolas (la première appelée « teaser Enfants ») et demander à vos élèves si les personnages du film correspondent bien aux descriptions qu’on vient de lire. Enfin, demandez à vos élèves à quel personnage ils s’identifient le mieux, et pourquoi.
2. Le Bouillon :
*Pre-visionnage : Montrez cette illustration qui représente le surveillant de l’école de Nicolas, également surnommé le Bouillon (rappelez, à cet égard, que « bouillon » veut dire « broth » en anglais). Posez les questions suivantes à vos élèves :
a. Pouvez-vous décrire cette image ? A quoi ressemble le Bouillon ?
b. Quelle réaction vous inspire cette illustration ? Trouvez-vous ce personnage drôle ou terrifiant ?
c. Quel rapport entretenez-vous avec le/la surveillant(e) de votre école? En général, êtes-vous sages ou avez-vous tendance à faire des petites bêtises ?
*Visionnage : Montrez cette vidéo amusante à vos élèves puis discutez des thèmes suivants :
a. la représentation du surveillant
b. vos rapports avec vos professeurs
c. la représentation de l’école à cette époque et les différences avec votre propre expérience d’écolier
3. Les parents de Nicolas :
-Pre-visionnage : Montrez cette photo à vos élèves et demandez-leur de la décrire. Ensuite, posez les questions suivantes :
a. Quelle image de la famille apparaît ? ( une famille modèle, exemplaire )
b. Est-ce que cette image de famille parfaite est réaliste ? Pourquoi ?
c. Pensez-vous que Nicolas est un enfant qui obéit toujours à ses parents ?
d. Décrivez votre relation avec vos parents à l’âge de 8 ans.
*Visionnage : Projetez cette vidéo en classe et posez les questions suivantes :
e. Pourquoi est-ce que la mère sursaute au début ? (Nicolas lui a fait peur)
f. Comment est-ce que Nicolas décrit son père ? (il a toujours de bonnes idées)
g. A propos de quoi est-ce que les parents se disputent ? (l’argent : la mère n’aime pas « vivre comme des pauvres » alors que le père est raisonnable et fait attention)
h. Expliquez pourquoi la mère se fâche contre le père ? (la télévision est cassée)
i. Qu’est-ce que son père dit à Nicolas à la fin de la vidéo ? (« Nicolas, ne te marie jamais »)

III. À vous de jouer !
1. Quiz : qui est qui ? Maintenant que vous connaissez le monde du Petit Nicolas, pourquoi ne pas tester vos connaissances sur ses personnages ? Dans ce quiz que vous allez pouvoir faire à deux, vous allez trouver les caractéristiques de Nicolas et ses copains . Bon courage !
2. Les illustrations : Par trois, vous allez décrire en quelques phrases une des illustrations extraites du “Petit Nicolas” (attention, chaque groupe devra choisir une image différente dans la mesure du possible). Essayez de localiser l’endroit où a lieu l’action (l’école, la maison, etc…) et d’imaginer rapidement ce qui se passe. Chaque groupe va décrire son image à la classe à la fin de l’activité.

NIVEAU INTERMÉDIAIRE/AVANCÉ
Certaines activités de niveau intermédiaire/avancé sont réutilisables pour le niveau débutant/intermédiaire. Vous pouvez également réutiliser les autres activités pour débutants, ou les adapter pour vos élèves de français intermédiaire.

I. Le Petit Nicolas, de 1959 à 2009
1. Le contexte des années 60: à la page 5 de ce dossier, vous trouverez des informations utiles sur les années 60, période largement évoquée dans Le Petit Nicolas. Divisez vos élèves en groupes de deux et faites-les répondre aux questions suivantes :
a. Quels nouveaux types de danse apparaissent dans les années 60 ? (twist et rock n’roll)
b. Qui est le Président de la France à cette époque ? (Charles de Gaulle – profitez-en pour leur demander s’ils avaient déjà entendu parler de lui)
c. Qu’est-ce que « la Grande Vadrouille » ? (un film français qui a eu beaucoup de succès – si cela les intéresse, voici un extrait assez amusant du film à recontextualiser au préalable)
d. Que portent les femmes indépendantes dans les années 60 ? (des pantalons)
e. Quel événement crucial a eu lieu en 1969 ? (deux hommes ont marché sur la lune); savez-vous qui ils étaient ? (Neil Armstrong en premier puis Buzz Aldrin – c’est une réponse bonus)
f. Dans quel pays ont eu lieu les Jeux Olympiques en 1968 ? (au Mexique)
g. Quels nouveaux appareils apparaissent ? (la machine à laver, le réfrigérateur, la télévision, l’automobile)
*Questions d’expansion:
h. Comment définissez-vous cette époque ? Comment définissez-vous l’époque actuelle ?
i. Voulez-vous vivre à cette époque ou préférez-vous la nôtre ? Pourquoi ?
j. A présent, demandez-leur de décrire l’image qui représente Nicolas et ses parents : est-ce que cette photo représente bien, selon vous, l’ambiance des années 60 ? Pourquoi ?
2. Nicolas en 2009 : projetez cette illustration au tableau.
*Pre-visionnage :
a. Selon vous, quel âge a ce petit garçon ?
b. Qu’est-ce qu’il essaie d’écrire sur le gâteau ? Y a-t-il une faute d’orthographe ? Où ?
*Visionnage : diffusez le discours d’Anne Goscinny deux fois et répondez aux questions :
a. Combien y a-t-il de dessins originaux dans cette exposition? (160)
b. Quelle est la caractéristique du trait de Sempé ? (la finesse)
c. Pourquoi Le Petit Nicolas est-il indémodable selon Anne Goscinny ? ( un univers clos ; pas d’agression de l’extérieur, pas de radio, pas de télé, pas de guerre, pas d’enjeu dramatique)
d. Pour elle, quelle est la différence fondamentale entre Le Petit Nicolas et Titeuf , personnage créé par Zep ? (nous ne savons pas si Titeuf sera encore d’actualité dans 50 ans; les codes véhiculés par Petit Nicolas sont transgénérationnels)
*Post-visionnage :
e. Présentez à vos élèves un court extrait du Petit Nicolas et un autre de Titeuf; faites leur lire les deux extraits puis, posez-leur les questions suivantes: Etes-vous d’accord avec l’avis d’Anne Goscinny sur les différences entre Titeuf et Le Petit Nicolas? Pourquoi ?
f. Est-ce que vous aimez lire Le Petit Nicolas? Pourquoi ? Est-ce que cela vous rappelle vos souvenirs d’enfance ou est-ce trop idéalisé ?
g. Pour vous, quelle bande dessinée (française ou américaine) représente-t-elle le mieux le monde actuel ? A quel héros ou héroïne de BD vous identifiez-vous le mieux ? Et pourquoi ?

II. Les histoires du Petit Nicolas
1. Parution des histoires : mettez vos élèves par deux et dites-leur de lire la partie « repères chronologiques » de ce site. Ensuite, demandez-leur les informations suivantes :
a. Pourquoi est-ce que Le Petit Nicolas n’est pas resté une bande dessinée ? (Sempé ne se sentait pas à l’aise dans ce registre qu’il trouvait trop étroit)
b. Quelle a été la première histoire illustrée qui a paru ? (« L’Oeuf de Pâques »)
c. Qui de Goscinny et Sempé a été le plus travailleur ? (Goscinny)
d. Comment le premier recueil est-il devenu populaire ? (grâce à l’émission « Lectures pour tous »)
e. Quel livre a été récompensé par un prix ? (Le Petit Nicolas et les copains)
f. Combien de recueils du Petit Nicolas peut-on trouver aujourd’hui ? (8)
g. Comment expliquer le succès du Petit Nicolas ? (il n’y a aucun drame)
*Questions d’expansion:
h. Est-ce que certains journaux américains publient des romans illustrés ou des bandes dessinées de ce type ? Est-ce que vous lisez ces journaux ?
i. Vous allez vous transformer en journalistes et organiser une revue de presse pour un livre choisi sur ce site  : vous pouvez utiliser internet pour constituer un dossier d’informations et vous aider deces avis pour faire la promotion de votre livre. Ensuite, vous allez présenter le livre choisi à la classe et expliquer pourquoi vous l’avez choisi.
2. Exercice de lecture :
*Pre-lecture :
a. Décrivez cette image (à cette occasion, utilisez des termes comme « premier plan », « arrière plan », etc)
b. Comment la télévision est-elle présentée dans cette illustration ?
c. Qu’est-ce qui vous étonne dans cette image ?
d. Comment est-ce que Nicolas et son père réagissent face à cette télévision ?
*Lecture : dites à vos élèves de lire une histoire inédite, “la télé chez Clotaire” , et de répondre à deux aux questions suivantes (il y a dix questions, soit une question par paragraphe, cela pourra devenir un repère de lecture pour vos élèves) :
e. Nicolas peut aller voir la télé chez Clotaire tous les jours V/F
f. Il y a beaucoup de chemin à faire pour aller chez Clotaire V/F
g. Le père de Clotaire a invité le père de Nicolas à regarder la télé V/F
h. La télé était éteinte quand ils sont arrivés V/F
i. Les parents de Clotaire critiquent la boxe V/F
j. Clotaire et son père s’intéressent plus à la télévision qu’aux gâteaux V/F
k. La famille de Clotaire regarde une seule émission V/F
l. Les parents de Clotaire encouragent les enfants à parler et à jouer V/F
m. Nicolas préfère la télé aux soldats de plomb V/F
n. Le père de Clotaire pense que les enfants regardent trop la télé V/F
*Post-lecture :
o. Quelle est la morale de cette histoire ? Pourquoi est-ce drôle ?
p. Regardez-vous souvent la télévision ? Combien de temps environ ? Et quand vous étiez enfant ? Vous définissez-vous comme un(e) accroc à la télé ?
q. Pensez-vous que les enfants ne jouent plus assez à des jeux de leur âge et qu’ils regardent trop la télévision ?
3. Autres lectures possibles  : sur ce site, vous trouverez de nombreux extraits du Petit Nicolas qui sont suivis de questions de compréhension. Il y a différentes façons d’utiliser cet exercice :
-Vous pouvez choisir un extrait, le faire lire à la classe, demander à vos élèves de se mettre par groupe de trois et de répondre aux questions avant de leur donner la correction. Ensuite, vous pouvez discuter de l’histoire que vous avez étudiée et demander à vos élèves si cela leur a plu et s’ils ont vécu des expériences similaires quand ils étaient petits.
-Vous pouvez également diviser votre classe par groupe de trois et donner à chaque groupe un extrait à lire. Après la lecture, le groupe devra répondre aux questions puis, quand tout le monde aura fini, les membres du groupe résumeront en phrases courtes et simples l’histoire qu’ils auront lue et rendront leurs réponses au professeur qui vérifiera plus tard que toutes les réponses sont bonnes.
-Ceci peut également faire l’objet d’un devoir à la maison qui sera noté ou qui donnera des points bonus.

III. À vous de jouer !
1. Petit quiz de récapitulation: Après avoir cherché plus d’informations sur internet, vous pourrez vous amuser à faire ce quiz à la maison et à comparer vos résultats avec vos camarades de classe le lendemain ! Bonne chance !
2. Que les meilleurs gagnent ! : Chaque année, le prix René Goscinny récompense le meilleur « jeune » scénariste de BD de l’année. Par groupe de trois, vous allez inventer une histoire illustrée, en vous inspirant du Petit Nicolas, qui racontera votre rentrée scolaire. Votre professeur décernera le prix René Goscinny à la meilleure création; soyez imaginatifs et soignez bien votre scénario !

Autres liens utiles :
– Le site officiel du Petit Nicolas qui propose des fiches pédagogiques et des activités pour les professeurs et les élèves au niveau débutant ou intermédiaire.
– Des illustrations et informations sur Le Petit Nicolas.
– Un dossier pédagogique sur le film Le Petit Nicolas.
– Des fiches pédagogiques autour du Petit Nicolas pour faire un petit test récapitulatif.
– Des informations sur l’exposition à la mairie de Paris qui a eu lieu en 2009.
– Des extraits du Petit Nicolas pour celles et ceux qui veulent lire plus d’histoires.
– Une parodie amusante du Petit Nicolas à montrer à la fin du cours.
– Le témoignage plutôt mignon d’un autre petit Nicolas.