Follow France Synergies on WordPress.com

Les santons


ACTIVITE: Les traditions de Noël et les santons

I. Niveau élémentaire/intermédiaire:

(Adapté d’une fiche pédagogique sur le site des Lettres de l’académie d’Aix-Marseille)

1. Brainstorming

–          qu’est-ce que le mot Noël signifie pour vous ?

–          qu’est-ce qu’on peut voir au mois de décembre qui évoque Noël ?

–          est-ce que vous célébrez Noël ?

–          Si oui, comment le célébrez-vous ?

–          Si non, quelles autres fêtes célébrez-vous ?

2. Comment est-ce qu’on fête Noël en France ?

Dirigez vos élèves vers ce site et demandez-leur de lire l’introduction intitulée “Noël” :

Faites lire la rubrique “La veillée de Noël” et demandez-leur de décrire l’image dans cette rubrique. Demandez aux élèves de décrire le tableau à l’écrit par deux personnes, et ensuite à l’oral à toute la classe.

Expliquez aussi le lexique dans cette rubrique :

-« repas festif » : faire apprendre les mots de la famille de « fête »
-« bûche » : expliquez l’origine de la forme du gâteau
-« veillée » – révisez les mots « matinée », « soirée » « journée » et leur sens par rapport à « matin », « soir » et « jour »)

Passez à la rubrique « le Père Noël » et, par deux, faites décrire l’image proposée en demandant aux élèves de décrire le tableau à l’écrit, et ensuite à l’oral, à toute la classe.

Evoquez la lettre au Père Noël qu’écrivent les très jeunes enfants, expliquez l’expression idiomatique « croire au Père Noël ».

Lisez le texte de la rubrique et expliquez le lexique utile et la forme du pluriel des mots en « eau » comme cadeau, traîneau, puis proposer le questionnaire suivant :

a)      quel est le travail du père Noël ?

b)      que porte le Père Noël ?

c)      comment se déplace-t-il ?

d)     qui a fixé la couleur de son vêtement ?

e)      de quels autres personnages peut-on le rapprocher ?

Dirigez vos élèves vers la partie intitulée “Les décorations.”

Enrichissez le lexique des décorations de Noël (on accroche des guirlandes, on décore le sapin avec des boules de couleurs, on place les cadeaux au pied du sapin etc.). Puis demander aux élèves de répondre aux questions suivantes :

a) où et quand a-t-on commencé à faire des sapins de noël ?

b) quels peuples décoraient des arbres à la même époque ?

c) quel symbole représente le sapin de Noël ?

d) pourquoi le sapin de Noël a-t-il parfois été interdit ?

e) est-ce que vous faites un sapin de Noël chez vous ?

Faites rédiger un petit paragraphe de cinq ou six lignes pour expliquer comment et avec quoi on décore le sapin de Noël. Les élèves peuvent s’inspirer de l’image qui accompagne la rubrique, du sapin qui décore le collège, un magasin ou la ville.

II. Niveau intermédiaire:

1. Les santons

a. L’histoire des santons

(adapté d’un article de Wikipedia)

“La tradition de la crèche de Noël trouve son origine au Moyen Âge, certains auteurs la faisant remonter à Saint François d’Assise. Les personnages étaient joués par des gens du village, les animaux étant réels. Cette ‘crèche vivante’ a donné naissance à une tradition qui s’est perpétuée, mais les ‘acteurs’ ont été très largement remplacés par des personnages en bois, en cire, en faïence et même en verre.

Après la Révolution française qui a entraîné la fermeture des églises et la suppression de la messe de minuit, les représentations publiques de la nativité étaient discontinues. C’est alors qu’en Provence des petits personnages, les ‘santoun’ ou ‘petits saints,’ ont été créés. Les santons sont une série de petits personnages faits d’argile rouge, les habitants d’un village provençal qui portent les insignes de leurs métiers traditionnels (berger, fermière, meunier, etc.).”

Voici quelques santons clés :

l’enfan Jèsu (l’enfant Jésus)
Sant Jousè (Saint Joseph)
la Santo Vierge (la Vierge Marie)
lou biou (le bœuf)
l’ase (l’âne)
li pastre (les bergers, les pâtres)
lou viei et la vièio (le vieux et la vieille)
lou ravi (le ravi)
ou pescadou (le pêcheur)
a peissouniero (la poissonière)
ou pourtarié d’aigo (le porteur d’eau)
lou bouscatié (le bucheron)
la jardiniero (la jardinière)
la masièro (la fermière avec les produits de la ferme)
lou móunié (le meunier, avec son sac de farine)
lou boulangié (le boulanger)

b. Questions de compréhension:1. La tradition de la crèche date de la Renaissance. (F)
2. Les premières crèches étaient des tableaux vivants. (V)
3. Après la Révolution française, les crèches étaient interdites. (V)
4. Le mot “santon” veut dire “petit saint.” (V)
5. Parmi les santons il y a des animaux. (V)
6. Les santons sont faits de papier. (F)

b. La fabriction des santons.

Regardez cette vidéo d’un santonnier:

“Le petit monde des santons de Provence”

Description de la vidéo sur YouTube:

“En Provence, Noël ne saurait se concevoir sans la traditionnelle crèche et ses santons. Michel Giraud, santonnier à Aix-en-Provence, nous raconte l’histoire des santons et nous présente quelques-uns de ses personnages.”

Vocabulaire utile:

le moule
l’argile
le talc
ébarber

a. Regardez d’abord le clip 8:35-9:55 et demandez aux élèves de décrire les différents santons qu’ils voient.

Questions possibles:

1. Quels métiers et professions voyez-vous?

2. Combien coûtent les santons?

3. Quels santons aimeriez-vous acheter?

b. Regardez ensuite le clip 3:53-6:39 et demandez aux élèves de décrire la fabrication d’un santon en étapes.

Réponses:

  • sculpter un moule original
  • mettre un peu de talc dans le moule
  • mettre de l’argile dans le moule
  • taper avec le marteau
  • signer le santon
  • sortir le santon du moule
  • attendre 24 heures pour qu’il sèche
  • faire les barbages (raser; couper; ébarber)
  • laisser sécher une semaine
  • faire cuire dans un four à mille degrés Celsius
  • faire la décoration et la peinture

4. Activité d’expansion

Demandez aux élèves d’imaginer qu’ils sont en Provence, qu’ils viennent d’assister à la fabrication des santons, et qu’ils doivent faire les tâches suivantes:

1. Ecrire un email à un ami en résumant ce qu’ils ont vu.

2. Préparer un jeu de rôle à deux ou trois où un “journaliste” ou un “touriste” pose des questions sur la fabrication des santons et le “santonnier” répond aux questions avec les éléments donnés dans l’activité précédente.


Le repas traditionnel de Noël

ACTIVITE : LE REPAS TRADITIONNEL DE NOËL


I. La célébration de Noël en France
1. Introduction : Vous pouvez utiliser ces activités proposées par Andrew Balaam qui met à votre disposition du vocabulaire, des petits questionnaires et des jeux sur le thème de Noël.
2. Noël et les Français :
 Montrez les résultats de ce sondage effectué en 2005 et demandez à vos élèves de répondre aux questions qui suivent:
a. Est-ce que les Français aiment la fête de Noël ? (oui, 78% des Français y restent très attachés)
b. Comment est-ce que les Français considèrent Noël ? (c’est avant tout un événement familial)
c. Selon le sondage, quel est le problème avec cette fête ? (elle est devenue trop commerciale)
d. Est-ce que beaucoup de Français assistent à la Messe de Noël ? (non, seulement 18% des Français y assistent)
e. Que pensez-vous de ces réponses ? Etes-vous d’accord avec l’opinion générale des Français ? Est-ce que c’est la même chose aux Etats-Unis (ou dans le pays d’où vous venez) ?
*Activité d’expansion : Dites à vos élèves d’effectuer un sondage similaire auprès de leur famille, de leurs amis ou de leurs voisins et de recueillir des témoignages d’au moins 5 personnes différentes. Ils peuvent rajouter leurs propres questions s’ils pensent à un autre point intéressant. Le lendemain, ils parleront de leurs résultats en petit groupes et compareront leurs données.
3. Le réveillon et le jour de Noël en France : Par groupe de deux, vos élèves vont lire les trois premiers paragraphes de cet article et répondre aux questions suivantes:
a. On ne travaille pas le jour du réveillon. V/F (faux, le 24 décembre est une journée de travail)
b. On commence à manger après la messe de minuit. V/F (vrai)
c. Les Français restent chez eux pour fêter Noël. V/F (vrai)
d. Les enfants ont généralement leurs cadeaux de Noël lors du réveillon. V/F (faux, ils les ouvrent traditionnellement le 25)
e. La tradition du sapin de Noël vient d’une région française. V/F (vrai, c’est une coutume alsacienne)
f. Les santons viennent de Normandie. V/F (faux, ils viennent de Provence)
*Activité d’expansion : Demandez à vos élèves de comparer ces informations avec leur propre façon de célébrer Noël (ou une autre fête religieuse qui a lieu au mois de décembre) et discutez ensemble des ressemblances et des différences.

II. Le menu typique de Noël
1. Une vue d’ensemble :
 *Pré-visionnage : Demandez à vos élèves de décrire un repas traditionnel de Noël aux Etats-Unis (quels aliments sont utilisés ? quelles recettes sont très fréquentes ?)
*Visionnage : Montrez cette vidéo à vos élèves et dites-leur de prendre des notes afin de répondre aux questions qui suivent:
a. Quels plats font partie de l’entrée ? 
      a.1. les huitres, le saumon et le foie gras.
a.2. les fruits secs et les gâteaux.
a.3. la dinde aux marrons.
b. Quel est le plat principal ? 
      b.1. un filet de bœuf.
b.2. un poulet.
b.3. un chapon.
c. D’où vient la tradition des Treize Desserts ? 
      c.1. la Guadeloupe.
c.2. la Provence.
c.3. la Bretagne.
d. Que se passe-t-il si on mange on peu des Treize Desserts ?
      d.1. on aura une bonne année.
d.2. on aura beaucoup d’argent.
d.3. on rencontrera le grand amour.
*Post-visionnage : Expliquez ce qu’est le foie gras à vos élèves et précisez que la France est le premier producteur mondial de foie gras. Evoquez également les problèmes éthiques (le gavage et la souffrance des oies) liés au foie gras.
2. La bûche glacée : *Pré-lecture : Montrez cette image à vos élèves et demandez-leur à quoi cela leur fait penser, le but étant de leur faire deviner que cela veut dire « log » en anglais. Vous pouvez faire un jeu de devinette en les mettant sur la piste à l’aide d’indices (vous pouvez mimer un bûcheron en train de couper du bois ou bien leur demander ce qu’on met dans la cheminée quand on a froid l’hiver, etc…). Quand ils auront deviné, dites-leur que ce mot se traduit par « Yule log » en anglais.
*Lecture : Par deux, vos élèves vont lire cet article (seulement la section concernant la bûche) et répondre aux questions suivantes :
a. La bûche glacée est un dessert que les Français mangent tous les jours. V/F (faux, seulement lors de grandes occasions comme Noël ou le Nouvel An)
b. La bûche de Noël servait à construire des maisons. V/F (faux, on la mettait à brûler dans la cheminée)
c. Le tronc de l’arbre venait généralement d’arbres comme les cerisiers ou les pommiers. V/F(vrai, des arbres fruitiers)
d. Cette tradition s’est terminée parce que les grandes cheminées dans les foyers n’existent plus. V/F (vrai)
*Post-lecture : Montrez cette recette de bûche facile à vos élèves, lisez-la ensemble (en leur expliquant quelques termes techniques comme le bain-marie) et proposez-leur de traduire tous ensemble la recette afin de la donner à leurs parents pour qu’ils essaient de la cuisiner chez eux.
3. La dinde aux marrons ou d’autres volailles : 
*Pré-activité : Montrez cette photo à vos élèves puis posez-leur les questions suivantes :
– A quelles grandes occasions mangez-vous de la dinde aux Etats-Unis ?
– Est-ce que vous en mangez à Noël ? Comment est-ce que vous la cuisinez ?
*Activité : Expliquez qu’on mange traditionnellement de la dinde aux marrons à Noël mais qu’il existe quelques alternatives. Par groupe de 3, vos élèves vont lire cet article et organiser un débat pour choisir quelle volaille ils mangeront pour Noël. Ils devront prendre en compte les différents paramètres (prix, qualité, difficulté de préparation et cuisson) et tous se mettre d’accord sur une décision finale. Ensuite, un porte-parole de chaque groupe expliquera les raisons de leur choix à la classe, ce qui pourra aussi être l’occasion de débattre à nouveau !
*Post activité : Par groupe de trois, vos élèves vont écrire un petit texte dans lequel ils se mettront à la place de la dinde qui va être mangée à Noël : ils peuvent décrire ses pensées, ses émotions ou bien son histoire, et parleront de la façon dont la dinde perçoit Noël.

III. Un tour d’horizon des spécificités régionales
*Pré-lecture: – Montrez cette carte des régions françaises à vos élèves puis indiquez-leur où se trouvent l’Alsace, la Lorraine, l’Aquitaine, la Franche-Comté et la Provence en leur expliquant qu’ils vont découvrir leurs traditions culinaires pour Noël. Montrez-leur également lacarte de la Réunion qui se trouve dans l’Océan indien.
– Expliquez également les particularismes régionaux à l’aide du petit paragraphe suivant: la France est un pays qui accorde beaucoup d’importance aux particularismes de chaque région qui se distingue par des traits bien particuliers. Voilà pourquoi on tient à célébrer cette diversité qui peut exister au sein même de la France : qu’elles soient linguistiques, géographiques ou culturelles, ces spécificités sont mises en valeur aussi souvent que possible et se traduisent de plusieurs façons. En ce qui concerne l’agriculture, il existe un réel sentiment de fierté associé à la production de produits naturels dont on connaît l’origine et qui sont des produits frais, et la gastronomie française traduit ce véritable amour de la terre, notamment lors de grandes occasions. Ainsi, le repas de Noël est souvent l’opportunité, pour les régions, de mettre en valeur les produits du terroir et de concocter des recettes uniques et savoureuses. En effet, la France offre tout un panel de nourritures différentes grâce à la spécificité géographique de chaque région : par exemple, en Alsace, les caractéristiques climatiques (peu de pluie et beaucoup d’ensoleillement) permettent de cultiver beaucoup de vignobles. D’ailleurs, la position géographique de l’Alsace et de la Lorraine explique l’influence de la gastronomie allemande dans les spécialités culinaires de ces deux régions. En Aquitaine, région située entre océan et montagne, on se spécialise plutôt dans le foie gras de canard et les volailles, ainsi que dans les huîtres (notamment à Arcachon) ou dans le piment d’Espelette, tandis qu’en Franche-Comté, on se spécialise plutôt dans la production fromagère à cause de sa position géographique (entre montagnes, forêts et pâturages) qui ne favorise pas l’agriculture. En Provence, le climat méditerranéen favorise la production d’huile d’olive et d’autres aromates, ce qui explique la tendance à privilégier les plats à base de fruits et de légumes locaux.
A ce propos, ce site offre de nombreuses informations sur le type de produits que l’on peut trouver dans chaque région.
*Lecture : Par deux, vos élèves liront les articles en cliquant sur le nom de chaque région et répondront aux questions correspondantes.
1. En Alsace (descendez jusqu’au titre « Noël en Alsace):
a. Que représente le Christolle ? (l’enfant Jésus)
b. A quoi sert le Mannelle ? (à chasser les mauvais esprits de la maison)
c. Quel plat, associé à Saint Nicolas, reste très célèbre en Alsace ? (le pain d’épices)
Maintenant, expliquez à vos élèves ce que représente la Saint Nicolas (c’est une fête consacrée aux enfants qui a lieu du 5 au 6 décembre) et mentionnez le fait que la Saint Nicolas est très importante en Lorraine où Saint Nicolas est le saint patron. A ce propos, vous pouvez leur montrer ce clip vidéo qui raconte cette légende (vous trouverez les paroles ici).
2. En Aquitaine:
a. Qu’est-ce que les guinettes ? (un fondant à base d’alcool, de cerise et de chocolat)
b. Quels sont les ingrédients nécessaires à la préparation du dessert traditionnel ? (lait, vanille, sucre, marrons, crème Chantilly)
c. Qu’est-ce que l’Etoile de Noël ? (un dessert aux marrons et au whisky qui prend la forme d’une étoile)
d. Quelle est la tradition en Ariège ? (les santons en chocolat qui représentent des figures spécifiques du département)
3. En Franche-Comté:

a. Dans le premier paragraphe, quels sont les deux mots clés qui décrivent le repas traditionnel de Noël en Franche-Comté ? (savoir-faire et matières typiquement régionales)
b. Qu’est-ce que la Franc-Comtesse ?(le dessert typique : une bûche de Noël régionale)
c. Depuis quand est-ce que la Franc-Comtesse existe ? (depuis 1998)
d. Où peut-on trouver la recette ? (c’est impossible : c’est un secret bien gardé !)
4. En Provence:
a. Quand est-ce qu’on mange le Gros Souper ? (avant la messe de minuit)
b. Combien est-ce qu’il y a de plats salés et combien de desserts ? (7 et 13)
c. Quelle est la spécificité des desserts ? (ce sont des produits régionaux)
d. Que représentent les chiffres ? (des symboles religieux) 
5. A la Réunion:

a. Quand est-ce qu’on déguste le repas de Noël à la Réunion ? (juste après la messe de minuit)
b. Quel alcool est utilisé pour les apéritifs ? (le rhum)
c. Quels sont les aliments principaux utilisés pour le repas traditionnel réunionnais ? (du riz, de la viande et du poisson et des grains)
d. Quel dessert fait également partie de la tradition en France métropolitaine ? (la bûche de Noël)
*Post-lecture : A la fin de ce petit tour d’horizon, vous pouvez poser ces questions à vos élèves :
– Quel repas régional avez-vous envie de goûter ? Pourquoi ?
– Comment expliquez-vous ces spécificités ?
– Composez en français le menu de votre repas de Noël idéal (vous pouvez mélanger les traditions et utiliser à la fois un plat alsacien et un plat réunionnais dans le même menu). Ensuite, vous le présenterez à la classe à la manière d’un grand chef cuisinier. A la fin, la classe votera pour le menu le plus appétissant.

IV. Les autres célébrations non chrétiennes en France en fin d’année
1. Petite introduction : *Pré-lecture : Montrez ces sondages (aux pages 4 et 5) réalisés par le C.S.A en 2004 et demandez à vos élèves de répondre aux questions suivantes:
– Quel est le pourcentage de Catholiques en France ? (7,7 % de Catholiques pratiquants et 41.4 % de Catholiques non-pratiquants)
– Quelles trois autres grandes religions peut-on trouver en France ? (L’Islam, le Protestantisme et le Judaïsme)
– Quelles sont les religions qui ne sont pas chrétiennes ? (L’Islam et le Judaïsme)
*Lecture : Par deux, vos élèves vont lire cet article puis répondre aux questions suivantes:
a. Noël est avant tout une fête familiale. V/F (vrai)
b. Les Musulmans n’ont pas d’équivalent de cette fête. V/F (faux, ils célèbrent la naissance de leur prophète avec Aïd al mouloud)
d. Les familles musulmanes ne célèbrent jamais Noël. V/F (faux, certaines familles musulmanes fêtent Noël pour faire plaisir à leurs enfants)
d. Hanoukka est l’équivalent de Noël. V/F (faux, c’est la fête des lumières, ce n’est pas exactement la même célébration que Noël)
e. Il y a des familles juives dans lesquelles on fête Noël pour les enfants. V/F (vrai)
*Post-lecture: Discutez ensemble de la célébration de Noël et des autres célébrations non chrétiennes aux Etats-Unis, et comparez vos observations avec ce qui se passe en France.
2. Hanoukka : *Pré-lecture : Ecrivez le mot « Hanoukka » (c’est l’orthographe recommandée de ce mot selon les règles de translittération de l’hébreu en français ; on peut également trouver les orthographes suivantes: « Hanoukka », « Hanoucca », « Hanouka » ou encore « Hanouca ») au tableau et demandez à vos élèves s’ils savent ce que c’est et s’ils peuvent expliquer le principe de cette célébration.
*Lecture : Par deux, vos élèves liront cet article et répondront aux questions ci-dessous:
a. En 2010, Hanoukka a eu lieu:
      a.1. dans les premières semaines de décembre.
a.2. à la mi-décembre.
a.3. fin décembre.
b. Que représente Hanoukka ?
b.1. la conquête d’Alexandre le Grand.
b.2. la reconquête de la Judée.
b.3. la reconquête du temple de Yahvé.
c. La fiole d’huile a permis de:
c.1. garder la flamme allumée seulement pendant une journée.
c.2. garder la flamme allumée pendant 8 jours.
c.3. garder la flamme allumée pour toujours.
d. Pendant Hanoukka:
d.1. on échange des cadeaux.
d.2. on déguste des beignets spéciaux.
d.3. on échange des cadeaux et on déguste des beignets spéciaux.
e. La toupie est:
e.1. un cadeau sous forme de jeu.
e.2. un plat spécial.
e.3. un objet de décoration.
*Post-lecture : Vous pouvez montrer cette vidéo dans laquelle on peut voir des images de la nourriture traditionnelle servie lors de la fête d’Hanoukka. 
3. Aïd al Mouloud :
 *Pré-lecture : Expliquez à vos élèves que cette fête est également appelée « El Mawlid », « Fête du Mouloud » au Maghreb et en Afrique, « Mawlid ennabaoui » ou « mawlid nabawi » en Algérie, « Mawlid an Nabi », « Milad al-Nabi » en Egypte et « Mevlid Kandili » en Turquie. Pour plus d’informations au sujet de cette fête, cliquez ICI.
*Par deux, vos élèves vont lire cet article (seulement la section « La naissance de Mahomet ») et répondre aux questions ci-dessous:
a. Que célèbre la fête du Mouloud ? (la naissance du prophète Mahomet)
b. Quels sont les deux pays cités dans cet article qui célèbrent aussi cette fête ? (l’Algérie et la Tunisie)
c. A base de quels aliments fait-on la rechta ? (le poulet, des légumes, des nouilles ou du couscous)
d. Qu’est-ce que l’Assidat zgougou ? (un plat tunisien à base d’une crème de pignons de pin d’Alep)

Autres liens utiles :

*Des recettes de cuisine:
– des menus de réveillon de Noël
– des recettes de Noël originales
– 20 recettes pour un réveillon traditionnel de Noël
– quelques recettes en français pour fêter Hanoukka.
– des recettes pour les fêtes chrétiennes, juives et musulmanes.
*La chanson Noël Ensemble : pour lire les paroles, cliquez ICI ; pour voir le clip vidéo, cliquezICI.
*Des documents à propos de Noël :
– une fiche spéciale de la BBC sur Noël et ses traditions en France.
– un dossier sur les histoires et les traditions de Noël.
– les légendes de Noël.
*Un calendrier des différentes fêtes religieuses.


Les fêtes de fin d’année

ACTIVITE : LES FÊTES DE FIN D’ANNÊE

I. Pré-activité.

Observez ce site qui propose une petite histoire sur les traditions des fêtes de fin d’année.

1. Le sapin de Noël.
Lisez l’article correspondant et dîtes si ces affirmations sont vraies ou fausses :
– La tradition de décorer le sapin est née en Finlande.
– A l’époque, le sapin était remplacé par des petites pyramides en bois.
– A l’époque, une étoile était mise au sommet des pyramides.
– Les Luthériens ont eu l’idée de mettre des bâtonnets de bois sur le sapin.
– L’étoile fixée au sommet de l’arbre a une signification religieuse.

2. Le bas, la botte, ou le sabot de Noël.
Lisez l’article correspondant et répondez aux questions suivantes :
– De quelle époque vient la tradition du bas, de la botte, ou du sabot ?
– Que peut-on trouver à l’intérieur ?
– Quelle histoire a engendré cette tradition ?
– Quelle était la signification de Noël à cette époque ?

3. La Saint-Sylvestre, le réveillon…et la suite.
Lisez l’article correspondant et entourez la bonne réponse :

– Le Jour de l’An est une tradition :
a. peu importante b. assez importante c. très importante

– Cette fête se déroule :
a. le 30 décembre au soir b. le 31 décembre au soir c. le 31 décembre au matin

– Lors des douze coups de cloche à minuit, tout le monde mange douze :
a. grains de raisin b. cerises c. oranges

– A minuit tout le monde se souhaite :
a. Joyeux Noël ! b. Joyeux anniversaire ! c. Joyeux Nouvel An !

4. …et le Père Noël, dans tout ça?
Lisez l’article correspondant et dîtes si ces affirmations sont vraies ou fausses.
– Le Père Noël est une vieille tradition.
– Saint Nicolas est le personnage qui a inspiré la création du Père Noël.
– L’image de Saint Nicolas a été inventée par un publicitaire d’une célèbre boisson à bulles.
– C’est grâce à une publicité pour cette célèbre boisson à bulles que le Père Noël est né.
– Cette image du Père Noël a mis en faillite l’entreprise de soda.
– Le Père Noël est associé à huit ânes.
– Saint Nicolas est un personnage qui fait la morale en ne donnant pas de cadeaux aux enfants qui n’ont pas été sages.

II. Compréhension écrite

1. Répondez à la question suivante en choisissant l’une des réponses proposées :

  • Où passez-vous les fêtes de Noël et du Jour de l’An ?
    – en famille.
    – avec vos amis.
    – je n’aime pas Noël et/ou le Jour de l’An.
    – quelque part dans votre pays.
    – encore mieux à l’étranger.
    – je ne connais pas Noël et/ou le Jour de l’An.
  • A présent, notez au tableau les réponses de la classe, et discutez des résultats obtenus.

2. Observez ce sondage tiré du forum des étudiants de Besançon et répondez aux questions suivantes :

Vocabulaire :
«  trankilou  » : tranquillement.
«  potes  » : amis.

– Les réponses données par les personnes sondées sont-elles proches des réponses données par votre classe ?
– Quelles similarités observez-vous ?
– Quelles différences observez-vous ?
– Pensez-vous que la manière de vivre les fêtes de fin d’année en France et aux Etats-Unis soit différente ? Pourquoi ?

III. Expansion

Observez la recette de la traditionnelle bûche de Noël que tous les français dégustent lors du repas de Noël.
Par groupe de trois, proposez votre propre recette de la bûche de Noël en modifiant les quantités et les ingrédients. Présentez ensuite votre nouvelle recette à la classe et faites un sondage avec vos camarades sur la nouvelle bûche imaginée que vous préférez.