Follow France Synergies on WordPress.com

SOS Racisme

ACTIVITE : SOS Racisme

I. Introduction

Brainstorming: Que veut dire le mot racisme pour vous ?

Posez la question aux élèves et notez au tableau ce qui leur vient à l’esprit, puis classez les idées. Dressez des listes de définitions, d’exemples, et de questions. Etablissez une mise en commun des idées.

II. Développement

Il s’agit de présenter la loi française sur la discrimination.

Rappel de la Loi n° 90-615 du 13 juillet 1990 : loi tendant à réprimer tout acte raciste, antisémite ou xénophobe.

Article 1 : “Toute discrimination fondée sur l’appartenance ou la non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion est interdite. L’Etat assure le respect de ce principe dans le cadre des lois en vigueur”.

III. SOS Racisme

SOS Racisme est une association française créée en 1984 qui se présente comme dédiée à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et plus généralement toutes les formes de discrimination.

1. Ecrivez l’expression « SOS Racisme » au tableau. Mettez vos élèves par groupes de deux ou trois et demandez-leur d’imaginer la mission de cette association. Discutez-en ensemble. Décrivez ensuite ensemble le logo de SOS racisme
ainsi que son slogan: “Touche pas à mon pote!”

2. SOS Racisme sur internet:

Explorez la première page du site internet de SOS Racisme pour en savoir un peu plus sur leur mission. Mettez vos élèves en groupes de deux et demandez-leur de répondre aux questions qui suivent. Corrigez ensuite ensemble.

a. Quel est le but principal de cette association ?
b. Quand l’association a-t-elle été fondée?
c. Quelle est la vision de la France proposée par cette association?
d. Quel est le but de leur site internet?
e. Combien de membres y a-t-il dans le Bureau National du SOS Racisme?

Réponses:

a. Défendre les valeurs de l’égalité et du vivre ensemble
b. L’organisation a été fondée en 1984
c. C’est la vision d’un pays fraternel et métissé.
d. Le but du site internet est de donner des informations pratiques et d’être plus présent sur le web
e. Il y 24 membres dans le Bureau National

IV. Lecture: interview avec Dominique Sopo, président de SOS Racisme

adapté d’un article d’Idir Hocini de Yahoo Actualités, jeudi 14 juillet 2011

« Les attaques contre le principe d’égalité se multiplient »

Le 14 juillet, SOS Racisme organise un concert gratuit sur le Champ-de-Mars à Paris, avec une pléthore de stars. But de cette manifestation : la promotion de l’égalité. Une devise républicaine mise à mal ces derniers temps d’après le président de l’association. Interview.

Quel est le sens de ce concert ? 

Dominique Sopo : Le but est de promouvoir le principe d’égalité en ce jour particulier qu’est le 14 juillet.  Il s’agit aussi de rendre à cette partie de la devise républicaine toute son importance. Depuis des mois, les attaques contre le principe d’égalité se multiplient, que ce soit contre les jeunes, les immigrés, les femmes ou encore les homosexuels. Des personnalités prêtent leur voix à ces attaques  mais ils  sont bien loin de représenter le peuple. La France ce n’est pas eux, c’est nous.

De qui parlez-vous ?

DS: Eric Zemmour ou Marine Le Pen, par exemple. Cette dernière semble un peu trop, à mon goût, donner le ton des derniers débats politiques. En plus des propos qu’ils tiennent sur l’immigration ou les jeunes de banlieues, ces personnes semblent affirmer que ceux qui, comme nous, défendent cette valeur d’égalité sont une minorité.  […]

N’avez-vous pas l’impression que la voix de SOS racisme porte moins qu’auparavant ?

DS: Non, je ne pense pas qu’elle porte moins qu’avant. On est en capacité d’organiser un concert avec des grands artistes mobilisés pour défendre cette valeur d’égalité.

Pourtant, il me semble que vous occupez moins l’espace médiatique qu’il y a 20 ans…

DS: Il  y a une volonté de faire de l’espace médiatique à certaines personnes comme Eric Zemmour, par exemple. Mais nous avons été là pour porter plainte contre lui et nous avons gagné (ndlr : Eric Zemmour a été  condamné pour  provocation à la haine raciale suite à des propos qu’il a tenu à la télévision ). Défendre ce principe d’égalité est essentiel, surtout maintenant.  Toute une partie de la population et l’élite constatent que le pays change. Que malgré les freins qui leur sont mis, des personnes issues de l’immigration, des femmes et des homosexuels montent en puissance. Des personnes parmi les élites se disent : « C’est le moment ou jamais d’arrêter ce mouvement, pas question de partager nos richesses ou notre pouvoir, avec ces nouveaux venus. »

[…]

Vous êtes président de SOS Racisme depuis 2003. Vous n’en avez pas marre ?

DS: Non. Les messages d’égalité et de vivre ensemble doivent être portés sur la durée. Ce n’est pas en claquant des doigts qu’on va tout de suite changer les choses.

Combien il y-a-t-il d’adhérents à SOS Racisme ? Comment se passe le recrutement ?

DS: Nous avons 10 000 adhérents. Soit nous organisons des campagnes de recrutement, soit les gens viennent spontanément. Sur les questions de racisme, toutes les origines sont représentées ou presque, à l’exception notoire de la population asiatique. Nous avons beaucoup moins de portes d’entrée vers cette communauté du fait que c’est une immigration plutôt récente.

Questions de compréhension: Par deux, dites si ces affirmations sont vraies ou fausses.

1. Le but du concert organisé par SOS Racisme est de promouvoir le principe d’égalité.
2. D’après Dominique Sopo, les attaques contre le principe républicain d’égalité sont en baisse.
3. La voix du SOS racisme est toujours en vigueur, selon Sopo.
4. Malgré l’intolérance, des immigrés, des femmes, et des homosexuels montent en pouvoir en France.
5. Sopo ne veut plus être président du SOS Racisme.
6. SOS Racisme a 7000 adhérents aujourd’hui.

Réponses:

1.     V
2.     F
3.     V
4.     V
5.     F
6.     F

V. Activité d’expansion

Par groupes de trois ou quatre, créez une association pour lutter contre le racisme et/ou la discrimination. Vous présenterez votre projet à la classe en donnant les informations suivantes :

– le nom de l’association,
– le logo,
– la mission,
– les actions,
– l’originalité,
– la/les personnalité(s),
– la publicité