Follow France Synergies on WordPress.com

Comment se préparer pour trouver un travail

Activité: Comment se préparer pour trouver un travail
proposée par Madeline Gibson, étudiante de français, Université de Wisconsin

Le Curriculum Vitae (CV), la lettre de motivation et l’entretien

I.  Introduction—Brainstorming

Ecrivez la phrase « Comment se préparer pour trouver un travail » au tableau et demandez à vos élèves de partager toutes les réponses qui leur viennent à l’esprit. Exemples : avoir de l’expérience professionnelle, connaître le type de travail, se faire des relations avec ceux qui cherchent à recruter de nouveaux employés, prendre rendez-vous avec une entreprise, écrire ou modifier votre CV, et cetera.

II. Lire un CV

1.     Demandez à vos élèves d’écrire individuellement pendant cinq à dix minutes sur leurs situations de rêve, leurs talents, leurs ambitions professionnelles, leurs expériences professionnelles ou de bénévole passées.

Expliquez que vous allez tous lire un CV et ensuite en créer un comme si vous alliez postuler à votre travail de rêve.

Si votre classe n’a jamais vu de CV, il faut expliquer qu’un CV est une compilation de vos expériences passées qui démontre que vous êtes un bon candidat pour un entretien d’embauche avec une entreprise. Le CV indique des éléments essentiels de votre candidature à un emploi, un stage, un job, ou une formation.

2.     Divisez votre classe en groupes de deux. Présentez ce CV et lettre de motivation français: CV_Lettre

Questions sur le format :

1.     Quel type d’informations personnelles est nécessaire sur un CV ?
2.     Quel type d’informations professionnelles devrait-on inclure sur un CV?
3.     Est-ce que vous avez une bonne image de la candidate après avoir lu son CV ? D’après son CV, serait-elle un bon professeur d’anglais ?

b.    Questions sur le contenu :

1.     Quel âge a la candidate ?
2.     Quel type de travail cherche-t-elle ?
3.     Quand a-t-elle terminé ses études universitaires ?
4.     Quelles langues parle-t-elle ?
5.     Qu’aime-t-elle faire comme passe-temps ?

Cliquez ici pour voir plusieurs exemples de CV.

3.     Lire une lettre de motivation

a.     Demandez aux élèves de lire la lettre de motivation.
b.     Demandez aux élèves de répondre aux questions suivantes :

i.     Qu’est-ce qu’une lettre de motivation ?
ii.     Comment la lettre de motivation diffère-t-elle d’un CV ?
iii.     Est-il un avantage d’ajouter une lettre de motivation au CV ?

4.     Activité d’expansion

a.     Demandez aux élèves de rédiger un CV et une lettre de motivation pour leur travail désiré.

III.           Comment réussir un entretien

Il faut se préparer à l’avance pour l’entretien. Lisez cet article et répondez aux questions suivantes :

a.     Est-ce que vous trouvez l’idée d’un entretien intimidante ?

b.     Comment vous habilleriez-vous pour un entretien d’embauche ?

c.     Dites si les affirmations suivantes sont vraies ou fausses (V/F) selon l’article :

1. Pendant un entretien, il faut démontrer que vous êtes très motivé par le poste offert.

2. Si le recruteur vous demande vos points faibles, vous devriez expliquer longuement vos défauts.

3. Avant l’entretien, c’est une bonne idée de faire un peu de recherche sur l’organisation.

4. Quand vous répondez à une question, il faut parler le plus vite possible pour inclure le maximum d’information.

5. Un entretien d’embauche est similaire à un monologue ou une interrogation.

Cliquez ici pour savoir ce qu’il faut éviter pendant un entretien d’embauche.

2.     Compréhension audio-visuelle :

Regardez cette vidéo qui contient sept stratégies pour surmonter la peur de parler en public.

a.     Qu’est-ce qui vous a frappé dans la vidéo ? Avez-vous trouvé des conseils utiles ? En groupe de deux, dressez une liste de stratégies mentionnées dans la vidéo.

b.     Avez-vous peur des entretiens ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

IV.          Action ! 

1.     Simulation d’un entretien d’embauche
a.     Donnez aux élèves cette feuille de 10 questions typiques d’un entretien d’embauche.
b.     Lisez-les ensemble avec toute la classe, en demandant à des volontaires de lire à haute voix les questions.

V.            Activité d’expansion

a.     Mettez votre classe encore en groupes de deux. Demandez leur de faire une simulation d’un entretien, en posant quelques-unes de ces questions à leur partenaire.


L’économie, le travail, et l’emploi en France

ACTIVITE : L’ECONOMIE, LE TRAVAIL ET L’EMPLOI EN FRANCE

I. Introduction : l’économie en France avant la crise de 2008
1. Brainstorming : Ecrivez le mot « économie » au tableau et demandez à vos élèves de le définir à l’aide d’un seul mot ou de phrases. Ecrivez leurs réponses en faisant une liste au tableau et commentez-les tous ensemble.
2. La France, une puissance économique :*Pré-lecture : Demandez à vos élèves de dire ce qui caractérise l’économie française (quels secteurs sont privilégiés, à quel rang est-ce qu’elle se place par rapport au monde, etc…).
*Lecture : Par deux ou trois, vos élèves vont lire cet article puis répondre aux questions qui figurent ci-dessous (vous pouvez donner la première moitié à une partie de la classe et la deuxième moitié du texte à l’autre partie):
I. Paragraphes 1 et 2 : Introduction
a. Qu’est-ce qui favorise le tourisme en France ? (la gastronomie, l’industrie du luxe)
b. Aujourd’hui, quelle est la grande force de l’économie française ? (elle est ouverte sur l’Europe et sur le monde)
c. Quels problèmes touchent l’économie française ? (des problèmes d’adaptation comme une croissance insuffisante, une balance commerciale déficitaire)
II. Paragraphes 3, 4 et 5 : la France, puissance économique
d. Au niveau mondial, à quel rang se place la France ? (elle est la 5ème puissance économique mondiale)
e. Dans quels domaines est-ce que la France est championne ? (l’agriculture ; l’aérospatiale ; l’armement et les industries agroalimentaire ; les biens d’équipement électriques et électroniques)
f. Quel est le problème avec les firmes et entreprises ? (elles dépendent de leurs investisseurs et des marchés financiers)
3. Le problème du chômage de 1975 à 2008 : * Définition : Ecrivez « le chômage » au tableau et demandez à vos élèves s’ils savent ce que ce mot veut dire. S’ils ne savent pas ce que cela veut dire en anglais, lisez cette définition avec eux et demandez-leur de deviner la signification de ce terme. Ensuite, demandez-leur de dire ce que ce mot leur évoque (pas de travail, pas d’argent, etc…) et écrivez leurs réponses au tableau.
*Analyse de données : Montrez ce tableau de données à vos élèves et posez-leur les questions suivantes:
a. Entre 1975 et 1998, est-ce que le chômage a augmenté ou baissé ? (il a beaucoup augmenté : de 3,5 à 7,4)
b. A quelles années est-ce que le chômage a été à son maximum ? (de 1993 à 1999)
c. Par rapport à 1999, est-ce que le chômage a augmenté ou diminué ? (il a un peu diminué, il est passé de 10,0 à 7,4)
d. Qu’est-ce que vous pouvez conclure à partir de ces chiffres ? (depuis 1975, le chômage a beaucoup augmenté en France et, même si on a réussi à diminuer un peu les taux alarmants de 1999, il reste anormalement haut)
*Post-activité : – Demandez à vos élèves de se mettre par groupes de trois et de réfléchir aux mesures qu’on met généralement en place pour lutter contre le chômage.
– Expliquez-leur qu’en France, il existe le Pôle Emploi qui remplace et fait fusionner l’ANPE (Agence Nationale pour l’Emploi – créée en 1967 pour aider les chômeurs à trouver un nouveau travail et à les conseiller et les diriger lors de cette recherche) et les ASSEDIC (Associations pour l’emploi dans l’industrie et le commerce – créées en 1958 – les ASSEDIC versaient les allocations chômage mensuelles aux personnes sans emploi et finançait aussi des formations).
– Quels sont/étaient les équivalents de ces organisations aux Etats-Unis ? (il y avait America’s Job Bank qui a fermé en juillet 2007) 

II. Les efforts pour la diversité : la discrimination positive
Afin de remédier aux inégalités au niveau de l’embauche et de réduire les taux de chômage affectant certaines catégories de la population, la France a adopté le concept de discrimination positive sur des critères territoriaux (banlieues défavorisées, quartiers urbains sensibles, etc…) ou socio-économiques.
1. Petit sondage : 
*Pré-lecture : Ecrivez le mot discrimination au tableau et demandez à vous élèves de donner des mots synonymes ; ensuite, écrivez-les au tableau. Ensuite, rajoutez l’adjectif « positive » à côté du mot « discrimination » et dites-leur de donner d’autres mots ou expressions qui s’y rapportent. Maintenant, dites-leur que la discrimination positive vient des Etats-Unis avec le concept d’ « affirmative action ». Discutez-en.
*Lecture : Vos élèves vont lire les résultats de ce sondage effectué en 2004 et répondre aux questions qui suivent:
a. La majorité des Français est-elle favorable ou opposée à la discrimination positive ?(favorable)
b. Est-ce que l’écart est très prononcé ? (non, 48% contre 41%)
c. Quelle tranche d’âge soutient le plus la discrimination positive ? (les 18-24 ans)
d. Quelle tranche d’âge est la moins favorable à la discrimination positive ? (les 50-64 ans)
– Maintenant, montrez-leur ce sondage effectué en 2010 sur le site internet Débat Politique et dites-leur de répondre aux questions ci-dessous :
e. Est-ce que la majorité des Français est pour ou contre la discrimination positive ? (contre)
f. Est-ce que l’écart est très prononcé ? (oui, il y a 66, 6% de non contre 16,4 % de oui)
g. Comment expliquez-vous la différence entre les résultats de 2004 et 2010 ?
*Post-lecture : Faites un sondage dans votre classe et demandez à vos élèves s’ils sont pour ou contre la discrimination positive. Ensuite, faites ensemble une liste des « pour » et des « contre » que vous écrirez au tableau.
2. Dans les grandes écoles:
 *Pré-lecture : Expliquez à vos élèves qu’en France, après le BAC, on a la possibilité d’aller à l’université sans passer d’examen ni de concours ou bien de rentrer dans les écoles préparatoires aux grandes écoles (CPGE) sur dossier, ou de passer des concours pour rentrer notamment à Sciences Po ou dans certaines écoles d’ingénieurs. Expliquez qu’en permettant à des jeunes d’intégrer de grandes écoles grâce à la discrimination positive, on leur donne une chance d’avoir accès à des emplois qu’ils n’auraient peut-être pas pu convoiter s’ils n’avaient pas eu ce soutien.
*Lecture : Par deux, vos élèves vont lire cet article puis répondre aux questions ci-dessous :
a. La discrimination positive se base sur des critères ethniques. V/F (faux, c’est interdit en France)
b. En France, la discrimination positive essaie de privilégier les quartiers défavorisés ou les zones urbaines sensibles. V/F (vrai)
c. La première école à promouvoir la discrimination positive est Henri IV. V/F (faux, c’est Sciences Po Paris en 2001)
d. Henri IV offre la possibilité d’entrer directement dans les plus grandes écoles préparatoires françaises. V/F (faux, ce lycée offre une année d’études préparatoires)
e. L’ESSEC propose des cours de soutien et des sorties culturelles sans pour autant admettre directement les étudiants concernés par la discrimination positive. V/F (vrai, il n’y a pas de voie d’admission spécifique)
*Post-lecture: Posez les questions suivantes à vos élèves:
f. En quoi est-ce que cette discrimination positive est un atout par rapport à l’économie ?
g. Etes-vous pour ou contre la discrimination positive au niveau du recrutement académique ? Pourquoi ?
3. La Charte de la Diversité: *Pré-lecture : Demandez à vos élèves s’ils pensent que les taux de chômage sont liés à certains critères et si oui, lesquels. Ensuite, demandez-leur s’ils pensent qu’il y a encore beaucoup de discrimination à l’embauche à cause de ces critères aux Etats-Unis ou en Europe, et de réfléchir à des solutions pour éviter ce problème (vous écrirez leurs propositions au tableau et en discuterez tous ensemble).
*Lecture : Par trois ou quatre, vos élèves vont lire une des 5 parties de cet article puis en faire un résumé en français à la classe.
*Post-lecture : Par deux, vos élèves vont imaginer le dialogue entre un chef d’entreprise qui essaie de convaincre un autre chef d’entreprise de signer la Charte. Puis, ils le joueront devant la classe.

III. Impact et gestion de la crise économique mondiale en France
1. Le choc de la crise : *Pré-lecture : Montrez à vos élèves cette carte de l’impact de la crise économique sur les régions françaises et posez-leur les questions suivantes:
– Quelles régions ont été les plus touchées ?
– Quel bilan peut-on tirer de cette carte ?
*Lecture : Divisez votre classe en deux (une moitié lire la première moitié du texte et l’autre moitié lira celle qui reste) et demandez à vos élèves de lire la première moitié ou la deuxième moitié de cet article et de répondre aux questions correspondantes:
I. Première partie : le Nord-Est souffre, le Sud résiste
a. Les régions du Nord-Est n’avaient pas de problèmes de chômage avant 2008. V/F (faux)
b. Dans le Sud, on observe une meilleure gestion de la crise. V/F (vrai)
c. Dans les régions du Sud, la croissance a tout de même diminué. V/F (vrai)
d. En Ile-de-France, la crise a été particulièrement importante. V/F (faux, l’impact de la crise a été plutôt modéré)
II. Deuxième partie : Industries, commerces et construction : premiers secteurs touchés
e. L’industrie est le secteur le plus affecté par la crise. V/F (vrai)
f. Les secteurs de la construction et du commerce n’ont pas souffert. V/F (faux)
g. Le nombre d’heures de chômage partiel a beaucoup augmenté avec la crise. V/F (vrai)
h. Les régions qui ont bien résisté à la crise étaient spécialisées dans le tertiaire. V/F (vrai)
*Post-lecture : Demandez à vos élèves s’ils ont noté le même phénomène aux Etats-Unis et discutez des conséquences de la crise (en cliquant sur ce site, vous trouverez des données concernant l’impact de la crise sur les taux de chômage aux Etats-Unis).
2. Politique mise en place : Montrez cette vidéo qui résume les grandes mesures proposées par le Président Nicolas Sarkozy afin de lutter contre la crise économique (expliquez que la vidéo a été coupée à plusieurs endroits pour résumer de façon brève les nouvelles mesures adoptées).
– Dites à vos élèves d’entourer les 5 mots ou expressions qu’ils ont entendu lors de l’allocution du Président:
INVESTISSEMENT MASSIF
MEDECINE
AERONAUTIQUE
RECHERCHE
ACCESSIBILITE DES HANDICAPES
RENFORCER LE TOURISME
AMELIORATION DES MOYENS DE TRANSPORT
INSISTER SUR LA GASTRONOMIE
PLUS DE SOLIDARITE
4 LIGNES DE TGV
– Maintenant, dites à vos élèves d’écouter une deuxième fois l’extrait et de répondre aux questions suivantes:
a. Combien d’euros seront versés aux entreprises qui font de la recherche ? (4 milliards d’euros)
b. Que va-t-on construire dès l’année 2009 ? (des logements)
c. A quel montant s’élève la prime du RSA (Revenu de Solidarité Active) qui sera versée aux familles défavorisées ? (200 euros)
– Expliquez également que Nicolas Sarkozy a demandé au G20 (= les pays membres de l’Union Européenne) de se réunir les 14 et 15 novembre 2008 à Washington pour mettre en place des mesures communes afin de sortir de la crise. Ainsi, les pays européens ont décidé de s’unir pour mieux lutter contre cette crise. Vous pouvez trouver un résumé de ces mesures en cliquant ICI.
3. L’espoir pour 2011 ? : Montrez cette vidéo à vos élèves au moins deux fois et dites-leur de répondre aux questions qui suivent:
a. Comment se passe la reprise ? (elle est assez lente)
b. Quelle est la bonne surprise ? (l’emploi reprend plus vite que prévu)
c. Que se passera-t-il à la fin de l’année 2010 ? (une accélération de la croissance)
d. Pourquoi faut-il être prudent en ce qui concerne l’année 2011 ? (l’environnement international ; le climat dans la zone euro et l’arrêt de la prime à la casse)

IV. Les Français et le travail : durée du travail, rendement et temps libre
1. Le temps de travail:
 *Pré-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves:
– Selon vous, quelle est la durée moyenne du temps de travail (heure par jour ou heure annuelle) aux Etats-Unis ? Et en France ?
– Est-ce que vous pensez que les Français travaillent plus ou moins que les autres Européens ? Pourquoi ?
*Lecture : Dites-leur de lire cet article et de répondre par deux aux questions qui suivent:
a. La majorité des Français pensent que les 35 heures ne sont pas bonnes pour les entreprises. V/F (vrai)
b. Depuis 1950, on travaille encore plus qu’avant. V/F (faux, on constate une diminution de la durée du travail depuis 1950)
c. Grâce aux 35 heures, les Français travaillent moins que les Néerlandais et les Allemands. V/F (faux)
d. Selon Nicolas Sarkozy, il faut que les Français travaillent davantage. V/F (vrai)
e. Aux Etats-Unis, on note la même baisse de la durée du temps de travail. V/F (faux, depuis 30 ans, le temps de travail y est relativement stable)
f. L’essor du temps partiel explique la baisse de la durée annuelle moyenne du travail. V/F(vrai)
*Post-lecture : Menez une discussion plus générale à l’aide des questions suivantes:
g. Est-ce que le travail à temps partiel est aussi populaire aux Etats-Unis ?
h. Est-ce que vous avez l’impression qu’on travaille trop aux Etats-Unis ? Développez vos idées.
2. Productivité et rendement:
 *Pré-visionnage : Posez les questions suivantes à vos élèves:
– Selon vous, quel est le niveau de production des Français ?
– Sont-ils plus ou moins productifs que les autres Européens ?
*Visionnage : Par deux, vos élèves vont lire cet article puis répondre aux questions ci-dessous:
a. Qui sont Vincent Fernando et John Carney ? (deux spécialistes de la finance qui écrivent pour le site économique BusinessInsider.com)
b. Qu’est-ce que le PIB ? (le Produit Intérieur Brut – expliquez que le PIB est une mesure de la richesse créée, pendant un temps donné, sur le territoire national par tous les agents résidents comme les entreprises françaises ou étrangères ou les administrations).
c. Selon eux, quel est le paradoxe français ? (les Français sont ceux qui travaillent le moins d’heures mais ils sont paradoxalement les plus productifs du monde)
d. Quel est le coût de la vie en France ? (très cher parce que le niveau de vie est très élevé ; sur ce site, on explique que la nourriture, l’automobile et l’essence sont plus chères en France qu’aux Etats-Unis).
e. Quelle est la conclusion des journalistes ? (il vaut mieux travailler moins mais mieux)
3. Importance des vacances: 
*Pré-activité : Posez les questions suivantes à vos élèves:
– Est-ce que vous savez combien de jours de vacances ont en moyenne les travailleurs américains ? Est-ce suffisant ?
– Selon vous, est-ce que c’est la même chose en France ?
*Activité : Par deux, vos élèves vont lire cet article et répondre aux questions qui suivent:
a. En majorité, les Français prennent:
a.1. la totalité de leurs jours de congé.
a.2. la moitié de leurs jours de congé.
a.3. un tout petit peu de leurs jours de congé.
b. Les gens qui utilisent le plus leurs jours de congé ont en moyenne:
b.1. 30 ans.
b.2. 40 ans.
b.3. 50 ans.
c. Par rapport au reste du monde, les Français sont ceux qui:
c.1. partent le plus en vacances.
c.2. choisissent les destinations touristiques les plus chères.
c.3. restent le plus chez eux.
d. Quel pays a beaucoup moins de vacances que la France ?
d.1. L’Italie.
d.2. Les Etats-Unis.
d.3. L’Angleterre.
e. En ce qui concerne leur lieu de vacances, les Français préfèrent:
e.1. la montagne.
e.2. une ville étrangère.
e.3. la mer.
*Post activité : Menez une discussion à l’aide des questions suivantes:
f. Selon vous, pourquoi est-ce important de prendre des vacances ?
g. Selon vous, quelle est la destination favorite des vacanciers américains ?

Autres liens utiles :

– Le site officiel de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques)
– Une activité proposée par TV5 monde sur le thème de la réussite économique ; une autreactivité sur l’économie, la consommation et la publicité
– Une liste de mots de vocabulaire sur l’économie et la finance
– Une liste de mots de vocabulaire sur le travail et le chômage
– Le portail des ministères économiques et financiers français


La retraite en France

ACTIVITÉ : LA RETRAITE EN FRANCE

I. Introduction : la sécurité sociale et les retraites
1. Définition : *Pre-lecture : Ecrivez l’expression « la sécurité sociale » en lettres majuscules au tableau puis demandez à vos étudiants de vous donner un mot ou une expression sur le thème de la sécurité sociale que vous écrirez au tableau. Ensuite, vous pourrez leur poser les questions suivantes:
– Qu’est-ce que la sécurité sociale ?
– Selon vous, à quoi sert-elle ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article puis de répondre aux questions suivantes par groupe de deux:
a. Quand a été créée la sécurité sociale en France ? (4 octobre 1945)
b. Sur quel principe repose la sécurité sociale ? (la solidarité)
c. Quel est le but de la sécurité sociale ? (protéger les individus)
d. Quels domaines sont concernés par cet organisme ? (la santé, la famille, la vieillesse, le logement, l’emploi et la pauvreté et l’exclusion sociale)
e. Est-ce que la sécurité sociale représente un budget important en France ? (oui, 500 milliards d’euros par an)
f. Comment est-ce qu’on finance la sécurité sociale ? (les cotisations, les impôts et taxes et la contribution de l’Etat)
Expliquez à vos étudiants que la photo montre la « carte vitale » de couleur verte qui est la carte d’assurance maladie en France : grâce à cette carte à puce, les professionnels de la santé peuvent faire des feuilles de soin électroniques vers l’organisme d’assurance maladie concerné ou bien faire des demandes de remboursements électroniques. 
*Post-lecture : Posez les questions qui suivent à vos élèves:
g. Selon vous, pourquoi est-ce que la sécurité sociale est importante ?
h. Est-ce qu’il y a un organisme de sécurité sociale aux Etats-Unis ? Si oui, à quoi sert-il ?
2. Le trou de la sécurité sociale : Ecrivez au tableau l’expression « le trou de la sécurité sociale » et demandez à vos élèves de deviner ce que cela veut dire. Ensuite, demandez-leur de se mettre par groupe de trois et de regarder attentivement ce graphique créé par le Centre Commun de la Sécurité Sociale (CCSS) en octobre 2010 pendant la réforme des retraites et les manifestations et les grèves pour montrer les 10 ans de déficits de la sécurité sociale, puis posez-leur les questions suivantes:
a. Que représente ce graphique ?
a.1. les chiffres officiels des dépenses et des gains de la sécurité sociale.
a.2. les chiffres officiels des dépenses pour les retraites uniquement.
a.3. les chiffres officiels des dépenses pour l’assurance-maladie.
b. Que représentent les chiffres en blanc?
b.1. le déficit.
b.2. un taux juste au-dessus du déficit.
b.3. des résultats exceptionnellement bons.
c. Selon le graphique, les chiffres de la sécurité sociale sont:
c.1. alarmants.
c.2. plutôt normaux.
c.3. très bons.
d. La sécurité sociale rencontre de graves problèmes depuis:
d.1. 2001
d.2. 2002
d.3. 2003
e. En 2010, la situation est:
e.1. Plus grave qu’en 1999.
e.2. Moins grave qu’en 1999.
e.3. Pareille qu’en 1999.
f. Quel type d’assurance est le plus touché par ce problème ?
f.1. L’assurance maladie et l’assurance familiale.
f.2. L’assurance maladie et l’assurance protégeant contre les accidents du travail.
f.3. L’assurance maladie et l’assurance vieillesse.
Vous pouvez, si vous le souhaitez, expliquer que le Fonds de solidarité vieillesse a été créé par la réforme Balladur en 1993 afin de soutenir les personnes âgées qui n’ont pas de retraite (ou bien une très petite) en prélevant ce financement dans les impôts.
*Questions d’expansion:
g. Comment expliquez-vous ce phénomène ?
h. Selon vous, comment peut-on régler ce problème ? Que peut-on faire pour boucher le trou de la sécurité sociale ?
i. Pensez-vous qu’une réforme des retraites est nécessaire dans cette situation ?

II. La réforme des retraites en octobre 2010
1. Principe de la réforme : Dites à vos élèves que la réforme des retraites a été votée par l’Assemblée nationale le 15 septembre, par le Sénat le 22 octobre et adoptée définitivement par le Parlement le 27 octobre 2010.
*Analyse d’un tableau: Montrez ce tableau créé en juin 2010 par le Ministère du Travail afin d’expliquer à quel âge on pourra partir à la retraite après la réforme puis posez-leur les questions suivantes (ils peuvent y répondre par deux ou par trois):
a. Qu’est-ce qui est affecté par la réforme des retraites ? (l’âge de départ légal à la retraite)
b. A quel âge pourra-t-on prendre sa retraite si on est né avant juillet 1951 ? (60 ans, pas de changement)
c. Que se passe-t-il pour les gens nés entre 1951 et 1956 ? (on rajoutera quelques mois de travail avant la retraite en fonction de leur date de naissance)
d. Avec la réforme, à quel âge pourra-t-on partir à la retraite si on est né après 1956 ? (62 ans)
e. Au final, combien d’années en plus sont rajoutées si on compare les gens nés avant 1951 et les gens nés après 1956 ? (deux ans)
*Questions d’expansion:
e. Que pensez-vous de cette réforme ?
f. Selon vous, est-ce que partir à la retraite à 62 ans est raisonnable ou, au contraire, déraisonnable ? Justifiez votre opinion.
g. Est-ce qu’il existe la même chose aux Etats-Unis ? Comparez les deux systèmes.
h. Selon vous, quels sont les avantages et les inconvénients de cette réforme ? (vous pouvez répondre à cette question sous forme de tableau comparatif).
2. Une comparaison avec d’autres pays européens :
*Pre-lecture : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– A quel âge part-on généralement à la retraite aux Etats-Unis ?
– Selon vous, est-ce la même chose dans des pays européens autres que la France ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article puis de répondre aux questions suivantes:
a. Quelle semble être la tendance générale dans les autres pays européens ? (les gouvernements ont augmenté l’âge d’ouverture des droits à la retraite, donc l’âge légal de départ)
b. Quels pays ont adopté une réforme similaire à la France ? (l’Espagne, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Italie et la Suède)
c. Que se passe-t-il aux Etats-Unis, au Japon et en Allemagne ? (on a augmenté l’âge pivot, c’est-à-dire l’âge en dessous duquel on touchera moins d’argent que prévu si on part à la retraite)
d. Quelle est la spécificité de l’Allemagne et de la France ? (ces deux pays proposent un départ anticipé pour les gens qui ont commencé à travailler très jeunes, « les carrières longues »)
*Post-lecture : Discutez avec vos élèves à l’aide des questions qui suivent :
– Pourquoi, selon vous, les autres pays européens ont réformé l’âge de la retraite ?
– Comment réagissent les autres pays européens ? Font-ils grève ? Est-ce qu’ils manifestent contre leur réforme des retraites ?

III. Réaction des Français face à la réforme : grèves et manifestations
1. Les manifestations : *Pre-visionnage : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Quel est le but d’une manifestation en principe ?
– Que pensez-vous des manifestations en général ? Est-ce que vous croyez qu’elles sont efficaces ? (Citez des exemples si vous en connaissez)
*Visionnage : Lisez les questions ci-dessous avec vos élèves puis montrez-leur cette vidéodeux fois. Pendant le visionnage, ils entoureront la bonne réponse:
a. Il y avait deux millions de personnes à la manifestation. V/F (faux, 40 000 personnes)
b. Les syndicats veulent que le gouvernement abandonne cette réforme. V/F (vrai)
c. Les manifestations perturbent les transports en commun. V/F (vrai)
d. Les femmes ne se préoccupent pas de cette réforme. V/F (faux, au contraire, elles se sentent très concernées)
e. Ces mouvements sociaux perturbent le quotidien des jeunes enfants. V/F (vrai)
f. Les étudiants se sentent concernés par cette réforme. V/F (vrai)
*Post-visionnage : Poursuivez la discussion en posant les questions suivantes:
g. Que pensez-vous des manifestations contre la réforme des retraites ?
h. Selon vous, est-ce que le gouvernement va céder ?
2. Les grèves :
*Pre-lecture : Ecrivez le mot « grève » en lettres majuscules au tableau et demandez à vos élèves de dire ce que cela leur évoque. Ensuite, posez-leur les questions suivantes :
– Quel est le but d’une grève en général ?
– Est-ce un moyen efficace ? Pourquoi ?
*Lecture : Dites à vos élèves de lire cet article puis de répondre par deux aux questions ci-dessous :
a. Quels secteurs sont touchés par la grève ? (les raffineries, les entreprises et les transports)
b. Quelles sont les conséquences de la grève des raffineries ? (il est difficile de se procurer du carburant et il est donc plus difficile d’utiliser sa voiture ou les transports en général)
c. Que promet le gouvernement ? (il promet que le pays ne sera pas bloqué)
d. Dans quelles régions peut-on trouver des barrages ? (dans le Nord, le Maine-et-Loire et l’Ile-de-France)
e. Combien de raffineries font grève ? (12)
f. Est-ce qu’il y a un réel risque de pénurie [shortage] ? (non, il y a des stocks suffisants)
*Post-lecture : Expliquez à vos élèves que la grève est relativement fréquente en France par rapport à d’autres pays et que c’est devenu un moyen pour les Français de s’opposer au gouvernement en place et de manifester son mécontentement contre des réformes ou des lois. Ensuite, posez-leur les questions qui suivent:
g. Que pensez-vous des grèves en général ?
h. Si vous étiez un lycéen ou un étudiant français, est-ce que vous feriez la grève contre la réforme des retraites ? Pourquoi ?
– Si vous souhaitez obtenir plus de matériel sur la notion de grève en France, vous pourrez trouver une autre newsletter consacrée à ce sujet en cliquant ICI.
3. A vous de jouer ! : Faites un sondage dans la classe et demandez à vos élèves s’ils sont pour ou contre la grève et les manifestations contre cette réforme en les faisant voter sur un petit bout de papier. Puis, donnez les résultats du sondage et discutez-en. Enfin, mettez vos élèves par groupes de trois et organisez l’activité suivante :
– Qui ? un élève sera un représentant syndical, un élève sera un membre du gouvernement et un élève sera un Français typique.
– Où ? Imaginez que vous êtes devant les portes d’une usine dans laquelle le Français typique doit normalement travailler. Il ne sait pas s’il doit rentrer et travailler ou rester dehors avec les grévistes. Le membre du gouvernement et le représentant syndical vont essayer de le convaincre de choisir entre le travail et la grève.
– Quoi ? ces trois personnes vont discuter de la grève et donner leur point de vue. Il faudra un véritable débat avec des arguments solides.
Chaque groupe jouera la scène devant la classe. Cela prendra la forme d’un débat qui durera environ 5 minutes.


Le monde du travail en France

ACTIVITE : LE MONDE DU TRAVAIL EN FRANCE

I. Brainstorming

Ecrivez le mot « travail » au tableau et demandez à vos élèves de partager tous les mots qui leur viennent à l’esprit.

II. Compréhension écrite : contrats de travail

1. Divisez votre classe en groupes de deux. Donnez à chaque groupe un type de contrat et demandez-leur de répondre aux questions qui conviennent.

Questions :
Le CDI 
a. Quelle est la durée d’un CDI  ?
b. De combien de temps est la période d’essai ?
c. Quel est l’avantage d’un CDI pour l’employé ?
d. Quel est l’inconvénient d’un CDI pour l’employeur ?
Le CDD
a. Quelle est la durée normale d’un CDD ?
b. Quelle est la durée maximum ?
c. Que se passe-t-il si l’employeur augmente la durée du contrat ?
d. Pourquoi est-ce que 70% des nouveaux contrats sont-ils des CDD et pas des CDI  ?
Le contrat temporaire
a. Ce contrat est-il plus proche d’un CDI ou d’un CDD ?
b. Quelle est la différence ?
c. Quelle est l’exigence pour l’employeur qui veut travailler avec une agence d’intérim ?
d. L’entreprise peut-elle traiter directement avec l’intérimaire après une première mission?
Le contrat à temps partiel + le travail intermittent
a. En quoi consiste le travail à temps partiel ?
b. Quel est le minimum d’heures par mois nécessaires pour bénéficier de la sécurité sociale ?
c. Dans le secteur public, y a-t-il un minimum d’heures ? Si oui, quel est-il ?
d. Quels types de travail est-ce que le travail intermittent représente ?

2. Corrigez ensuite ensemble et posez les questions suivantes à toute la classe :
a. Est-ce que les mêmes types de contrat de travail existent aux Etats-Unis ?
b. Les contrats de travail américains sont-ils oraux ou écrits, par opposition aux contrats français ? Que préférez-vous et pourquoi ?

III . Compréhension orale et visuelle : témoignages de métiers

Le site TV5.org vous propose une fiche pédagogique complète ayant comme support des vidéos courtes de personnes témoignant de leur métier, sur le site kefair.com. Les activités ont été développées pour différents niveaux.

Il est intéressant de noter la différence souvent utilisée entre les termes « métier » et « profession ». La notion de « métier » indique plutôt un travail artisanal, manuel ; alors que le terme « profession » laisse entendre la notion de profession libérale, artistique. Dans cette vidéo, la distinction n’est pas toujours faite et le terme « métier » est utilisé de manière générique. 

IV. Compréhension écrite : sondage sur les RTT

1. Qu’est-ce que les RTT ? Expliquez à vos élèves la loi des 35 heures et les RTT en leur lisant ce petit paragraphe, tiré du site www.guide-du-travail.com.

Réduction du temps de travail (RTT) : Lois de 1998 et 2000 sur le passage de 39 à 35 heures de travail par semaine. 
Suite à cette réduction du temps de travail (RTT), les entreprises pouvaient opter pour différents modes d’organisation du temps de travail : 
– soit réduire effectivement la durée hebdomadaire à 35 heures ; 
– soit maintenir un horaire supérieur, et accorder des jours de RTT pour compenser ; 
– soit maintenir un horaire supérieur, et payer des heures supplémentaires. 
La réduction du temps de travail ne devait entraîner aucune baisse de rémunération pour le salarié.

2. Cliquez ensuite sur le sondage à propos des RTT et demandez à vos élèves de répondre aux questions de compréhension qui suivent.

Questions :
a. Quel est le pourcentage des gens qui veulent garder leurs RTT ?
b. Et le pourcentage de ceux qui veulent se faire racheter leurs RTT ?
c. Quelle est la première préoccupation des Français selon le sondage ?
d. Selon le sondage, les salariés sont-ils prêts à travailler plus pour gagner plus ?
e. Quelles sont les tranches d’âge qui veulent le plus garder leurs RTT ?
f. Et la tranche d’âge qui aimerait le plus se faire racheter ses RTT ?
g. Lequel des deux rejette le plus le rachat des RTT : le cadre ou l’artisan ?

Une fiche pédagogique sur le thème de la grève en France est également disponible en cliquant ICI.


La grève

ACTIVITE : LA GRÈVE, C’EST QUOI?

Brainstorming

Posez les questions suivantes à vos élèves afin d’instaurer une discussion sur le thème de la grève:

1. Quels mots ou termes vous viennent à l’esprit lorsque l’on vous parle de grève ?
2. Avez-vous déjà fait grève ? Pour quelles raisons ?
3. Par quelles actions montre-t-on que l’on est en grève ?

Lisez ce texte et faîtes les activités suivantes. Ce texte sera découpé de la manière suivante:

– paragraphe 1: « Traditionnellement […] professionnelle. »
– paragraphe 2: « Jusqu’au […] populaire). »
– paragraphe 3: « Ce n’est […] (arrêt Dehaene de 1950). »
– paragraphe 4: « Sous la Cinquième République […] chaque jour). »
– paragraphe 5: « Partiellement […] de ce service). »
– paragraphe 6: « La grève […] le relais. »
– Paragraphe 7: « Toutefois […] minimum généralisé. »

Compréhension écrite

Compréhension globale. Dîtes si ces affirmations sont vraies ou fausses :

1. La grève était autorisée en France avant le 25 mai 1864.
2. Durant la Troisième République, la grève a joué un rôle important dans la vie politique et sociale en France.
3. Le législateur est un homme qui doit faire appliquer la loi.
4. La grève est un conflit d’ordre familial.
5. La grève est l’expression d’un rapport de forces.

Répondez aux questions suivantes :

Paragraphe 1:
1. Quelles est la définition du mot grève  ?

Paragraphe 2:
2. En quelle année le droit de grève fut-il autorisé en France ? Quels étaient les risques pour les grévistes de cette époque ?

Paragraphe 3:
3. Finalement, à quelle époque le droit de grève est-il pleinement consacré ? Quelles catégories de personnels n’ont cependant toujours pas le droit de faire grève ?

Paragraphe 4:
4. Sous quelle République le droit de grève est-il totalement reconnu ? Malgré tout, quelles sont les interdictions et les obligations qu’imposent le législateur concernant ce droit ?

Paragraphes 5 et 7:
5. Le droit de grève est-il un droit controversé ? Depuis quelques années, le nombre de jours de grèves en France a-t-il augmenter ou diminuer ?

Compréhension finalisée. Répondez aux questions suivantes à l’aide de phrases tirées du texte :

Paragraphe 3:
1. Sur quoi porte l’arrêt Dehaene de 1950 ?

Paragraphe 4:
2. Que doit faire le syndicat de la fonction publique avant de faire grève ?
3. Quels secteurs doivent assurer un service minimum en cas de grève ?

Paragraphe 5:
4. Quelles sont les raisons qui expliquent que le droit de grève est si controversé en France ?

Paragraphe 7:
5. Pourquoi le nombre de jours de grève a-t-il diminué en France ces dernières années ?

Expansion

Afin d’instaurer un débat d’idées sur le thème de la grève dans votre classe, posez les questions suivantes à vos étudiants :

1. La grève est-elle un droit dans votre pays ?
2. Pensez-vous que ce soit un bon moyen d’exprimer ses revendications ?
3. Seriez-vous prêt à faire grève ? A quelles actions seriez-vous prêt à participer ? (manifestations, occupation de locaux)

Expression écrite

Vous travaillez dans une grande entreprise et le directeur vient de vous annoncer qu’à partir de ce jour, vous n’aurez le droit qu’à 4 semaines de vacances payées par an au lieu de 5. Vous décidez donc de vous mettre en grève. Par groupe de 4, organisez cette grève : durée d’arrêt du travail, actions pour mettre en avant vos revendications, slogans, tracts.