Follow France Synergies on WordPress.com

Skhizein

Skhizein, Court Métrage de Jérémy Clopin.

Cette activité a été partagée par Andrew Irving et Kelsey Roy (Department of French and Italian, UW-Madison). Elle est basée sur le court métrage Skhizein, un dessin animé de 13 minutes. Le scénario et la réalisation sont de Jérémy Clapin. L’activité a été proposée à des étudiants de niveau intermédiaire  comme devoir à faire à la maison, mais elle peut être facilement adaptée pour la classe, en transformant les questions en discussion par groupe.

I. Mise en route :

Avant de voir le film, réfléchissez et répondez à ces deux questions :

A. Que se passerait-il si une météorite de 150 000 tonnes vous tombait dessus (fell on you) ?

B. Dans le contexte de ce paragraphe, essayez de trouver un synonyme pour l’expression « être à côté de sa vie. »

“Mais l’envie pressante de passer à l’action et de cesser d’être à côté de sa vie ne suffit pas toujours. «Certains individus sont inhibés depuis si longtemps qu’ils ne savent plus comment s’y prendre», affirme le psychiatre Frédéric Fanget. […] Il s’agit par conséquent d’apprendre, par un travail personnel, à «débloquer le frein à main  des pensées négatives» (« je suis trop nul ») et d’explorer les peurs qui nous maintiennent dans la passivité («que va-t-il se passer si je quitte ce travail que je n’aime pas?»).

« Passer à l’action », http://www.psychologies.com] http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Personnalite/Articles-et-Dossiers/Trouver-sa-voie-les-5-etapes-de-la-realisation-de-soi/Passer-a-l-action

Vocabulaire:

  • Passer à l’action : to take action
  • cesser: to stop
  • comment s’y prendre: how to proceed
  • débloquer le frein à main: to loosen the parking break
  • Je suis trop nul: I am worthless
  • quitte: leave behind

A votre avis, que veut dire être à côté de sa vie ? :

C. Comment s’y prendre… Vous allez voir qu’Henri a des problèmes. Il est frappé par un météorite et ensuite, il vit « à côté de sa vie ». Lisez d’abord le synopsis :

Synopsis : Que se passerait-il si une météorite de 150 tonnes vous tombait dessus ? C’est ce qui vient d’arriver à Henri. Pourtant, il est toujours là – enfin pas tout à fait « là », juste quelques centimètres plus loin, décalé de 91 centimètres par rapport à l’endroit où il peut interagir avec le monde… Et si la folie se mesurait en centimètres…

1. La dernière phrase : « Et si la folie se mesurait en centimètres… » D’abord, comment traduisez-vous cette dernière phrase en anglais ?

2. Ensuite, terminez la phrase en français : Si la folie se mesurait en centimètres….

II. Regardons le film :

Trouvez maintenant « Skhizein » et répondez aux questions en regardant le court-métrage.

Ce film se trouve en ligne en HD (haute définition) : http://vimeo.com/36824575 (ou cherchez tout simplement « Skhizein » sur Vimeo.com) ou sans HD : http://youtu.be/qxoO3F6N81U (ou cherchez tout simplement « Skhizein » sur YouTube.com).

A. (0:00 – 4:10) Pour vous, qu’est-ce qui est normal ou pas normal ? Au début de ce film, notez ce qui est normal (N) dans la vie d’Henri, et ce qui n’est pas normal (P). Il n’y a pas toujours une seule réponse valable.

1. N / P Henri consulte un psychiatre.

2. N / P Henri passe l’aspirateur (vacuums).

3. N / P Une météorite tombe sur Henri et il n’y a pas eu de dégâts (damages).

4. N / P Henri éprouve (experiences) de bizarres phénomènes physiques.

 

B. (4:10 – 9:10) Pour vous, qu’est-ce qui est logique ou illogique ? Ensuite, étant donné (given) sa situation, notez ce qu’il fait qui est logique (L) et ce qui est illogique (I).  Il n’y a pas toujours une seule réponse valable.

1. L / I Henri dessine sur les murs.

2. L / I Il continue à travailler.

3. L / I Il fait de la recherche sur la météorite.

4. L / I Henri désinvite (uninvites) sa mère.

5. L / I Henri poursuit la météorite jusqu’au Mont Saint Michel.

6. L / I Une météorite le frappe une deuxième fois.

 

C. (9:10 – 13:04) Finalement, à la fin, est-ce que ça va mieux pour Henri ? Complétez les phrases :

1. Henri est 91cm à côté de lui-même et aussi 75cm plus [ bas / haut ].

2. Pour Henri, les voix sont plus [ basses / hautes ].

3. Maintenant, son appartement est [ toujours organisé / en désordre ].

4. La mère d’Henri [ ne s’inquiète plus / s’inquiète encore plus ].

5. Henri [ continue à / arrête de ] mesurer son écart (distance/gap).

6. Vers la fin, il dit « d’où je suis, ça me fait [ plus rien / pleurer ].»

D. A la fin du film, Henri crie « Je suis là ! Je suis là ! … Par ici ! … Je (ne) suis plus là. … Je suis là !… ». Dans le contexte de ce film, expliquez ce que veut dire « Je suis là ! » et « Je (ne) suis plus là. »

 III. Après avoir vu le film

A. Revenons aux questions ci-dessus II. A., normal / pas normal. Justifiez vos réponses:

1. Il est normal / Il n’est pas normal qu’Henri consulte un psychiatre parce qu(e)….

2. Il est normal / Il n’est pas normal qu’Henri passe l’aspirateur parce qu(e)…

3. Il est normal / Il n’est pas normal qu’il n’y ait pas eu de dégâts parce qu(e)…

4. Il est normal / Il n’est pas normal qu’Henri éprouve de bizarres phénomènes parce qu(e)…

 

B. Revenons aux questions ci-dessus II. B., logique / illogique. Justifiez vos réponses:

1. Il est logique / illogique qu’Henri dessine sur les murs parce qu(e)…

2. Il est logique / illogique qu’il continue à travailler parce qu(e)…

3. Il est logique / illogique qu’il fasse de la recherche sur la météorite parce qu(e)…

4. Il est logique / illogique qu’il désinvite sa mère parce qu(e)…

5. Il est logique / illogique qu’il poursuive la météorite jusqu’au Mont Saint Michel parce qu(e)…

6. Il est logique / illogique que la météorite le frappe une deuxième fois parce qu(e)…

 

C. Relisez ce paragraphe de l’article « Passer à l’action » :

“Mais l’envie pressante de passer à l’action et de cesser d’être à côté de sa vie ne suffit pas toujours. «Certains individus sont inhibés depuis si longtemps qu’ils ne savent plus comment s’y prendre», affirme le psychiatre Frédéric Fanget. […] Il s’agit par conséquent d’apprendre, par un travail personnel, à «débloquer le frein à main des pensées négatives» (« je suis trop nul ») et d’explorer les peurs qui nous maintiennent dans la passivité («que va-t-il se passer si je quitte ce travail que je n’aime pas?»).”

1. Quelle est l’idée principale de ce paragraphe ? Réécrivez-la dans vos propres mots :

2. D’après ce paragraphe, qu’est-ce qu’on devrait faire si on veut combattre la passivité ? Expliquez dans vos propres mots:

3. A quel point est-ce que ce paragraphe s’applique à la situation d’Henri ? Et à quel point est-ce que ce paragraphe ne s’applique pas à la situation d’Henri ?

4. Comment comprenez-vous alors le titre : Skhizein ? Expliquez votre réponse.

 

IV. « Comment vivre sereinement… ? »

Vous allez maintenant lire un texte qui peut être lié (linked) à la situation d’Henri.

A. Avant de lire :

Henri représente un cas extrême d’un individu qui a le sentiment d’être à côté de sa vie. Quoique les météorites ne nous tombent pas tous dessus, plusieurs aspects de la vie contemporaine peuvent contribuer à des sentiments d’aliénation ou de déséquilibre (imbalance): les médias, les exigences professionnelles, les changements culturels, etc. Réfléchissez à vos propres expériences et identifiez quatre sources de pression qui sont répandues (widespread) de nos jours, c’est-à-dire, des sources de pression que probablement d’autres personnes vont reconnaître aussi.

B. Lisez attentivement le texte ci-dessous. Une femme demande des conseils à un psychiatre sur Internet : Comment vivre sereinement dans un monde où tout va mal ?

La question de Nancy : C’est la question que je me pose chaque matin au réveil quand je sens l’univers malade peser sur ma vie comme un couvercle [cover/lid]. On nous dit de « profiter de l’instant présent », que ce serait la bonne attitude à avoir pour connaître le bonheur. Mais, en même temps, on nous rend constamment soucieux [nerveux] pour notre avenir : la planète est en danger, nos conditions de vie et celle de nos enfants se dégradent, le pouvoir d’achat est en chute libre… Comment arriver à profiter de la vie dans ce contexte très anxiogène [qui provoque l’anxiété]?

La réponse de Christophe Fauré : […] Le conditionnement des médias a un effet pervers parce qu’il agit comme des suggestions hypnotiques : à force d’entendre répéter encore et encore des messages négatifs, nous finissons par les intégrer au niveau inconscient et nous y réagissons émotionnellement.

Faites l’expérience : pendant un mois, éteignez votre télévision, éteignez votre radio, cessez de lire les journaux […] Comprenez alors que vous avez réellement le pouvoir de bloquer le flot chaotique de ces informations négatives. En fait, à vouloir, à tout prix, « être au courant » des affaires du monde, on se trouve happé [snapped up] et on se déconnecte émotionnellement de sa réalité immédiate. Au lieu de vous alarmer sur la pauvreté dans le monde, demandez-vous plutôt : quelles actions concrètes puis-je accomplir contre la pauvreté dans mon quartier ? Qu’est-il possible de mettre en œuvre, ici et maintenant, dans mon environnement immédiat ? Là, vous ne subirez pas passivement l’impuissance du non-agir.

Extrait tiré de psychologies.com http://www.psychologies.com/Planete/Societe/L-actu-decryptee/Reponses-d-experts/Comment-vivre-sereinement-dans-un-monde-ou-tout-va-mal

 

C. Interprétation : Répondez aux questions suivantes par des phrases complètes.

1. Quel est le problème de Nancy ?

2. Pensez-vous que sa situation ressemble à celle d’Henri ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

3. Fauré dit que le « conditionnement des médias » a un effet négatif. Qu’est-ce qu’il veut dire ? Expliquez dans vos propres mots.

4. Les solutions :

a. D’après Fauré, comment est-ce que Nancy pourrait « passer à l’action » ?

b. Est-ce que c’est une bonne solution à votre avis ?

5. Repensez aux sources de pression que vous avez notées dans la section A (IV. A. Avant de lire) et choisissez-en deux. Pour chacune : si on avait ce problème, qu’est-ce qu’on pourrait faire pour le combattre ? Utilisez la structure si + imparfait + conditionnel.


L’amour dans Human, film de Yann Arthus-Bertrand

Activité de compréhension orale, niveau intermédiaire/avancé, sur le thème de l’amour et des rencontres. Les extraits se trouvent sur le site du film : http://www.human-themovie.org/fr/

  • Mise en route

Répondez à ces questions par groupe de 3 ou 4 : Aujourd’hui comment et où les jeunes rencontrent leur amoureux ? Savez-vous comment et où vos parents se sont rencontrés ? Et vos grands-parents ? Pensez-vous que la manière dont les amoureux se rencontrent changent en fonction de la culture ? des générations ? Pensez-vous qu’il est plus facile de faire des rencontres aujourd’hui que dans le passé (à l’époque de vos grands-parents) ?

  • Mise en contexte (informations sur le site du film)

SYNOPSIS du film

HUMAN est une série de récits et d’images de notre monde offrant une immersion au plus profond de l’être humain.
À travers les témoignages remplis d’amour, de bonheur, mais aussi de haine et de violence, HUMAN nous confronte à l’Autre et nous renvoie à notre propre vie. De la plus petite histoire du quotidien jusqu’aux récits de vie les plus incroyables, ces rencontres poignantes et d’une sincérité rare mettent en lumière ce que nous sommes, notre part la plus sombre mais aussi ce que nous avons de plus beau et de plus universel. La Terre, notre Terre, est sublimée au travers d’images aériennes inédites accompagnées de musique tel un opéra, qui témoignent de la beauté du monde et nous offrent des instants de respiration et d’introspection.

HUMAN est une œuvre engagée qui nous permet d’embrasser la condition humaine et de réfléchir au sens même de notre existence.

  • Activité sur trois extraits (8 :31- 10 :33 ; 11 :25-12 :02 ; 16 :49-18 :04)

Le premier extrait est en espagnol, il permet une meilleure mise en contexte, et ne sera visionné qu’une seule fois.

Premier visionnement (les 3 extraits)

Question à poser avant le visionnement : De quoi parlent ces personnes ? A votre avis à quelle question répondent-ils?

Deuxième visionnement (les deux extraits en français)

Consigne à donner avant le visionnement : Faites une description de ces deux personnes. Donnez un maximum de détails (âge, nationalité, description physique, personnalité…)

Troisième visionnement (les deux extraits en français)

Extrait de 11 :25-12 :02

Question à poser avant le visionnement 

Que dit cet homme sur l’amour ? Pourquoi n’a-t-il jamais eu d’amoureuse ? Que s’est-il passé ? Quelle a été son attitude ? Qu’apprend-on sur la manière de trouver un partenaire à l’époque où cet homme était jeune ?

Partagez vos réponses dans un groupe de 3 ou 4, puis avec la classe.

Extrait de 16 :49-18 :04

Question à poser avant le visionnement : 

Que dit l’homme sur son expérience en amour ? Que s’est-il passé dans sa vie ?

Remettez ces événements dans l’ordre :

  1. Il a eu un accident
  2. Il a rencontré Suzanna
  3. Il s’est inscrit sur un site de rencontres
  4. Il a divorcé
  5. Il a annoncé son handicap
  6. Il a épousé une femme

Quelle est son attitude face à la vie ? face à l’amour ? Qu’apprend-on sur la manière de trouver un partenaire en France aujourd’hui ?

Partagez vos réponses dans un groupe de 3 ou 4, puis avec la classe.

Discussion :

En quoi les histoires d’amour de ces deux hommes sont-elles différentes ? En quoi leurs attitudes sont-elles différentes ? En quoi leurs circonstances sont-elles différentes ?

Connaissez-vous un couple parmi votre famille ou vos amis qui est très amoureux ? Savez-vous comment ils se sont rencontrés ? Connaissez-vous des couples qui se sont rencontrés sur Internet ? et dans une soirée dansante ? Comment et où avez-vous rencontré/pensez-vous rencontrer votre premier amour ?

Débat :

Opinion 1 : Il est beaucoup plus facile de faire des rencontres de nos jours que du temps de nos grands-parents.

Opinion 2 : Les gens autrefois avaient beaucoup plus d’opportunités pour se rencontrer, il était plus facile de trouver un amoureux.

Choisissez un groupe et préparez une liste d’arguments pour défendre votre opinion.

  • Extension sur le film

Regardez le film chez vous et sélectionnez un passage que vous trouvez particulièrement touchant. Préparez une petite présentation où vous montrerez cet extrait à la classe et expliquerez pourquoi vous l’avez choisi. Quel est son contenu ? son message ?

  • Matériel supplémentaire

Au café du canal, paroles de Pierre Perret, reprise des Ogres de Barback

https://www.youtube.com/watch?v=dDHmJ4JsA4s
Chez la jolie Rosette au café du canal
Sur le tronc du tilleul qui ombrageait le bal
On pouvait lire sous deux cœurs entrelacés

Ici on peut apporter ses baisers
Moi, mes baisers je les avais perdus
Et je croyais déjà avoir tout embrassé
Mais je ne savais pas que tu étais venue
Et que ta bouche neuve en était tapissée

La chance jusqu’ici ne m’avait pas souri
Sur mon berceau les fées se penchaient pas beaucoup
Et chaque fois que je tombais dans un carré d’orties
Y avait une guêpe qui me piquait dans le cou
Pourtant ma chance aujourd’hui elle est là
Sous la tonnelle verte de tes cils courbés
Quand tu m’as regardé pour la première fois
Ma vieille liberté s’est mise à tituber

On était seul au monde dans ce bal populeux
Et dans une seule main j’emprisonnais ta taille
Tes seins poussaient les plis de ton corsage bleu
Ils ont bien failli gagner le bataille
J’aime le ciel parce qu’il est dans tes yeux
J’aime l’oiseau parce qu’il sait ton nom
J’aime ton rire et tous ces mots curieux
Que tu viens murmurer au col de mon veston

Et je revois tes mains croisées sur ta poitrine
Tes habits jetés sur une chaise au pied du lit
Ton petit cœur faisait des petits bonds de sardine
Quand j’ai posé ma tête contre lui

Dieu, tu remercies Dieu ça c’est de toi
Mais mon amour pour toi est autrement plus fort
Est-ce que Dieu aurait pu dormir auprès de toi
Pendant toute une nuit sans toucher à ton corps

Chez la jolie Rosette au café du canal
Sur le tronc du tilleul qui ombrageait le bal
On pouvait lire sous deux cœurs entrelacés
Ici on peut apporter ses baisers.

 

Article sur le Monde, Témoignages d’utilisateurs de sites de rencontres.

http://www.lemonde.fr/vous/article/2013/08/23/je-tiens-a-remercier-les-sites-de-rencontres_3465558_3238.html#

 

Article sur Marie Claire, Comment on rencontre un homme aujourd’hui ?

http://www.marieclaire.fr/,comment-on-rencontre-un-homme-aujourd-hui,738834.asp

 


Les réfugiés en Méditerranée

 

Niveau intermédiaire pour la vidéo, le poème peut être travaillé avec des débutants.

Mise en route

Discussion sur la situation des réfugiés en Europe.

A quoi pensez-vous quand vous entendez le mot « réfugié » ? Que savez-vous sur la crise des réfugiés en Europe ? Pourquoi ces gens partent-ils ? D’où viennent-ils? Où vont-ils ? Comment sont-ils accueillis ? A votre avis quelle est la différence entre les termes « réfugié » et « migrant » ? Lequel correspond à la situation actuelle ?

Deux articles sur la polémique de ces deux termes, avec les définitions de chacun, dans le contexte actuel :

Mise en contexte

Présentation de Fatou Diome, des informations sont disponibles sur le site suivant :

Activité

 Lisez les informations sur Fatou Diome, relevez les éléments les plus importants, puis faites une présentation de style journalistique de l’auteure, comme si elle allait venir sur un plateau de télévision et que vous deviez la présenter.

Vous allez voir un extrait d’émission de télévision où Fatou Diome s’exprime sur la situation des réfugiés en Méditerranée.

Voici le lien

Premier visionnement (15 premières secondes) :

Qui parle ? Que pensez-vous de son ton ? Comment réagit le journaliste ? De quoi parle-t-elle ? Echangez vos réponses à 2 ou 3, suivi d’une mise en commun avec la classe.

Deuxième visionnement (en entier)

 De quoi parle Fatou Diome ? Relevez des mots clés.

Comparez avec vos partenaires. Mise en commun en classe.

Troisième visionnement avec lecture de l’article (sous la vidéo)

Lisez l’article une fois en silence avant de regarder la vidéo. Regardez la vidéo, tout en lisant l’article et soulignez les phrases prononcées par Fatou Diome. Choisissez une phrase de Fatou Diome que vous trouvez intéressante. Comparez la phrase que vous avez choisie en groupe de 3 et expliquez votre choix, en vous posant les questions suivantes : Quel est le sens de cette phrase ? Pourquoi la trouvez-vous intéressante ? Etes-vous d’accord avec cette phrase ?

Discussion

Que dénonce Fatou Diome ? Pourquoi est-elle en colère ? Que pensez-vous de ce qu’elle dit ? Pensez-vous que le problème qu’elle dénonce est universel ? Existe-t-il dans votre pays ? Que pensez-vous de sa conclusion? «On sera riche ensemble, ou on va se noyer tous ensemble.»

Extension:

Lecture du poème de René Philombé, poète camerounais “Ouvre-moi mon frère !” :

Qui parle ? à qui ? Que demande-t-il ? Pourquoi ? Quel est le message du poème ? Trouvez-vous des points communs entre ce poème et les propos de Fatou Diome ?

Matériel supplémentaire 

Chanson de Zebda “Tomber des nues” https://www.youtube.com/watch?v=yKE2mzT2dcc

 


Déjeuner du matin

Leçon créée avec la collaboration de Tessa Archambault (UW Madison) et inspirée de la pédagogie des « multiliteracies » (New London Group, 1996)

Niveau débutant. Vocabulaire du petit déjeuner, de la séparation. Temps du passé composé.

1. Objectifs Communicatifs/fonctionnels: 

  • Les étudiants pourront exprimer et partager leurs interprétations du poème en se basant sur leurs connaissances et leurs expériences.

2. Objectifs lexico-grammaticaux:

  • Les étudiants pourront utiliser le passé composé pour raconter une série d’événements dans le passé.
  • Les étudiants pourront utiliser du nouveau vocabulaire surtout sur les thèmes du petit déjeuner et de la séparation.

 3. Objectifs culturels/littéraires:

  • Les étudiants pourront identifier le genre d’un texte.
  • Les étudiants pourront réfléchir au titre et à ce qu’il signifie pour eux.
  • Ils pourront identifier les relations entre le titre, le genre, la structure et le thème du texte.
  • Ils pourront résumer le poème, ce qui exigera une réutilisation en contexte du vocabulaire.
  • Ils feront des comparaisons culturelles entre la culture française et leur propre culture, en comparant des poètes qui abordent le thème de la séparation de manière similaire.

 

Matériel 

Déjeuner du matin, Jacques Prévert
Il a mis le café
Dans la tasse
Il a mis le lait
Dans la tasse de café
Il a mis le sucre
Dans le café au lait
Avec la petite cuiller
Il a tourné
Il a bu le café au lait
Et il a reposé la tasse
Sans me parler
Il a allumé
Une cigarette
Il a fait des ronds
Avec la fumée
Il a mis les cendres
Dans le cendrier
Sans me parler
Sans me regarder
Il s’est levé
Il a mis
Son chapeau sur sa tête
Il a mis son manteau de pluie
Parce qu’il pleuvait
Et il est parti
Sous la pluie
Sans une parole
Sans me regarder
Et moi j’ai pris
Ma tête dans ma main
Et j’ai pleuré

version lue par un homme: https://www.youtube.com/watch?v=MalR-e4IgAs

version chantée par Marlène Dietrich : https://www.youtube.com/watch?v=hm1jdP-I4y4&feature=related

 

Activités

Avant la lecture

Brainstorming

Quel vocabulaire pensez-vous trouver dans ce poème ? /Quand vous entendez le titre à quoi pensez-vous ? (écrire les idées proposées par les étudiants au tableau).

Lecture pour le contexte 

1. Lecture du texte. Avant de distribuer le texte assurez-vous d’avoir caché la fin du dernier vers (j’ai pleuré) afin de laisser deviner ce vers aux étudiants. Attention de bien arrêter l’enregistrement avant le dernier vers.

Lisez et écouter. Identifiez le ton (triste, joyeux..) et le genre du texte. Mise en commun en classe.

2. Discussion en classe.

Comment décrire ce texte ? Le rythme? La répétition?

3. Deuxième lecture.

Identifiez le contexte en répondant à ces questions : qui ?/à qui ?/quoi ?/quand ?/où ?

Comparez vos réponses avec votre partenaire. Mise en commun en classe.

Relecture pour les détails

1. Interprétation du contexte :

  1. Introduire les nouveaux mots de vocabulaire soit à l’aide d’un power point soit en demandant aux étudiants d’identifier eux-mêmes les mots inconnus.
  2. Relisez le poème et vérifiez vos hypothèses avec un partenaire sur le qui/à qui/quoi….
  3. Inventez le dernier vers. Comparez avec un partenaire. Faire réécouter le poème et comparer les réponses.
  4. Mise en commun en classe sur le contexte et le sens du poème, ne pas imposer d’interprétation, en accepter plusieurs. Les relations entre les personnages (amoureux ? parents ?) le thème (la séparation ? une dispute ? l’amour ?)

2. Travail sur la structure et le temps : (distribuer à nouveau le poème, mais cette fois découper en morceau, par strophe)

  1. Par deux, remettez le poème dans l’ordre. Comparez avec un autre groupe.
  2. Identifiez le temps du poème. Que savez vous de ce temps ? quelle est sa formation? ses règles? pourquoi est-ce que le poète utilise ce temps ? qu’exprime-t-il ? est-il adapté au thème ?
  3. Remplissez les trous avec les conjugaisons des verbes entre parenthèse au passé composé. (distribuer une copie du poème sans les verbes conjugués). Mise en commun en classe.

Reproduction du langage textuel

Ecrivez un résumé du poème en 4 phrases. Quelles sont les idées principales ? Qu’est-ce qui arrive ? Comparez vos  résumés avec un partenaire. Sont-ils différents? similaires?

Implications culturelles et littéraires du poème

1. Cette discussion peut avoir lieu dans la langue maternelle des étudiants puisqu’il s’agit d’une ouverture culturelle complexe pour ce niveau de langue. Discutez des caractéristiques du poème, de ses thèmes, de son style (sa simplicité). Proposez une comparaison culturelle en demandant si les étudiants connaissent un auteur ou poète dans leur langue maternelle qui a un style semblable.

2. Petite présentation sur Prévert, sa biographie, ses œuvres, son style.

3. Faire écouter la deuxième version de la lecture du poème chantée par   Marlene Dietricht et discuter sur une autre interprétation possible ? Cette version exprime-t-elle les mêmes sentiments ?



Matériel supplémentaire 

  • Article introduisant la pédagogie des “multiliteracies”:  http://vassarliteracy.pbworks.com/f/Pedagogy+of+Multiliteracies_New+London+Group.pdf
  • Vidéo d’un court métrage muet réalisé à partir du poème : https://www.youtube.com/watch?v=I4YoBuJCbfo
  • Autre poème de Prévert (Pour faire le portrait d’un oiseau) avec vidéo.
  • Autre poème de Prévert:  La grasse matinée.

Il est terrible
le petit bruit de l’oeuf dur cassé sur un comptoir d’étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l’homme qui a faim
elle est terrible aussi la tête de l’homme
la tête de l’homme qui a faim
quand il se regarde à six heures du matin
dans la glace du grand magasin
une tête couleur de poussière
ce n’est pas sa tête pourtant qu’il regarde
dans la vitrine de chez Potin
il s’en fout de sa tête l’homme
il n’y pense pas
il songe
il imagine une autre tête
une tête de veau par exemple
avec une sauce de vinaigre
ou une tête de n’importe quoi qui se mange
et il remue doucement la mâchoire
doucement
et il grince des dents doucement
car le monde se paye sa tête
et il ne peut rien contre ce monde
et il compte sur ses doigts un deux trois
un deux trois
cela fait trois jours qu’il n’a pas mangé
et il a beau se répéter depuis trois jours
Ça ne peut pas durer
ça dure
trois jours
trois nuits
sans manger
et derrière ce vitres
ces pâtés ces bouteilles ces conserves
poissons morts protégés par les boîtes
boîtes protégées par les vitres
vitres protégées par les flics
flics protégés par la crainte
que de barricades pour six malheureuses sardines..
Un peu plus loin le bistrot
café-crème et croissants chauds
l’homme titube
et dans l’intérieur de sa tête
un brouillard de mots
un brouillard de mots
sardines à manger
oeuf dur café-crème
café arrosé rhum
café-crème
café-crème
café-crime arrosé sang !…
Un homme très estimé dans son quartier
a été égorgé en plein jour
l’assassin le vagabond lui a volé
deux francs
soit un café arrosé
zéro franc soixante-dix
deux tartines beurrées
et vingt-cinq centimes pour le pourboire du garçon.

Jacques Prévert

 

 


Loi sur les sacs plastiques

Leçon partagée par Amy Clay. PhD student in SLA and French TA in UW, Madison.

Thème de l’écologie, avec l’utilisation du subjonctif pour exprimer le doute.

Niveau intermédiaire.

  • Voici le lien du texte:

http://www.rfi.fr/afrique/20150422-senegal-adopte-loi-interdit-sacs-plastiques-fins-environnement/

  • Voci le texte:

Le Sénégal adopte une loi interdisant les sacs plastiques fins

Le Sénégal s’attaque au fléau du sac plastique. Après une première tentative en 2002 puis une seconde en 2006, une loi qui interdit les sachets légers et gratuits a été adoptée mardi par l’Assemblée nationale. D’ici six mois, ces sacs extrêmement polluants qui mettent plusieurs centaines d’années à se dégrader ne seront plus distribués au marché ou dans les boutiques.

« En adoptant la loi ce mardi, les députés ont proscrit la production, l’importation, la vente et la distribution des sachets », explique le ministre de l’Environnement Abdoulaye Baldé à la sortie de l’Assemblée nationale. Selon lui, cinq millions de sacs plastiques circulent par jour au Sénégal. Ces sacs, souvent abandonnés et jetés dans la nature, qui polluent les sols, augmentent la mortalité des animaux qui les ingurgitent et constituent un risque pour la santé des hommes.

Toutefois, cette loi ne fait pas disparaître totalement le plastique du paysage sénégalais. Les sacs épais et résistants restent autorisés. Sauf qu’ils seront désormais payants. Pour Haidar El Ali de l’Oceanium, une association écologiste, et ancien ministre de l’Environnement, la fin de la gratuité poussera les Sénégalais à réutiliser les sacs et même à les recycler.

Reste à savoir si tous les secteurs d’activité, notamment le secteur informel, respecteront cette mesure. La loi qui sera mise en application dans six mois prévoit jusqu’à 20 millions de francs CFA (30 000 euros) d’amende et six mois d’emprisonnement.

Avec cette mesure, le Sénégal rejoint ses voisins. De nombreux pays de la sous-région ont déjà interdit l’utilisation des sacs plastiques pour limiter les dégâts sur l’environnement.

  •  Activités: 

Avant de lire

  1. Mettez les problèmes environnementaux suivants dans l’ordre de l’importance pour votre ville . Comparez vos réponses avec un collègue.

_____ Les voitures (et le gaz carbonique)

_____ La pluie acide

_____ Les sacs en plastiques

_____ Le gaspillage de l’eau

_____ Le manque de (lack of) recyclage

_____ Les déchets industriels

_____ Le gaspillage du papier

_____ La pollution des eaux

  1. Faites une liste de trois choses que vous faites pour protéger l’environnement. (Utilisez un dictionnaire ou le livre pour vous aider – p442 par exemple.)

a)

b)

c)

En lisant

  1. Regardez le titre du texte.

a) Quel est le problème environnemental dont le texte parle ?              ___________________________

b) Dans quel pays ? _____________________________

  1. Lisez le texte et répondez aux questions suivantes.

Pourquoi les sacs en plastique sont-ils un problème pour l’environnement au Sénégal ? (Donnez 3 raisons)

Donnez un synonyme pour le verbe proscrire (« ont proscrit », dans la première phrase du premier paragraphe du texte principal).

Quelles actions est-ce que l’Assemblée nationale au Sénégal a interdites (4 actions) ?

Quel est le but (goal) de l’interdiction ?

Quel est votre avis de cette loi ? Pensez-vous que ce soit une bonne solution au problème de sacs en plastique ?

 

Après avoir lu

  1. Donnez votre avis sur les problèmes environnementaux. Liez (link) les deux listes pour faire 4 phrases complètes. Attention, il faut mettre le subjonctif avec les expressions de doute !

Je ne pense pas que…

Je crois que…

Ce n’est pas sûr que…

C’est vrai que…

Je doute que…

Je ne suis pas sûr que…

  • les sacs en plastique sont un problème important pour notre société et l’environnement.
  • nous ne faisons pas assez pour protéger la Terre
  • le réchauffement climatique est un obstacle imminent
  • les hommes politiques s’intéressent assez à l’environnement
  • nous avons des lois suffisantes pour protéger l’environnement
  • la plupart des gens ont des sacs réutilisables pour faire leurs courses
  • il y a trop de voitures qui circulent à Madison
  • la situation de l’environnement est très grave
  • nous avons d’autres problèmes qui sont plus importants que l’environnement
  • il n’y a pas assez de pistes cyclables dans les villes
  • nous gaspillons trop souvent le papier

_____________________________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________________________

  1. Vous faites partie d’une association qui s’appelle « Les étudiants pour l’écologie ». Vous avez un entretien avec la maire (mayor) pour parler d’un problème environnemental. Ecrivez des notes pour répondre aux questions qu’elle vous posera.
  2. Qu’est-ce que vous voulez changer dans votre ville? Quel est le problème environnemental le plus important, selon vous ? Pourquoi est-ce un problème ?

Je trouve que…

C’est certain que…

Je ne pense pas que…

  • Quelle solution est-ce que vous proposez ?

Il faut que…

Nous devrions…

Je voudrais que vous… 

  • Pensez-vous que les habitants de votre ville accepteraient votre solution ?

Je crois que…

Je ne crois pas que…

C’est vrai que…

  1. Mettez-vous en binômes pour votre entretien avec la maire. Posez-les questions et répondez. Ensuite échangez de rôles. Prenez des notes (dans la grille) pour répondre aux questions suivantes.
Le problème environnemental (de mon partenaire) :
La solution proposée :
Les réactions des habitants (selon lui) :
Votre avis :

a) Le problème environnemental de mon partenaire est _______________________________________. C’est un problème parce que _______________________________________________________________________ _________________________________________________________________________________________________________

b) Quelle est la solution qu’il propose ? __________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

c) Que pensez-vous de sa solution ? Est-elle une bonne solution ? Pourquoi ou pourquoi pas ?

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________________________________________

  •  Matériel supplémentaire:

Article sur une loi en Californie

Vidéo sur les opinions des Ouagalais


J’irai dormir chez vous

Leçon partagée par Lauren Goodspeed, PhD Student in French/SLA, French TA in UW, Madison.

 Questions de mise en route: 

Quels sont vos meilleurs souvenirs de voyage?

Quels sont vos pires souvenirs de voyage?

Introduction de la vidéo:

J’irai dormir chez vous                                                                   

J’irai dormir chez vous est une série de documentaires de découverte française diffusée sur les chaînes Voyage, Canal+, puis France 5 depuis 2004 et animée (hosted) par Antoine de Maximy. Celui-ci (i.e., Antoine de Maximy) part seul dans des endroits du monde plus ou moins éloignés où il doit s’inviter chez un autochtone (native) pour manger puis dormir, afin de mieux connaître le mode de vie et les coutumes du lieu.

Concept

Antoine de Maximy arrive dans un pays où il tente (essaie) de s’inviter chez les habitants pour suivre leur mode de vie seulement grâce à sa bonne humeur et son naturel. En effet les périples (journeys) du globe-trotter sont spontanés, soumis aux hasards (coincidence, luck) des rencontres humaines, en dehors des commodités touristiques habituelles. Le plus souvent, il mange et dort chez les gens qu’il interroge. Son intention étant de recueillir (collecter, recevoir) des informations sur les modes de vie de ses hôtes et de faire des rencontres.

  1. Quel est l’objectif d’Antoine de Maximy dans cette émission ? En d’autres termes, qu’est-ce qu’il fait pendant chaque voyage ?

Première visionnement (sans son) :

Destination :

Décrivez une des femmes qu’Antoine rencontre :

Deuxième visionnement (sans son) :

Nommez trois différences que vous voyez entre cette destination et les Etats-Unis  ou votre pays natal:

1.

2.

3.

Troisième visionnement (avec son) :

Qu’est qu’Antoine demande à ces femmes ?

Quels sont les problèmes ? Est-ce qu’ils sont résolus ?

Quatrième visionnement :

Enfin, qu’est que la femme dit après qu’Antoine sorte son sac de couchage (sleeping bag) ?

Donnez deux exemples de comment vous pouvez dire la même chose, mais plus poliment :

1.

2.

Maintenant, écrivez un paragraphe de cinq phrases qui décrit le pire (the worst) voyage du monde avec le plus de problèmes possibles. Puis, en groupe de quatre, lisez vos paragraphes et décidez quel voyage est le pire. Cette personne va lire son paragraphe à la classe.

Matériel supplémentaire :

Les 15 pires expériences dans un aéroport 

Quizz voyage, les pires vacances

Vos pires souvenirs de vacances


Les SMS

 

Les textos en français/le langage SMS

Piste de questions pour l’échauffement

Comment communiquez-vous avec vos amis ? vos parents? Envoyez-vous souvent des textos ? Etes-vous rapide? et vos parents, ils vous comprennent?

Généralisations sur les règles du langage SMS

  • sigles / troncations –> using abbreviations or dropping letters

ex: TLM = tout le monde

ex: BAP = bon après-midi

ex: auj = aujourd’hui

  • l’homophonie / othographe phonétique –> using letters that are pronounced like the desired sounds

ex: OQP = occupé

ex: tr1 = train

ex: G = j’ai

ex: ke = que

  • la suppression des voyelles –> dropping silent letters, esp at end of word

ex: slt = salut

ex: parl = parle

  • C = c’est, s’est, sais
  • é = ai, ais
  • o = au, eau, aux
  • t = t’es, tu
  • 1 = un, en, in
  • 2 = de

 

 

Qu’est-ce que ces textos représentent en français standard? (Faites correspondre l’abréviation à la forme standard)

*indice: lisez les lettres à haute voix pour trouver le sens

 

A+ A demain
a2m1 Aujourd’hui
jtm cadeau
6né C’est bien
b1sur Je t’aime
cb1 A plus
kdo Bien sûr
ojourd’8 Cinéma

 

Essayez ce quiz pour tester vos connaissances en SMS : http://www.foad-spirit.net/flex/quizz.php?xml=xml/concours/adulte/langage-sms.xml&titre=tester%20et%20apprendre%20le%20langage%20SMS%20%20ou%20texto

 

Deux amis s’envoient des SMS pour se donner rendez-vous. Lisez l’échange de SMS et dites où et quand ils vont se rencontrer.

-Slt tu fé koi dm1 ?

-jv o 6né. Tu v1 avc mwa ?

-Ok qd ?

-xlt !!! dm1 aprà-mi10, 3h dvt le 6né ? msg mwa si ts 1 pblm.

-ok, a2m1.

 

Maintenant échangez des SMS (sur une feuille de papier) avec votre partenaire pour l’inviter weekend. Fixez une heure et un lieu.

Discussion : à votre avis, quels sont les problèmes liés à l’utilisation des SMS pour les personnes plus âgées ? et pour les jeunes ?

Regardez ce reportage (le SMS va-t-il tuer l’orthographe/) pour comparer vos opinions.

http://www.youtube.com/watch?v=kmRgSnlIaV4

 

Chanson
“Comme un hic”

http://www.youtube.com/watch?v=qsHQmQFy3wk&ob=av2e

Activité sur la chanson proposée par TV5

http://www.tv5.org/TV5Site/upload_image/app_fp/fiche_complete/jenifer_comme_hic.pdf