Follow France Synergies on WordPress.com

Les slogans de la marche républicaine

Cette activité permet d’aborder les événements du 7 janvier 2015 à Paris de façon la plus neutre possible, sans entrer dans les débats sur le contenu de Charlie Hebdo. Elle peut être réalisée avec des élèves de niveaux plus ou moins avancés.

Question de mise en route :

Que savez-vous sur l’attentat qui a eu lieu en France le 7 janvier 2015 ? Discutez avec votre partenaire puis partagez avec la classe.

Mise en contexte 

1) Les événements

Découpez l’article suivant en 5 paragraphes. Faites 5 groupes et distribuez un paragraphe par groupe. Chaque groupe lit son paragraphe et le résume devant la classe. La classe résume chaque paragraphe en 1 ou 2 phrases, constituant ainsi une version abrégée des événements.

http://www.europe1.fr/faits-divers/charlie-hebdo-ce-que-l-on-sait-de-l-attentat-2337795

2) Charlie Hebdo

Que savez-vous sur Charlie Hebdo ?

Réponse possible : Hebdomadaire satirique, vous pouvez donner votre propre définition ou alors montrer des exemples de couverture.

Avez-vous un journal similaire dans votre pays ? Lequel ?

3) La marche républicaine

Quelle a été la réaction des français face aux attentats?

Réponse : Des marches républicaines ont eu lieu dans toutes les grandes villes de France. Vous pouvez montrer cette vidéo, qui montre bien l’ampleur des manifestations. Vous pouvez aussi mentionner les comparaisons avec d’autres manifestations en dessous de la vidéo.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/11/la-france-dans-la-rue-pour-defendre-la-liberte_4553845_3224.html

A votre avis pourquoi les français ont-ils manifesté ? Quels étaient leurs messages ? Connaissez-vous le slogan le plus populaire ? Réponse : Je suis Charlie.

Pour vous que signifie ce slogan ?

Analyse des slogans

Imprimez les slogans sur ce lien, vous pouvez aussi les obtenir sur d’autres sites.

http://www.lemonde.fr/societe/portfolio/2015/01/11/les-meilleurs-slogans-des-manifestations-en-hommage-a-charlie-hebdo_4553824_3224.html#meter_toaster

Distribuez 4 ou 5 slogans par groupe. Les étudiants discutent du sens de chaque slogan et choisissent le meilleur slogan qu’ils afficheront au mur de la classe et expliqueront pourquoi ils ont choisi ce slogan.

Production de slogans

Imaginez que vous vous trouvez en France pour la marche républicaine. Vous préparez un panneau avec un slogan qui représente votre réaction face aux attentats.

(Donnez des feuilles de papier de couleur et des crayons, des feutres… pour que les étudiants puissent créer leur propre slogan).

Matériel Supplémentaire :

  • Le journal télévisé complet du 7 janvier 2015, sur la chaine publique France 2 :

http://www.francetvinfo.fr/replay-jt/france-2/20-heures/jt-de-20h-du-mercredi-7-janvier-2015_785629.html

  • Des photos de la marche du 11 janvier 2015 :

http://www.topito.com/top-photos-marche-republicaine-hommage-victimes-je-suis-charlie

  • Diaporama : des illustrateurs rendent hommage à Charlie Hebdo :

http://www.lesinrocks.com/2015/01/14/actualite/diaporama-les-illustrateurs-rendent-hommage-charlie-hebdo-11546464/

  • Des caricatures de dessinateurs africains en hommage à Charlie Hebdo :

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/01/08/charlie-hebdo-l-hommage-des-dessinateurs-africains_4552276_3212.html

  • La réaction du « monde musulman » en 25 illustration sur Charlie :

https://mrmondialisation.org/la-reaction-du-monde-musulman-en-23-illustrations/


Brise glace

Par ce froid polaire, voici une série d’activités “brise-glace” qui devraient réchauffer l’atmosphère dans les classes et surtout délier les langues!

1. Quand j’entends ce mot………… je pense à…………….

Durée : 10 minutes

Activité orale

Préparation : aucune

Procédure : Divisez votre classe en deux ou trois groupes. Demandez aux étudiants de former des cercles. Dîtes un mot tel que : ‘chaud’. Expliquez que la personne suivante doit très rapidement dire le premier mot qui lui vient à l’esprit quand il entend ce mot, et d’expliquer pourquoi. Par exemple « glaces, car quand il fait chaud, je mange des glaces ». Ensuite on continue avec le mot ‘glace’… Les étudiants prennent la parole à tour de rôle, en respectant le sens du cercle. Ce jeu est plus drôle, lorsque les étudiants n’ont pas le temps de réfléchir et disent vraiment le premier mot qui leur vient à l’esprit. C’est intéressant de demander le mot de la fin dans chaque groupe, surtout, s’ils ont tous commencé avec le même mot.

2. La soupe à l’alphabet

Durée : 10 minutes

Activité de vocabulaire 

Préparation : aucune

Procédure : Demandez aux étudiants de former des groupes de 3 ou 4. Ils devront trouver dans la salle des choses ou objets commençant par chaque lettre de l’alphabet. Ils vont donc parcourir l’alphabet en trouvant un mot pour chaque lettre, avant de passer à la suivante (par exemple air, bureau, chaise, dossier, élève, ….). Le but du jeu est d’aller le plus loin possible dans l’alphabet en un temps limité (8 minutes). Lorsque vous déclarez le jeu terminé, faites le tour des groupes pour savoir jusqu’à quelle lettre ils sont arrivés, puis demandez au groupe qui est allé le plus loin de dire quels mots ils ont trouvé.

3. Vendre des frigidaires aux Inuits

Durée : 12 à 15 minutes

Activité orale

Préparation : Vous devez venir en classe avec quelques objets complètement inutiles voire ridicules, par exemple un bouchon de bouteille, un sac plastique… Vous aurez besoin d’un objet par groupe de 4 étudiants.

Procédure : Demandez aux étudiants de former des groupes de 4. Expliquez-leur qu’ils devront essayer de vendre un objet, et qu’ils auront quelques minutes pour réfléchir à comment le vendre (ils doivent trouver des arguments de vente). Distribuez les objets aux étudiants.

Laissez-les travailler en groupe pendant 3 ou 4 minutes. Pendant ce temps, circulez, et donnez- leur des idées si vous les sentez coincés.

Ensuite demandez à deux étudiants dans chaque groupe de rester où ils sont, ils seront alors clients, les deux autres vont se lever et aller vers un autre groupe pour essayer de convaincre et de vendre leur objet. Ceux qui sont restés assis doivent écouter les arguments de vente et décider s’ils veulent acheter ou pas. Ils ont entre 3 et 5 minutes pour cette étape.

(Veillez à ce que tous les vendeurs aient des clients et vice versa)

Ensuite les étudiants retournent dans leur groupe d’origine et partage leur expériences de vendeurs et clients. Les clients peuvent expliquer pourquoi ils ont décidé d’acheter l’objet au reste du groupe. A la fin vous pouvez demander aux clients s’ils ont acheter l’objet et d’expliquer leur décision au reste de la classe.

C’est tout ! S’il vous reste du temps, vous pouvez à nouveau changer les groupes, les vendeurs se dirigent vers un autre groupe de clients. Si vous avez remarqué un groupe qui a fait une prestation particulièrement intéressante, vous pouvez leur demander de faire une démonstration devant la classe.

4. J’ai un problème

Durée : 15 minutes

Activité d’écoute et d’oral, s’entrainer à donner des conseils

Préparation : Sur des post it écrivez un problème embarrassant qu’un étudiant devra deviner. (exemple : j’ai une tache sur mon pantalon)

Procédure : Collez un problème sur le dos de chaque étudiant. Ils ne connaissent pas leur problème, mais vont le deviner grâce aux conseils que les autres étudiants vont leur donner (exemple: il faut que tu changes de pantalon). Le but du jeu est donc de deviner son problème le plus rapidement possible, en écoutant les conseils des autres, ils peuvent aussi poser des questions.

5. Un sujet/une minute, la roue tourne !

Durée : 10 minutes

Activité orale favorisant la fluidité de la parole

Préparation : Aucune

Procédure : Demandez aux étudiants de former deux cercles, l’un à l’intérieur de l’autre. Ils doivent tous avoir un partenaire en face d’eux. Expliquez que les personnes dans le cercle interne vont commencer à parler, les autres écoutent. Vous donnez un thème assez général (par exemple : les vacances, la cuisine, le sport, la télé..) les personnes du cercle interne doivent parler sans interruption, pendant une minute, top chrono !

Ensuite c’est à ceux du cercle externe de parler sans interruption sur un autre thème. Faites tourner les deux cercles dans des sens opposés, afin que les étudiants se retrouvent face à un partenaire différent, et répétez l’action ci-dessus.

6. Décrire/dessiner une image

Durée : 15 minutes

Activité : d’oral et d’écoute, en travaillant sur la précision

Préparation : Trouvez des images simples à reproduire, avec des formes géométriques de préférence, vous pouvez les créer vous-même sur ordinateur.

Procédure : Les étudiants forment des pairs. Il y aura un dessinateur, qui doit se munir d’une page blanche et d’un stylo. L’autre personne va décrire une image, que le dessinateur devra reproduire. Distribuez le dessin à l’étudiant qui va décrire, il doit le cacher, pour ne pas le montrer au dessinateur. Il commence à décrire, l’autre dessine. Au bout de 5 ou 6 minutes, interrompez l’activité, le dessinateur peut alors voir le dessin original et comparer avec le sien.

Vous pouvez aussi projeter une seule image au tableau, dans ce cas les dessinateurs tournent le dos au tableau, et les étudiants qui y font face décrivent tous le même dessin. Cette option peut être drôle, car les versions du même dessin peuvent donner des résultats très différents.

7. Combien de choses ………….?

Durée : 10 minutes

Activité : écrit et vocabulaire

Préparation : Aucune

Procédure : Les étudiants forment des groupes de 4. Dites-leur de se munir d’une feuille par équipe, insistez bien, une feuille pour quatre. Expliquez qu’ils vont devoir trouver un maximum de mots et les écrire sur leur feuille, en un temps limité (2 minutes). Donnez un exemple : combien de choses sont plus grosses que les humains ? Ensemble, trouvez un maximum de choses. Continuez avec différents thèmes :sont plus petits que les humains, font du bruit, fonctionnent à l’électricité…) A la fin des 2 minutes, demandez à chaque groupe de comptabiliser le nombre de mots sur leur feuille, celui qui en a le plus marque un point, continuez ainsi de suite. Ce jeu est drôle lorsque l’on rajoute la limite de temps, sinon il n’a pas le même intérêt.


Le Maghreb

Le Maghreb
Cette leçon permet de guider les étudiants à faire des recherches sur le net. Elle peut se faire en classe, avec au moins un ordinateur par pair, ou alors en devoir à la maison. Cette fiche pour les étudiants constitue aussi le plan du cours.

1. C’est quoi le Maghreb ?
Allez sur google.fr, tapez « le Maghreb, wikipédia » ou « le Maghreb Larousse » et répondez aux questions suivantes.

Le Maghreb se trouve dans quelle région ?

Que signifie le mot « Maghreb » ?

Faites la liste des pays qui constituent le « Petit Maghreb ».
a.
b.
c.

Quels sont les autres pays qui constituent le « Grand Maghreb » ?
a.
b.

Maintenant tapez sur Images (en haut à droites) Vous devriez voir plusieurs cartes.
Est-ce que les cartes du Maghreb sont toutes les mêmes ? Pourquoi à votre avis?

Quels sont les points communs entre les trois pays du petit Maghreb ? (Trouvez en au moins 3)
a.
b.
c.

Vérifiez et discutez vos réponses avec un partenaire.

Maintenant vous allez choisir un pays que vous voudriez visiter. Mais avant de choisir, naviguez sur le net pour découvrir ces pays. Par exemple tapez « le Maroc » et « images » ou alors « la Tunisie » et « tourisme ». (pas plus de 5 minutes)

Nom du pays et nom de la capitale, type de gouvernement La géographie et le climat. Les attractions touristiques principales La gastronomie L’art et la culture

2. Votre choix de destination.
Vous allez faire des recherches sur le pays de votre choix, et vous allez remplir une fiche pays dans ce tableau. Essayez de trouver les informations les plus pertinentes (relevant), ne vous perdez pas dans les détails. Pour sélectionner les informations, posez-vous la question suivante : Quelles sont les informations qui me donnent envie de visiter ce pays?

3. Votre spot publicitaire
Maintenant vous allez rédiger le script d’un petit spot publicitaire pour vendre votre destination devant la classe. Vous devez être suffisamment convaincant (convincing) pour donner envie à vos partenaires de choisir votre destination. Le subjonctif peut vous aider à être plus convaincants ☺
Par exemple : Il faut absolument que vous alliez au Maroc au moins une fois dans votre vie !!! Je suggère que vous visitiez Fès et que vous mangiez du couscous. Il est dommage que vous n’ayez jamais vu la mosquée de Casablanca.
Vous pourrez montrer une ou deux images à la classe quand vous lirez votre spot publicitaire. La classe votera pour le spot le plus convaincant !

Bonne chance !


Azur et Asmar

partagée par Agnès Valley, professeur de français à Lafollette High School, Madison, Wisconsin

Azur et Asmar (2006), un film de Michel Ocelot

I. Introduction

Michel Ocelot

Michel Ocelot est né en 1943 à Ville-Franche-sur-Mer, sur la Cote d’Azur. Il a passé son enfance en Guinée où ses parents étaient professeurs. Quand il avait 12 ans, sa famille est revenue en France et s’est installée à Angers. (voir sur la carte de la classe.)

Voila ce qu’il dit sur son enfance en Guinée, dans un interview pour le magazine d’enfants Toboggan:

Justement, racontez-nous votre enfance en Afrique. En quoi le fait de grandir en Guinée a-t-il influencé votre démarche d’artiste ?

M. O. : Je n’ai connu que du bonheur en Afrique. J’allais à l’école à Conakry. J’étais entouré de gens bienveillants, détendus. Il y avait des catholiques, des protestants, des animistes et des musulmans. C’était naturel, et j’ai assimilé cette décontraction. J’ai aussi appris les couleurs, j’ai des souvenirs de jubilation à regarder les passants dans la rue. J’étais conscient de la beauté des gens, des vêtements, des paysages…

Questions de compréhension:

  1. D’après cette interview, qu’est-ce qui a particulièrement marqué M. Ocelot pendant son enfance en Afrique ?
  2. A votre avis, comment est-ce que son expérience en Afrique pourrait influencer sa carrière dans le dessin animé ?

II. La bande annonce

  1. Regardez la bande annonce du film. D’après cette bande annonce, que pouvons-nous dire sur le film que nous allons voir ? (type de film, type d’histoire)
  2. Qui sont les personnages principaux ?

Informations sur le film

L’histoire se passe vers la fin du Moyen Age (15ème siècle), en France, puis au Maghreb. Deux enfants, Azur et Asmar sont élevés par Jenane, une femme Maghrébine. Elle est la mère d’Asmar et la nourrice d’Azur.

III. Fiche technique

Langues : français et arabe *
Réalisation, scénario et dialogues : Michel Ocelot
Production : Nord-Ouest Production
Durée : 1h39 (99 minutes)
Dates de sortie : France : 21 mai 2006 au Festival de Cannes, France; 25 octobre 2006 (Sortie nationale)

*Pour les projections dans d’autres pays, Michel Ocelot a exigé que le film soit présenté dans la langue du pays et en arabe (japonais / arabe, italien / arabe.) Il a refusé un contrat avec une compagnie allemande qui voulait traduire tout le texte en allemand.

Questions de compréhension:

  1. Dans quels pays ou régions est-ce que l’action du film se situe ?
  2. Quelles sont les langues parlées dans le film ?

IV. Les thèmes abordés dans le film

Interview de Michel Ocelot dans DVD Drama (1er janvier 2008) (extrait)

Aviez-vous depuis longtemps l’intention de parler du Maghreb ?

M. O.: Pas du tout. Au départ, je ne pensais pas précisément au Maghreb mais je voulais parler d’un sujet éternel et brûlant. Tous ces gens qui ne s’entendent pas, soit qui se détestent simplement, soit qui se massacrent les uns les autres, cela m’épuise. Je voulais en parler. Dans ces groupes auxquels on a appris à se détester, il y a toujours des gens qui ne voient pas pourquoi on se détesterait. Ils s’aiment et cela me touche beaucoup. C’est le sujet dont je voulais traiter. J’ai d’abord pensé à la guerre mais je l’ai rapidement abandonnée parce je n’avais pas envie de faire la guerre, même en dessin animé. Je n’y arrive pas. Représenter tout cela m’est très pénible.

J’ai pensé à un meilleur sujet : ici et maintenant. La France, les immigrés, les Français d’origine maghrébine qui se sentent rejetés ou qui rejettent. C’est de cette façon que je suis arrivé au Maghreb, mais je n’y avais pas pensé tout de suite.

En arrivant là-bas, je me suis dit que j’allais aussi célébrer la civilisation islamique du Moyen-âge qui était très différente de celle que l’on connaît aujourd’hui. Elle était ouverte, brillante, sympathique. Donc en plus d’une fable qui peut s’appliquer à n’importe quelle période, je donne des informations à caractère historique.

Azur subit une discrimination à cause de ses yeux bleus. Souhaitiez-vous faire réfléchir les gens sur la stupidité des discriminations ?

En fait, j’ai étudié tous ces systèmes de rejet et la discrimination envers les yeux bleus est une chose qui existe, comme je l’ai découvert avec éffarement. Dans certains pays musulmans, il y a des personnes qui considèrent qu’avoir les yeux bleus est mauvais. C’est impensable et je pense que c’est un sacré symbole de la stupidité du racisme. D’un côté de la mer, les yeux bleus représentent la beauté et la pureté, et de l’autre côté on en a peur. Cela me semblait très intéressant. A partir du moment où j’ai déterminé qu’il y aurait un héros aux yeux bleus, il devait y avoir en face de lui un héros aux yeux noirs. Le titre du film est “Bleu et Brun”. Azur veut dire bleu et Asmar veut dire brun.

Malgré quelques récentes évolutions, on ne peut pas dire que les Arabes soient très bien représentés dans le cinéma français. Dans Azur et Asmar, au contraire, on entend la langue arabe, sans qu’elle soit accompagnée de sous-titres. Quelles réactions avez-vous eues de la part de personnes d’origine arabe ?

Les personnes d’origine arabe qui m’ont parlé du film étaient émues et enchantées. Elles m’ont dit que ça leur faisait du bien d’entendre l’arabe parlé aussi joliment et d’une manière estimable. J’ai été très surpris de cette réaction de la part de personnes par ailleurs tout à fait françaises et qui n’avaient a priori aucun besoin d’être rassurées. Pour ce qui est des autres, les enfants n’ont tout simplement pas eu de réaction. Ils comprennent tout de suite que dans le monde, il y a plusieurs langues et que dans la réalité il n’y a pas de sous-titres. Cela ne les gêne pas de ne pas comprendre, ils ont l’habitude et deviennent à peu près tout. En revanche, les adultes sont troublés par l’absence de sous-titres, alors je leur explique que c’est beaucoup plus beau comme ça. Je leur dis que cela fait partie de l’histoire et que lorsque l’on est immigré, le fait de ne pas comprendre est un grave problème. De temps en temps, je veux leur faire sentir ce que l’on ressent quand on ne comprend pas. Mais je m’applique à faire en sorte que l’histoire soit toujours compréhensible.

C’est vrai, on s’y habitue en fin de compte très vite…

Oui, d’autant plus qu’à chaque fois qu’il y a un dialogue bilingue, on devine la question avec la réponse.

Questions de compréhension:

  1. M. Ocelot dit qu’il voulait parler « d’un sujet éternel et brûlant ». Quel est ce sujet ? A votre avis, est-ce que c’est un sujet typiquement français, ou est-ce un sujet international ?
  1. Pourquoi M. Ocelot a-t-il décidé de parler du Maghreb?
  2. Quelle a été la réaction des personnes d’origine arabe quand elles ont entendu les dialogues en arabe ? Pourquoi?
  3. Quelle a été la réaction des enfants quand ils ont entendu les dialogues en arabe ? Pourquoi?
  4. Quelle a été la réaction des adultes ?
  5. Pourquoi M. Ocelot a-t-il choisi de ne pas sous-titrer les dialogues en arabe ? Qu’en pensez-vous ?

V. Visionnement du film

En France, scènes 1 et 2, 13 minutes

Il s’agit d’Azur et Asmar qui grandissent ensemble jusqu’au moment où le père d’Azur l’envoie étudier en ville et il renvoie la nourrice et Asmar.

Vocabulaire :

  • Les Djinns : les elfes dans les histoires d’Orient. (elves)
  • Un torticolis : a stiff neck
  • La bouillie : mush
  • Une monture : un cheval
  • Digne: worthy
  • Au trot : trot for a horse (not as fast as gallop)
  • Le fumier, le crottin : manure
  • La malle : the trunk
  • Affaire : business
  • Agir : to act
  • Se fâcher : se mettre en colère
  • L’épée : the sword

Questions de compréhension:

  1. Azur et Asmar sont frères de lait (la mère d’Asmar est la nourrice d’Azur.) A votre avis, est-ce qu’ils agissent comme des frères ? Expliquez votre opinion et donnez des exemples.
  2. L’éducation d’un enfant riche au Moyen Age en France: Qu’est-ce qu’Azur doit étudier ? Encerclez toutes les bonnes réponses.

– l’épée     – la géographie

– l’anglais     – l’équitation

– la danse     – le latin

– la musique    – les maths

  1. Pensez-vous que ces sujets d’études soient réalistes pour la période du Moyen Age ? (votre opinion)
  2. Que fait Asmar pendant qu’Azur prend des leçons ?
  3. Que pensez-vous du père et de ses actions ? Comment traite-t-il son fils ? Comment traite-t-il Asmar et la nourrice ? Donnez des exemples.

Le voyage d’Azur, scènes 3 à 6, 14 minutes

Note : arrêter le DVD avant la scène du marché et demander aux élèves de faire attention aux détails du dessin. Michel Ocelot et son équipe ont fait beaucoup de recherche pour donner un aspect authentique et réaliste au décor. Cette scène en est un bel exemple.

Vocabulaire

  • Quelque soient les obstacles : whatever the obstacles
  • Echouer : to run aground (from a boat)
  • Une gaffe : A mistake, a false step
  • Sentir mauvais, puer : to smell bad, to stink
  • Se noyer : to drown
  • Aveugle : blind
  • Je n’en pouvais plus : I couldn’t stand it anymore
  • Mettre des bâtons dans les roues : à deviner avec la classe J
  • Le carrelage : tiles
  • Ça rime à rien : ça ne veut rien dire
  • Les teinturiers : the dyers
  • Nigaud : stupide

Avant de regarder:

1. Pendant qu’il cherchait des idées pour son film, Michel Ocelot a appris que dans certains pays, on pense que les yeux bleus portent malheur. Il utilise cette superstition dans son histoire.

2. Est-ce que vous connaissez des superstitions dans notre culture ou dans d’autres cultures ?

3. Décrivez les et dites ce que vous en pensez.

Pendant et après:

1. Observez le décor (background) pendant cette portion du film. Comment est-il au début ? Comment évolue-t-il ? (couleurs, formes, détails dans le dessin…)
2. Pour Azur, être « aveugle présente des avantages et des inconvénients. Faites-en une liste. (+ discussion)
Les inconvénients       b. Les avantages
3. Les deux commerçants (le marchand d’épices et le marchand de pots) ont deux conversations en arabe quand Azur tombe dans les épices, puits dans les pots.

« Traduisez » leur conversation en français. Utilisez votre imagination.

Les rencontres : Jenane, le sage et la princesse, scènes 7 à 11, 28 minutes

Azur frappe à la porte de sa nourrice jusqu’à son départ pour chercher la fée des Djinns.

Vocabulaire

  • Bastonner : frapper avec un bâton
  • Un gosse : un enfant
  • Une embûche : a trap
  • Une falaise: a cliff
  • Une faille : a rift
  • Quoiqu’on fasse : whatever you do
  • Gêner : to bother
  • Dévorer : manger
  • Des babioles / des brimborions » trinkets
  • La vaillance : le courage
  • Le cerveau : the brain
  • Le carrelage : tiles
  • Des lucioles : fireflies
  • Le souk : le marché (dans les pays arabes)
  • Une madrasa : un lieu d’étude (dans les pays arabes)
  • Fuir : to flee

Scène 7 : la rencontre avec Jenane

  1. Décrivez la réaction de Jenane (la nourrice) quand elle reconnaît Azur. Que pensez-vous de sa réaction ?
  2. Jenane dit à Azur : « Je connais deux pays, deux langues, deux religions. J’en sais deux fois plus que les autres. » Que pensez-vous de cette opinion ? Donnez des exemples pour justifier vos idées.
  3. Imaginez ce que dit Jenane en arabe à la foule (crowd) quand elle embrasse Azur.

Scène 8 : la maison et le jardin, la nourriture

Observez et décrivez la maison et le jardin de Jenane. (Revoir la scène si nécessaire.)

Scènes 10 et 11: Le sage Yadoa et la princesse Chamsous-Sabah
1. Quelles sont la langue et la religion du sage Yadoa ? Si sa langue est l’hebreu, quelle est sa religion?
2. Dans quel sens lit-il son livre, de gauche à droite ou de droite à gauche? Quelle autre écriture se lit dans le même sens ? 3. Quelles sont les deux écritures qui se lisent dans ce sens ? (recherche internet)
4. Que donne la princesse Chamsous-Sabah à Azur pour l’aider dans son voyage ? (revoir la scène si nécessaire)
5. Qu’a promis Azur à la princesse ?
6. Qu’est-ce qui fascine la princesse ? (au moins deux choses)
7. Quand Azur et Chamsous-Sabah regardent la ville la nuit, ils voient des choses qui montrent la diversité culturelle de la ville. Quelles sont ces choses ?
8. Grammaire : « Je ne crains pas que tu fasses quoi que ce soit de mal. Je crains qu’il ne t’arrive du mal. » Quels sont les verbes au subjonctif ? Pourquoi est-ce que Jenane utilise le subjonctif ?

A la recherche de la fée des Djinns, scènes 12 à 17 (fin), 28 minutes

Le départ d’Azur et Asmar à la recherche de la fée des Djinns jusqu’à la fin.

Vocabulaire

  • Bouffer : manger (argot) (slang)
  • Crever : mourir (argot)
  • Le menton : the chin
  • Une chauve souris : a bat
  • Pareilles : identiques
  • Déboucher : to emerge
  • Le toubib : le docteur en arabe. Utilisé en français (argot)
  • La besogne : le travail
  • Evident(e) : obvious
  • Agir : to act

Note : Dans cette partie du film, il y a moins d’éléments réalistes, et plus d’éléments imaginaires. Cependant, au début du voyage, on peut voir des ruines et des objets d’art qui marquent le riche passé du Maghreb.

Trouvez les « objets » qui marquent la présence de :

  • la religion chrétienne orthodoxe grecque :
  • la Grèce Antique :
  • la préhistoire :

Questions (après le film):

1. Comment agissent Azur et Asmar l’un envers l’autre pendant leur voyage pour trouver la fée des Djinns?

2. Les portes pareilles mènent soit à la chambre des lumières, soir à la caverne des ténèbres. La fée des Djinns explique comment Azur et Asmar sont arrivés dans la chambre des lumières. Quelle est son explication ? Qu’en pensez-vous ?

3. A la fin du film, Jenane dit à Crapoux : « c’est encore mieux comme ça. » Crapoux répond : « c’est la solution d’avenir. » De quoi parlent-ils ? Qu’en pensez-vous ? (revoir la scène.)

VI. Etude du style et des techniques de dessin

Pré lecture

Reprendre le film à la scène 7, quand on voit Jenane en détail devant le mur de carrelage bleu (à la minute 33 :52)

Observez le dessin. Notez les contrastes entre le fond (background), la robe de Jenane, et les bijoux de celle-ci. Décrivez ces trois éléments.

Lecture

Interview de Michel Ocelot dans DVD Drama (1er janvier 2008) (extrait)

Vocabulaire :

  • S’enfoncer : to sink in
  • Poitrine : chest
  • Lisse : smooth
  • Raccommodage : mending
  • Epuré : refined
  • Aplat : flat, flattened
  • contre-plongée : low angle view
  • tissus : material
  • broderie : embroidery

C’était la première fois que vous utilisiez la 3D. Avez-vous rencontré des difficultés particulières 

M. O.: Non. J’ai l’habitude d’être ignorant. Je n’ai jamais appris et je ne sais pas comment on fait. Le fait de ne pas savoir ne me pose pas de problèmes. L’animation 3D reste de l’animation. Comme dans l’animation traditionnelle, il faut une patience d’ange. Le seul petit problème spécifique à la 3D tient au fait que l’ordinateur ne sait pas encore interpréter la résistance d’un corps ou d’une surface. Lorsque Jenane respire, par exemple, les bijoux s’énfoncent dans sa poitrine. C’est épuisant ! Cette image lisse que vous voyez a demandé du raccommodage à tous les niveaux. C’était beaucoup de travail !

Les textures sont tout en contraste. Certaines sont très complexes, comme celles des bijoux de Jenane, et d’autres très épurées, comme les vêtements en aplat mais aussi les visages, notamment celui d’Azur…

Avec Azur, j’ai essayé de créer un archange. C’est aussi la 3D qui m’a permis d’obtenir ce résultat. Nous avons essayé d’élaborer de belles sculptures de visages. Une fois que celle d’Azur était établie, on la faisait bouger tout doucement, un peu en contre-plongée par exemple, et son visage restait toujours pur et parfait. Cela me plaisait beaucoup.

Comme je suis libre, j’ai mis ensemble des choses qui n’auraient pas dû l’être et qui ne suivaient pas les règles habituelles de la 3D. Pour ce qui est des costumes, notamment, les tissus m’intéressaient peu et c’est pourquoi je n’y ai mis aucune ombre ni lumière.

Quant aux bijoux et aux broderies, j’ai au contraire voulu obtenir un rendu hyper réaliste. J’ai donc confronté trois univers différents. Les costumes sans ombre et lumière font ressortir les visages et les mains parce que je préfère les visages aux tissus. Pour ce qui est des bijoux berbères, on ne pouvait pas faire cela du temps du dessin animé, cela représentait trop de travail. La 3D me donnait la possibilité de les réaliser, de même que les broderies. L’association de tissus plats avec ces bijoux et ces broderies très réalistes donnait un effet qui m’intéressait.

Quelles sont vos inspirations graphiques pour les décors d’Azur et Asmar ?

C’est plus que de l’inspiration, c’est de la documentation. Tout m’inspire, mais j’aime particulièrement les arts assez raffinés.

Pour l’Europe, il est clair que j’ai pris le 15e siècle en référence. Dans la petite maisonnette de la nourrice, il y a une fenêtre ouverte depuis laquelle la vue s’étend très loin, et sur les tablettes, il y a une nature morte. Tout cela s’inspire du 15e siècle français et flamand.

Pour l’Orient, j’aime les miniatures persanes. C’est le 16e siècle donc ce n’est pas tout à fait la bonne époque, mais tout le raffinement persan m’enchante et c’est pourquoi j’ai donné aux deux héros, lorsqu’ils sont bien habillés, des costumes persans. Pour tout cela, nous nous sommes beaucoup documentés pour célébrer une civilisation islamique du Moyen-âge jusqu’au 15e siècle.

Questions

  1. Est-ce que le texte confirme votre description (dans la question de pré-lecture) ? (justifier votre réponse)
  2. Donnez un ou deux exemples de problèmes techniques rencontrés par M. Ocelot et son équipe pour travailler en 3D.
  3. Pourquoi est-ce que les bijoux sont détaillés, mais pas les vêtements ?
  4. Que pensez-vous du travail de recherche fait par M. Ocelot et son équipe pour les décors et les costumes. Est-ce que c’est intéressant pour le film ? Ou est-ce que ce n’est pas important ?

VII. Conclusion

1. Trouvez des exemples des autres thèmes que Michel Ocelot a voulu aborder dans ce film (Opinion basé sur plusieurs interviews de M. Ocelot.

Exemples: La famille et l’amour familial; le regard des immigrés sur leur pays d’accueil; la richesse de la diversité culturelle

2. Dans ce film, qui sont vos personnages préférés (au moins deux). Pourquoi ?

3. Donnez votre opinion sur le film et l’unité.



La critique gastronomique

Activité: la critique gastronomique

I. Pistes de questions pour l’échauffement :

  • Dînez-vous souvent aux restaurants ?
  • Quel est votre restaurant préféré? Pourquoi?
  • Quelle est votre cuisine préférée? Pourquoi?

II. Activité de lecture

Lisez les textes suivants et répondez aux questions.

1.) Rêve d’Alsace

65, avenue Edmond Ricard, 91420 Morangille

43.67.38.28

Fermé le dimanche.

Près d’un feu de bois comme on en trouve dans les auberges alsaciennes, vous serez au calme et au chaud pour apprécier une cuisine que l’on n’est pas habitué à trouver dans cette banlieue sud de Paris. On pourra y déguster une vraie et bonne choucroute, une quiche lorraine, une tarte à l’oignon dans la bonne tradition et du foie gras d’Alsace, hélas! Peu convaincant. Mais il y a sûrement ici un bon cuisinier pour préparer cette mousse de grenouilles au cresson, ces remarquables côtelettes de veau, ces châtaignes, et ces choux rouges. Malgré une tarte aux mirabelles redoutablement cartonneuse, le bilan d’ensemble est plus que positif. Avec un pinot noir, nous avons payé 80 euros pour deux, en regrettant qu’on ne nous ait pas proposé le menu à 25 euros, service compris, qui figure à l’extérieur et que vous pourrez réclamer.

2.) Stéphanie Olivier

6, rue Faustin-Hélie

Paris-XVI

47 70 86 29

Fermé dimanche et lundi midi.

Elle porte un nom célèbre, celui de son papa, Jacques Olivier. Gardons-nous bien, toutefois, de comparer, car Stéphanie Oliver n’est pas aux fourneaux, mais elle est fort aimable dans son rôle de maîtresse de maison. Le cadre est plutôt celui d’un cabaret, ce local ayant été longtemps l’un des établissements de nuit les plus connus de la capitale. La cuisine est sans prétentions, mais tout est frais et de qualité. Une salade de lentilles et saucisson cuit, des œufs genre bénédictine, un bon boudin (qui aurait été encore meilleur servi avec une purée de pommes de terre), du bœuf Strogonoff encore accompagné d’un excellent riz sauvage, d’amusants fromages, un onctueux gâteau au chocolat et une bouteille de saint-émilion nous ont coûté, à deux, 60 euros.

3.) A l’Ardoise

Défense 1, les Feuilles, place de Seine

Courbevoie 46 92 10 13

Ouvert de lundi au vendredi inclus pour déjeuner seulement.

Voici enfin le restaurant qu’on attendait dans cet univers glacé de la Défense. Sitôt franchie la porte d’entrée, on oublie les alentours, tant le décor de cette nouvelle maison a de charme. Ce pourrait être une brasserie provinciale fin de siècle. Des murs recouverts d’un joli papier imprimé, des buffets de salle à manger d’autrefois, de belles chaises, des tables rondes. Et une belle vue sur la Seine. Avec cela, l’accueil et le service et le service sont d’une gentillesse inhabituelle. On fait tout pour être agréable au client, y compris lui servir une cuisine qui, elle non plus, ne manque pas de charme. La carte est classique, avec une pointe de personnalité dans tous les plats. Une très belle sole bien épaisse avec une sauce hollandaise, un suprême de volaille pochée tendre et goûteux, servi avec des poireaux et une bonne tarte aux mirabelles composèrent un repas de qualité. Avec un agréable bordeaux à 10 euros la demi-bouteille, et un café, hélas! médiocre, l’addition était de 35 euros.

A. Questions de lecture:

1.) Qu’évoquent les noms des restaurants:

Rêve d’Alsace?

Stéphanie Olivier?

A l’Ardoise?

2.) Où est situé A l’Ardoise? Pourquoi l’auteur parle-t-il du quartier de ce restaurant mais pas de celui des autres restaurants?

3.) Que sait-on du décor de Rêve d’Alsace? Stéphanie Olivier? A l’Ardoise?

4.) Pourquoi le critique parle-t-il peu du décor de Stéphanie Olivier par rapport aux autres?

5.) Quelles sont les spécialités de chaque restaurant?

6.) Quelles sont les qualités, les défauts de chaque restaurant?

7.) Comment était le service dans chaque restaurant?

8.) A votre avis, qu’est-ce qui va attirer les plus les clients dans chaque restaurant décrit?

9.) Comment sont les prix?

10.) A votre avis lequel de ces restaurants le critique a-t-il préféré? Comment le sentez-vous d’après ces descriptions?

B. Exercises de vocabulaire

Trouvez dans le texte le mot qui correspond aux définitions; pour les noms, donnez l’article.

1.) Maison située généralement à la campagne et où on peut manger, boire, etc.

2.) Spécialité alsacienne; conserve de choux salés et fermentés, garni de saucisses et de pommes de terre.

3.) Appareil destiné à la cuisson des aliments

4.) Etablissement où on sert surtout de la biére et des repas simples

6.) Réception qu’on fait à quelqu’un

7.) Total d’une note de dépense au café, au restaurant, etc.

8.) Qui est à craindre (adjectif)

Trouvez un synonyme:

1.) un lieu

2.) goûter avec soin pour apprecier

3.) demander avec insistance

4.) traverser

5.) couvert complètement

6.) aussitôt

Trouvez le verbe: (employer le dictionnaire si nécessaire)

1.) franchi

2.) recouvert

3.) accueil

4.) brasserie

5.) compris

5.) poché

Trouvez l’adjectif:

1.) qui vient d’Alsace

2.) qui vient de Hollande

3.) qui a la consistance du carton

4.) qui n’est pas habituel

5.) qui tient de la province

7.) qui donne une impression douce et crémeuse

8.) qui vient de la Lorraine

Donnez une définition des mots/expressions suivants:

1.) la maîtresse de maison

2.) la banlieue

3.) un feu de bois

4.) les alentours

5.) un cuisinier

6.) du papier imprimé

7.) la gentillesse

8.) service compris

Employez dans des phrases:

1.) autrefois

2.) malgré

3.) franchir

4.) réclamer

5.) être au chaud

6.) le cadre

7.) près de

8.) hélas

 

III. Analyse et production de textes

A. Pensez à des restaurants comme les suivants et inventez un nom pour chacun:

un restaurant français à New York

un restaurant mexicain aux Etats-Unis

un restaurant italien à Chicago

un restaurant texan à Paris

 

B. Maintenant:

1.) Ecrivez une phrase d’introduction pour chaque restaurant selon ce modèle:

Près d’un feu de bois comme on en trouve dans les auberges alsaciennes vous serez au calme et au chaud.

Exemple: Près d’une piscine comme on en trouve en Californie vous serez au frais.

2.) Pour chacun de ces restaurants, faites un bilan:

1.) positif (Malgré un tarte redoutablement cartonneuse, le bilan d’ensemble est plus que positif)

2.) négatif

D’autres phrases utiles:

+++

  • Ce qui m’a plu, c’est….
  • Ce que j’ai trouvé bien/formidable/excellent, c’est…
  • Félicitations pour + nom

  • Ce qui me paraît inacceptable/ intolérable/gênant, c’est …
  • Ce que je n’ai pas apprécié, c’est …
  • Le restaurant aurait dû/pu…

D’autre vocabulaire utile:

Les étapes du repas : l’entrée/ le plat principal/ le fromage/ le dessert

Les types de plats : une salade/ une soupe/ une viande/ un poisson/ une viande/ un plat
en sauce/ des pâtes/ le fromage/ les pâtisseries/ une salade de fruits/ une glace

Dresser la table : les couverts (la fourchette, le couteau, la cuillère), les verres, les tasses, les assiettes, la nappe, les serviettes

IV. Rédaction

Choisissez deux restaurants que vous connaissez bien et écrivez pour chacun un compte rendu d’une demi-page:

1.) l’un plutôt positif avec quelques aspects négatifs

2.) l’autre plutôt négatif avec quelques aspects positifs

Suivez le modèle ci-dessus et incorporez–mais dans l’ordre que vous voudrez–des renseignements sur:

1.) où est situé le restaurant

2.) le décor, ce qu’il y a de spécial

3.) le service, le personnel

4.) le menu, les specialités, la qualité du repas

5.) les vins

6.) les prix

V. Film à connaître

Les saveurs du palais (Christian Vincent, 2012)

Résumé d’allocine.com:

“Hortense Laborie est une cuisinière réputée qui vit dans le Périgord. A sa grande surprise, le Président de la République la nomme responsable de ses repas personnels au Palais de l’Élysée. Malgré les jalousies des chefs de la cuisine centrale, Hortense s’impose avec son caractère bien trempé. L’authenticité de sa cuisine séduira rapidement le Président, mais dans les coulisses du pouvoir, les obstacles sont nombreux.”

 


Le slam

Activité: le slam

I. Travail préliminaire

a. Demander à vos élèves ce qu’ils savent sur le slam.

Avez-vous déjà entendu parler du slam ? Qu’est-ce que cela évoque ? Noter au tableau les mots clés cités par les élèves. [poésie, rap, ville, etc.]

Leur poser la question : avez-vous déjà slamé ? À votre avis, quelles sont les difficultés quand on slame ? [ réponses possibles : écrire / s’exprimer devant les autres]

b. Distinguer entre le rap et le slam.

Mettre au tableau une liste de ressemblances et de différences:

Ressemblances Différences
messages politiques (contre le racisme, la pauvreté, par exemple) un type de poésie v. un type de musique
origine commune (les Etats-Unis) rime, manque de rime
attention au langage, au rythme rythmes du rap (4/4/, 2/2)
 etc.  etc.

II. Exercise d’écoute: faire écouter un clip de cette performance de slam.

Activité 1: Les sons, les voix.

a. Cochez les bonnes réponses dans les listes suivantes:

Quels sons entendez-vous ?

des cris
des sifflets
des rires
des applaudissements

Quelles voix entendez-vous ?

un journaliste
un animateur
un slameur
une slameuse
un public

b. Donnez un titre à cette performance: .

c. Comment imaginez-vous la slameuse ? Décrivez-la physiquement tel que vous l’imaginez.

d. Comment parle-t-elle ? (timbre, intonation, vitesse)

e. À votre avis, est-ce qu’elle bouge quand elle dit son texte ou est-ce qu’elle immobile ?

Activité 2: deuxième écoute, avec vidéo

Comparez les impressions des élèves aux images sur scène.

III. Activité d’expansion

Vous allez organiser un tournoi de slam. Pour cela, suivez les trois étapes suivantes.

1. Organisation du tournoi

Lisez le texte ci-dessous et discutez-en :

Règles d’un tournoi de slam:

■ Un jury populaire : entre trois et cinq personnes choisies au hasard

■ Des notes entre 0 et 10, avec un chiffre après la virgule

■ Des poètes qui s’inscrivent auprès de l’animateur, avec ou sans nom de scène

■ Une contrainte de temps : trois minutes maximum pour déclamer un poème (sinon pénalité)

■ Pas d’accessoire, pas de costume, pas de musique

■ Passage en solo, duo ou trio possible

Désignez les membres du jury.

Décidez qui va être l’animateur du tournoi.

Choisissez si vous voulez slamer en solo, en duo ou en trio. Si vous slamez en duo ou trio, mettez-vous par groupe.

Choisissez un nom de scène.

2. Préparez vos textes

Écrivez votre texte.

Pour cela, vous pouvez choisir un thème qui vous inspire ou choisir un poème ou un texte de chanson que vous aimez. Vous pouvez même reprendre un texte de votre manuel ou de vos cours ! N’oubliez pas que votre slam ne doit pas dépasser trois minutes.

3. Le tournoi

Commencez le tournoi !

N’hésitez pas à utiliser le mouvement et le corps pour slamer votre texte !

IV. Film: Slam, ce qui nous brûle (Pascal Tessaud, 2007)


La Charte de l’environnement

Activité: La Charte de l’environnement
proposée par Sandrine Pell, University of Wisconsin-Madison

I. Mise en route:

Brainstorming: Avec les élèves, dressez une liste de tous les mots qui leur viennent à l’esprit quand ils pensent au terme : « environnement. » Ensuite, mettez-les en catégories (problèmes, solutions, termes neutres)

II. La Charte de l’environnement

A. Montrez la Charte de l’environnement aux élèves. Pour la télécharger en PDF, cliquez ici.

B. Demandez aux élèves de faire des associations avec l’image, le logo, et le titre du document. Faites des hypothèses sur le contenu du document.

C. Lecture

i. Première lecture

Répondez aux questions suivantes en groupes de deux:

·                 Qui = la république française/le gouvernement

·                 À qui = le peuple français

·                 Quand = 1er mars 2005

·                 Où = en France

·                 Quoi = Charte de l’environnement

·                 Pourquoi = réponses ouvertes

ii. Deuxième lecture

Faites remarquer l’organisation du texte (10 articles). Discutez ce que c’est qu’une charte. Donnez l’équivalent en anglais et discutez du contenu d’une charte (des droits et des devoirs).

iii. Troisième lecture

Associez chaque petit résumé à un article de la Charte.

a.     Droit d’accès à l’information sur l’environnement pour tout le monde.

b.     Contribution nécessaire de l’éducation.

c.      Les autorités publiques sont chargées d’évaluer les risques en cas de dommage.

d.     Droit de vivre dans un environnement sain pour tous.

e.     Devoir de limiter son impact sur l’environnement pour tous.

f.      Ce document est une source d’inspiration au niveau européen et internationale.

g.     Les politiques doivent faire la publicité pour un développement durable.

h.     Devoir de participer à la protection de l’environnement pour tous.

i.       Devoir de réparer ses dommages.

j.       Devoir pour la recherche et l’innovation d’être impliqués.

Réponses : 1 = d ; 2 = h ; 3 = e ; 4 = i ; 5 = c ; 6 = g ; 7 = a ; 8 = b ; 9 = j ; 10 = f.

D. Charte de l’environnement- texte matrix

Remplissez le tableau suivant:

Sujet (qui) Droit Devoir
Chacun De vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé
Toute personne De prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement.

E. Expansion

Questions de réflexion:

  • Existe-t-il un document de ce genre dans votre pays? Oui ? Non? Pourquoi?
  • Pensez-vous que ce soit une bonne idée pour un pays de créer un document comme celui-ci? Oui? Non? Pourquoi?
  • Quelle image de la France avez-vous en lisant ce document?
  • Pensez-vous que l’engagement pour la protection de l’environnement est le même en France que dans votre pays?

III. Poème

“Sensation

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Réveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature, – heureux comme avec une femme.

-Arthur Rimbaud, 1870

IV. Citations

“Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent.” -Chateaubriand

“Nous n´habitons plus la même planète que nos aïeux : la leur était immense, la nôtre est petite.” -Bertrand de Jouvenel

“Vivre, c’est bien. Savoir vivre c’est mieux. Survivre c’est sans doute le problème des hommes de demain.” -Roger Molinier

V. Chanson

“L’hymne de nos campagnes” (Tryo, 1998)

1. Avant d’écouter: Réfléchissez au titre. Quels sont les thèmes de cette chanson?

2. Première écoute, sans images: Quel est le ton de la chanson? Optimiste ? Pessimiste? triste? Joyeux? Pouvez-vous imaginer quelles sont les images de la vidéo ?

3. Deuxième écoute, 30 seconds, avec images: Discutez la contradiction entre la musique et les images. Ensuite, regardez toute la vidéo. Demandez aux élèves de dresser une liste de tous les problèmes et toutes les solutions proposées.

4. Troisième écoute: Vérifiez les listes des élèves. Pour conclure: Quel est le symbolisme de la dernière image dans la vidéo?

VI. Film

Le Syndrome du Titanic (Nicolas Hulot, Jean-Albert Lièvre, 2009)

résumé d’allociné.fr:

“Ce film est davantage un appel à la raison et un acte politique qu’un documentaire sur la crise écologique. D’ailleurs, la ‘belle nature sauvage’ est la grande absente…” (Nicolas Hulot)