Le slam

Activité: le slam

I. Travail préliminaire

a. Demander à vos élèves ce qu’ils savent sur le slam.

Avez-vous déjà entendu parler du slam ? Qu’est-ce que cela évoque ? Noter au tableau les mots clés cités par les élèves. [poésie, rap, ville, etc.]

Leur poser la question : avez-vous déjà slamé ? À votre avis, quelles sont les difficultés quand on slame ? [ réponses possibles : écrire / s’exprimer devant les autres]

b. Distinguer entre le rap et le slam.

Mettre au tableau une liste de ressemblances et de différences:

Ressemblances Différences
messages politiques (contre le racisme, la pauvreté, par exemple) un type de poésie v. un type de musique
origine commune (les Etats-Unis) rime, manque de rime
attention au langage, au rythme rythmes du rap (4/4/, 2/2)
 etc.  etc.

II. Exercise d’écoute: faire écouter un clip de cette performance de slam.

Activité 1: Les sons, les voix.

a. Cochez les bonnes réponses dans les listes suivantes:

Quels sons entendez-vous ?

des cris
des sifflets
des rires
des applaudissements

Quelles voix entendez-vous ?

un journaliste
un animateur
un slameur
une slameuse
un public

b. Donnez un titre à cette performance: .

c. Comment imaginez-vous la slameuse ? Décrivez-la physiquement tel que vous l’imaginez.

d. Comment parle-t-elle ? (timbre, intonation, vitesse)

e. À votre avis, est-ce qu’elle bouge quand elle dit son texte ou est-ce qu’elle immobile ?

Activité 2: deuxième écoute, avec vidéo

Comparez les impressions des élèves aux images sur scène.

III. Activité d’expansion

Vous allez organiser un tournoi de slam. Pour cela, suivez les trois étapes suivantes.

1. Organisation du tournoi

Lisez le texte ci-dessous et discutez-en :

Règles d’un tournoi de slam:

■ Un jury populaire : entre trois et cinq personnes choisies au hasard

■ Des notes entre 0 et 10, avec un chiffre après la virgule

■ Des poètes qui s’inscrivent auprès de l’animateur, avec ou sans nom de scène

■ Une contrainte de temps : trois minutes maximum pour déclamer un poème (sinon pénalité)

■ Pas d’accessoire, pas de costume, pas de musique

■ Passage en solo, duo ou trio possible

Désignez les membres du jury.

Décidez qui va être l’animateur du tournoi.

Choisissez si vous voulez slamer en solo, en duo ou en trio. Si vous slamez en duo ou trio, mettez-vous par groupe.

Choisissez un nom de scène.

2. Préparez vos textes

Écrivez votre texte.

Pour cela, vous pouvez choisir un thème qui vous inspire ou choisir un poème ou un texte de chanson que vous aimez. Vous pouvez même reprendre un texte de votre manuel ou de vos cours ! N’oubliez pas que votre slam ne doit pas dépasser trois minutes.

3. Le tournoi

Commencez le tournoi !

N’hésitez pas à utiliser le mouvement et le corps pour slamer votre texte !

IV. Film: Slam, ce qui nous brûle (Pascal Tessaud, 2007)


La Charte de l’environnement

Activité: La Charte de l’environnement
proposée par Sandrine Pell, University of Wisconsin-Madison

I. Mise en route:

Brainstorming: Avec les élèves, dressez une liste de tous les mots qui leur viennent à l’esprit quand ils pensent au terme : « environnement. » Ensuite, mettez-les en catégories (problèmes, solutions, termes neutres)

II. La Charte de l’environnement

A. Montrez la Charte de l’environnement aux élèves. Pour la télécharger en PDF, cliquez ici.

B. Demandez aux élèves de faire des associations avec l’image, le logo, et le titre du document. Faites des hypothèses sur le contenu du document.

C. Lecture

i. Première lecture

Répondez aux questions suivantes en groupes de deux:

·                 Qui = la république française/le gouvernement

·                 À qui = le peuple français

·                 Quand = 1er mars 2005

·                 Où = en France

·                 Quoi = Charte de l’environnement

·                 Pourquoi = réponses ouvertes

ii. Deuxième lecture

Faites remarquer l’organisation du texte (10 articles). Discutez ce que c’est qu’une charte. Donnez l’équivalent en anglais et discutez du contenu d’une charte (des droits et des devoirs).

iii. Troisième lecture

Associez chaque petit résumé à un article de la Charte.

a.     Droit d’accès à l’information sur l’environnement pour tout le monde.

b.     Contribution nécessaire de l’éducation.

c.      Les autorités publiques sont chargées d’évaluer les risques en cas de dommage.

d.     Droit de vivre dans un environnement sain pour tous.

e.     Devoir de limiter son impact sur l’environnement pour tous.

f.      Ce document est une source d’inspiration au niveau européen et internationale.

g.     Les politiques doivent faire la publicité pour un développement durable.

h.     Devoir de participer à la protection de l’environnement pour tous.

i.       Devoir de réparer ses dommages.

j.       Devoir pour la recherche et l’innovation d’être impliqués.

Réponses : 1 = d ; 2 = h ; 3 = e ; 4 = i ; 5 = c ; 6 = g ; 7 = a ; 8 = b ; 9 = j ; 10 = f.

D. Charte de l’environnement- texte matrix

Remplissez le tableau suivant:

Sujet (qui) Droit Devoir
Chacun De vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé
Toute personne De prendre part à la préservation et à l’amélioration de l’environnement.

E. Expansion

Questions de réflexion:

  • Existe-t-il un document de ce genre dans votre pays? Oui ? Non? Pourquoi?
  • Pensez-vous que ce soit une bonne idée pour un pays de créer un document comme celui-ci? Oui? Non? Pourquoi?
  • Quelle image de la France avez-vous en lisant ce document?
  • Pensez-vous que l’engagement pour la protection de l’environnement est le même en France que dans votre pays?

III. Poème

“Sensation

Par les soirs bleus d’été, j’irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l’herbe menue :
Réveur, j’en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l’amour infini me montera dans l’âme,
Et j’irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la nature, – heureux comme avec une femme.

-Arthur Rimbaud, 1870

IV. Citations

“Les forêts précèdent les hommes, les déserts les suivent.” -Chateaubriand

“Nous n´habitons plus la même planète que nos aïeux : la leur était immense, la nôtre est petite.” -Bertrand de Jouvenel

“Vivre, c’est bien. Savoir vivre c’est mieux. Survivre c’est sans doute le problème des hommes de demain.” -Roger Molinier

V. Chanson

“L’hymne de nos campagnes” (Tryo, 1998)

1. Avant d’écouter: Réfléchissez au titre. Quels sont les thèmes de cette chanson?

2. Première écoute, sans images: Quel est le ton de la chanson? Optimiste ? Pessimiste? triste? Joyeux? Pouvez-vous imaginer quelles sont les images de la vidéo ?

3. Deuxième écoute, 30 seconds, avec images: Discutez la contradiction entre la musique et les images. Ensuite, regardez toute la vidéo. Demandez aux élèves de dresser une liste de tous les problèmes et toutes les solutions proposées.

4. Troisième écoute: Vérifiez les listes des élèves. Pour conclure: Quel est le symbolisme de la dernière image dans la vidéo?

VI. Film

Le Syndrome du Titanic (Nicolas Hulot, Jean-Albert Lièvre, 2009)

résumé d’allociné.fr:

“Ce film est davantage un appel à la raison et un acte politique qu’un documentaire sur la crise écologique. D’ailleurs, la ‘belle nature sauvage’ est la grande absente…” (Nicolas Hulot)


La Saint-Valentin en Europe

I. Echauffement

A. Posez les questions suivantes aux élèves:

Quel symbole représente l’amour?

Qui envoie de l’amour?

Qui est Cupidon?

Que lance-t-il?

Qu’est-ce qui sent bon?

Qu’est-ce qui a des épines?

Quelle couleur est aussi un nom de fleur?

Que suis-je? Je peux être blanc, brun ou noir.

B. Demandez à vos élèves s’ils fêtent la Saint-Valentin, et si oui, comment. Demandez-leur également s’ils pensent que c’est une fête importante et de justifier leur réponse.

II. Reportage et questions de compréhension: “Des idées originales pour bien célébrer la fête de la Saint Valentin

III. Reportage et questions de compréhension: “Une pratique romantique: les cadenas d’amour

IV. Poème:

Je suis perdu, vois-tu,
je suis noyé,
inondé d’amour;
je ne sais plus si je vis,
si je mange,
si je respire,
si je parle;
je sais que je t’aime.

-Alfred de Musset, 1834

IV. Citations:

“La vie et l’amour sont la même chose. Quand il n’y a pas d’amour, il n’y a pas de vie.”
-Roch Carrier

“Aimer un être, c’est accepter de vieillir avec lui.” -Albert Camus

“L’amour est clair comme le jour, l’amour est simple comme le bonjour, l’amour est nu comme la main, c’est ton amour et le mien.”
-Jacques Prévert

“Amour, amour, quand tu nous tiens, on peut bien dire : Adieu prudence.”
-Jean de La Fontaine

V. Chanson et fiche pédagogique: “Les Voyages en train” (Grand corps malade, 2006)

VI. Film: Jack et la mécanique du coeur (Stéphane Berla, Mathias Malzieu, 2014)


L’Etranger

L’Etranger d’Albert Camus
activités proposées par Ellen Onsrud, Lake Mills High School, Lake Mills, Wisconsin

I. Echauffement

Questions pour les élèves:

1. Où se trouve l’Algérie?

2. Que savez-vous sur ce sujet? (discussion de l’occupation française et de la guerre d’Algérie)

4. Qui est Albert Camus? Discutez de son enfance (pauvreté), sa vie à l’université (diplôme de philosophie), son rôle dans la Résistance, et la publication de L’Etranger. 

II. L’existentialisme et l’absurdisme

Demandez aux élèves de discuter l’article sur l’existentialisme dans The Stanford Encyclopedia of Philosophy (quatre groupes). Entamez une conversation sur les éléments suivants:

  • Emergence of existence
  • “Existence precedes essence”
  • Freedom and value
  • Politics, history and engagement

Discutez les conclusions de ces conversations; créez des définitions ensemble

Question: How do existentialism and absurdism relate to each other?

III. Lecture du roman

A. Avant de lire, complétez les exercices de pré-lecture suivants:

Directions: Avant de lire: Mettez un plus (+) si vous êtes d’accord avec la phrase, une soustraction (-) si vous n’êtes pas d’accord, et un point d’interrogation  (?) si vous n’êtes pas sûr de vos croyances (beliefs).

Après avoir lu: Relisez les mêmes déclarations et mettez un plus (+), une soustraction (-) ou un point d’interrogation.

Avant de lire(+/-/?)

 

Exercises de pré-lecture

 

Après avoir lu(+/-/?)
L’existence est absurde et le vrai sens de la vie est impossible.
La vie quotidienne est remplie de peur et d’angoisse (anxiety).
Je peux trouver le sens à la vie après avoir éprouvé un état de néant (nothingness).
Si Dieu existe ou n’existe pas est hors de propos (irrelevant) à cause de ma propre volonté.
Les philosophies politiques, les croyances religieuses, et les croyances sociales sont hors de propos pour moi et elles ne me définissent pas.
L’idée que je suis né à une époque unique avec un endroit et une famille précise est absurde.
Le moment le plus authentique de ma vie est ma mort.
Quand je suis né, je ne possédais pas de personnalité ou d’âme préconçue.
Je suis seul dans ce monde, exclu de tous ceux qui essaient de me définir.
Dans ma vie, il faut que je fasse des choix sans considération pour le bien des autres. Je peux choisir seulement ce qui est bon pour moi.

B. Ecriture: Est-ce que vos opinions ont changé après avoir lu le roman?  Expliquez où vos idées ont changé, en vous référant directement au texte.

C. Lisez la première partie avec un guide de vocabulaire et de questions. Discutez.

Activité d’expansion après la première partie du roman :

Après avoir lu la première partie de L’Etranger, nous avons beaucoup d’informations sur le caractère de Meursault. Votre travail est de préparer un blogue qui montre la vie de Meursault – ce qu’il aime, ses amis, sa famille, et son travail. Soyez créatif ! Vous pouvez ajouter des vidéos, de la musique, et des photos.

Présentations des élèves : la vie de Meursault

D. Lisez la deuxième partie avec un guide de vocabulaire et de questions. Discutez.

Chansons à comparer au roman :

  1. Billy Joel – « The Stranger »
  2. Pearl Jam – « Who You Are »
  3. Malvina Reynolds – « Little Boxes »
  4. The Cure – « Killing An Arab »

E. Activité d’expansion après la deuxième partie du roman:

“Talk show”

Meursault attend son exécution. A cause des circonstances, les grandes vedettes (stars) des talk shows, comme Oprah ou John Stewart, s’intéressent à lui et veulent lui parler.

Comme classe, vous vous changerez en une émission d’un talk show. Il faut avoir:

  • un hôte
  • Meursault
  • quelques experts (c’est à vous de choisir qui)
  • membres d’un public qui poseront des questions

Vous pouvez ajouter les amis de Meursault ou d’autres personnages qui vous semblent importants.

Les membres du public poseront des questions et donneront des conseils. Les experts donneront des recommandations aussi. C’est à vous de choisir le sujet de l’émission et l’entrevue.

N’oubliez pas, pour donner des conseils, il faut utiliser le subjonctif !

IV. Poème à connaître :

« Pour Némésis »

Cheval noir, cheval blanc, une seule main d’homme maîtrise les deux fureurs. A tombeau ouvert, joyeuse est la course. La vérité ment, la franchise dissimule. Cache-toi dans la lumière.

Le monde t’emplit et tu es vide : plénitude.

Petit bruit de l’écume sur la plage du matin ; il remplit le monde autant que le fracas de la gloire. Tous deux viennent du silence.

Sous la dalle de la joie, le premier sommeil.

Semé par le vent, moissonné par le vent, et cependant créateur, tel est l’homme, à travers les siècles, et fier de vivre un seul instant.

-Albert Camus, Carnets III : mars 1951 – décembre 1959

V. Film à connaître

Cartouches gauloises (Medhi Charef, 2007)

Résumé d’allociné.com: « Le dernier printemps de la Guerre d’Algérie. Le printemps d’avant l’été de l’Indépendance. Ali/Mehdi Charef, 11 ans, et son meilleur copain Nico regardent leurs mondes changer… et font semblant de croire que Nico ne partira jamais. Jamais? »


Le pain

 Le pain

I. Echauffement:

Demandez aux élèves de décrire cette image stéréotypée du Français qui porte le béret, boit du vin, et a une baguette sous le bras.

II. Activité de lexique: expressions idiomatiques avec le mot “pain”

A. Demandez aux élèves de se mettre en petits groupes et de commenter les phrases suivantes:

1. Face aux difficultés économiques qu’ils doivent affronter, certains paysans choisissent de vendre leurs terres pour une bouchée de pain.

2. Avec tous les devoirs qu’il nous reste, on a encore du pain sur la planche  avant les vacances.

3. Tous les exemplaires de ce magazine se sont vendus comme des petits pains le jour même de la publication.

4. Avec un salaire de 3000 euros par mois, mon oncle a son pain cuit.

5. Ma sœur travaille comme professeur de maths. L’enseignement est son gagne-pain.

5. Ce livre que je suis en train de lire est long comme un jour sans pain.

6. Léo rend visite à sa grand-mère tous les dimanches. Il est bon comme du pain, ce garçon !

Maintenant, faites l’exercice suivant: associez chaque expression à sa définition.

1. avoir du pain sur la planche

2. être bon comme du pain

3. avoir son pain cuit

4. long comme un jour sans pain

5. pour une bouchée de pain

6. cela se vend comme des petits pains

7. un gagne-pain

a) interminable

b) travail permettant de gagner sa vie

c) pas cher

d) avoir beaucoup de travail

e) être riche

f) être très gentil

g) cela se vend facilement

III. Ensuite, regardez ce reportage qui raconte comment les Français mangent de moins en moins de pain.

Questions de compréhension (vrai ou faux):

1. Selon la première boulangère dans l’interview, les enfants aiment manger du pain le matin.

2. Les boulangers doivent constamment renouveler leurs produits.

3. 98% des Français continuent à manger du pain.

4. En moyenne, une baguette coûte moins d’un Euro.

5. L’histoire d’amour entre les Français et le pain est prête de s’arrêter.

Réponses:

1. F

2. V

3. V

4. V (86 centimes)

5. F

IV. Poème

La surface du pain est merveilleuse d’abord à cause de cette impression quasi panoramique qu’elle donne : comme si l’on avait à sa disposition sous la main les Alpes, le Taurus ou la Cordillère des Andes. Ainsi donc une masse amorphe en train d’éructer fut glissée pour nous dans le four stellaire, où durcissant elle s’est façonnée en vallées, crêtes, ondulations, crevasses… Et tous ces plans dès lors si nettement articulés, ces dalles minces où la lumière avec application couche ses feux, – sans un regard pour la mollesse ignoble sous-jacente. Ce lâche et froid sous-sol que l’on nomme la mie a son tissu pareil à celui des éponges : feuilles ou fleurs y sont comme des sœurs siamoises soudées par tous les coudes à la fois. Lorsque le pain rassit ces fleurs fanent et se rétrécissent : elles se détachent alors les unes des autres, et la masse en devient friable… Mais brisons-la : car le pain doit être dans notre bouche moins objet de respect que de consommation. (Francis Ponge, 1942)

V. Chanson: “Le petit pain au chocolat” (Joe Dasin, 1969)

Pour les paroles, cliquez ici.

VI. Film: La femme du boulanger (Marcel Pagnol, 1938)

Résumé de www.premier.fr:

“Le boulanger Aimable Castanet s’installe avec sa femme Aurélie dans un petit village de Haute-Provence, où ragots et médisances vont bon train. Expansif et volubile, Aimable fait vite la conquête des habitants et son pain est le meilleur jamais dégusté au village. Aurélie, timide et réservée reste les yeux fixés sur sa caisse. Mais un beau jour, elle s’enfuit avec Dominique, le berger du Marquis de Monelles. Désespéré, Aimable perd la tête et refuse de faire son pain. Les villageois se mobilisent pour qu’Aurélie lui revienne.”


Edith Piaf

I. Echauffement

Connaissez-vous des célébrités françaises? Nommez-en quelques-unes.

II. Lecture

Chanteuse française de music-hall, Édith Piaf (Édith Giovanna Gassion, 1915-1963) est sans aucun doute la chanteuse française la plus connue en France et au monde entier. A l’âge de 8 ans, Édith a commencé à chanter dans les rues de Paris, et à l’âge de 20 ans, elle a été découverte par Louis Leplée, qui l’a embauchée pour chanter dans son cabaret. C’était Leplée qui a créé son nom de scène « La Môme Piaf » (un « piaf », familièrement, est un moineau). Quelques années plus tard, elle choisit comme nom d’artiste Édith Piaf.

Elle est à l’origine de nombreux succès devenus des classiques, comme « La Vie en rose, » « Non, je ne regrette rien, » « L’Hymne à l’amour » et « Milord. »

En 1945, Édith a écrit les paroles et la musique de la chanson « La vie en rose. » . Ironiquement, ses amis n’aimaient pas trop cette chanson à l’époque. Pourtant, aujourd’hui « La Vie en rose » reste l’un des classiques du répertoire de la chanson française.

Édith a fait des tournées mondialement  pendant deux décennies et elle a produit beaucoup de disques. Elle est devenu dépendante de la morphine et de l’alcool, à cause de ceci, elle avait souvent des problèmes de santé. Même avec sa mauvaise santé, Édith travaillait toujours beaucoup.

Elle a été enfin réhabilitée, mais sa vie était très dure, et elle est morte bien trop jeune à l’âge de 47 ans. Sa voix et ses interprétations saisissantes continuent à jouer un rôle dans la culture française. En 2007, un film sur la vie d’Édith Piaf est sorti : « La Môme », ou aux États-Unis « La Vie en rose », réalisé par Olivier Dahan, qui a eu beaucoup de succès.

Questions de compréhension (V/F) :

1. Édith a été découverte par Louis Leplée.

2. Son premier nom de scène était « La Môme Piaf. »

3. Ses amis aimaient beaucoup « La vie en rose ».

4. Pour elle, sa carrière était plus importante que sa santé.

5. Le titre du film biographique est « La Môme » aux États-Unis.

III. Chanson:

« La Vie en rose »

Des yeux qui font baisser les miens
Un rire qui se perd sur sa bouche
Voilà le portrait sans retouche
De l’homme auquel j’appartiens

Quand il me prend dans ses bras
Il me parle tout bas
Je vois la vie en rose

Il me dit des mots d’amour
Des mots de tous les jours
Et ça me fait quelque chose

Il est entré dans mon coeur
Une part de bonheur
Dont je connais la cause

C’est lui pour moi
Moi pour lui dans la vie
Il me l’a dit, l’a juré pour la vie

Et, des que je l’aperçois
Alors je sens en moi
Mon coeur qui bat

Des nuits d’amour ne plus en finir
Un grand bonheur qui prend sa place
Des enuis des chagrins, des phases
Heureux, heureux à en mourir

Quand il me prend dans ses bras
Il me parle tout bas
Je vois la vie en rose

Il me dit des mots d’amour
Des mots de tous les jours
Et ça me fait quelque chose

Il est entré dans mon coeur
Une part de bonheur
Dont je connais la cause

C’est toi pour moi
Moi pour toi dans la vie
Il me l’a dit, m’a juré pour la vie

Et, dès que je l’apercois
Alors je sens en moi
Mon coeur qui bat

Questions de compréhension :

1. Expliquez le thème du premier verset. Donnez des exemples.

2. Traduisez la phrase « Heureux, heureux à en mourir. » Pouvez-vous trouver une expression idiomatique en anglais ?

3. Quels mots changent dans le deuxième refrain ? Commentez ces changements.

4. Ecrivez un résumé de cette chanson en prose.

Questions de discussion :

1. Cette chanson renforce-t-elle des stéréotypes des Français ? Lesquels ? Justifiez votre réponse.

2. Quelle est la chanson contemporaine analogue à celle-ci? Donnez quelques possibilités.

IV. Activité d’expansion :

Découvrez les images et les sons de l’ époque d’Édith sur le site suivant : http://edith-piaf.ina.fr/

V. Poème:

Un poème de Jean Cocteau pour Édith Piaf

« Édith Piaf »

Regardez cette petite personne dont les mains sont celles du lézard des ruines.
Regardez son front de Bonaparte, ses yeux d’aveugle qui vient de retrouver la
vue . Comment chantera-t-elle ? Comment s’exprimera-t-elle ?. Comment
sortira-t-elle de sa poitrine étroite les grandes plaintes de la nuit ? Et voici
qu’elle chante, ou plutôt qu’à la mode du rossignol d’avril elle essaye son
chant d’amour.

Avez-vous entendu ce travail du rossignol ? Il peine. Il hésite. Il râcle. Il
s’étrangle. Il s’élance et il roucoule. Et soudain il trouve. Il vocalise. Il
boulverse.

Très vite, Edith Piaf qui se tâte et qui tâte son public a trouvé son chant. Et
voilà qu’une voix qui sort des entrailles, une voix qui habite des pieds à la
tête, déroule une haute vague de velours noir. Cette vague chaude nous
submerge, nous traverse, pénètre en nous. Le tour est joué. Edith Piaf, comme le
rossignol invisible, installé sur sa branche, va devenir elle-même invisible.
Il ne restera plus d’elle que son regard, ses mains pâles, ce front de cire qui
accroche la lumière et cette voix qui gonfle, qui monte, qui peu à peu se
substitue à elle, et qui, grandissant comme son ombre sur un mur, remplacera
glorieusement cette petite fille timide. De cette minute le génie de Madame Edith
Piaf devient visible et chacun le constate. Elle se dépasse, elle dépasse ses
chansons, elle en dépasse la musique et les paroles. Elle nous dépasse. L’âme de
la rue s’adresse aux immeubles qui la bordent. L’âme de la rue pénètre dans
toutes les chambres de la ville. Ce n’est plus Mme Edith Piaf qui chante ; c’est
la pluie qui tombe, c’est le vent qui souffle, c’est le clair de lune qui met sa
nappe.

La bouche d’ombre. Le terme a l’air d’avoir été inventé pour cette belle
bouche oraculeuse.

VI. Film :

La Môme (Oliver Dahan, 2007)

Résumé d’allociné. fr:

« De son enfance à la gloire, de ses victoires à ses blessures, de Belleville à New York, l’exceptionnel parcours d’Edith Piaf. A travers un destin plus incroyable qu’un roman, découvrez l’âme d’une artiste et le coeur d’une femme. Intime, intense, fragile et indestructible, dévouée à son art jusqu’au sacrifice, voici la plus immortelle des chanteuses… »

 

 


L’immigration au Québec

L’immigration au Québec

Activité partagée par Renée Rousseau-Weber, University of Milwaukee School, Milwaukee, Wisconsin.

1. Echauffement

Demandez aux élèves de discuter en groupes les questions suivantes:

  1. Que savez-vous sur le Québec?
  2. Est-ce que l’immigration est importante dans votre communauté ?  Comment ?
  3. Est-ce que l’immigration est un sujet important aux Etats-Unis ? De quoi parle-t-on à ce sujet ?
  4. Comment est-ce qu’une grande vague d’immigration pourrait-elle affecter une société ?
  5. Quelles questions les citoyens et le gouvernement d’un pays qui accueille les immigrés doivent-ils considérées ?
  6. Quelles sont les raisons pour l’immigration ?

2. Lecture

Immigration_Quebec

Questions de compréhension:

  1.  Dans les statistiques sur l’immigration dans la première partie du graphique, il s’agit de quelle époque ?
  2. Qui représente le plus grand groupe d’immigrés ?
  3. De quel pays est-ce que le plus grand nombre d’immigrés sont venus ?
  4. Pourquoi y avait-il autant d’immigrés d’Haïti  au 20e siècle?
  5. De quels pays est-ce que plus que 50% des immigrés d’Afrique sont venus ?
  6. Comment est-ce que l’information en bas diffère de l’information en haut du graphique ?
  7. Le recensement duquel on a tiré l’information en bas du graphique a été fait en quelle année ?

3. Chanson

Le Québec c’est un jeu d’échecs“, Ousmane Thiané Diop, 2012

4. Poème

“Terre d’exil”

Je viens de quitter une dictature
tropicale en folie
et suis encore vaguement puceau
quand j’arrive à Montréal
en plein été 76.

Je regarde le ciel
en pensant qu’il y a quelques minutes
j’étais là-haut, parmi les étoiles
pour la première fois.

Un couple en train
de s’embrasser
à l’aéroport.
Un baiser interminable.
La fille est en
minijupe rouge.

Cette scène aurait provoqué
une émeute à Port-au-Prince.
Ici, les gens passent sans
même y jeter un oeil.
Je suis le seul à m’intéresser
à ce baiser rouge.

Le couple se défait.
La fille regarde partir
le garçon, un long moment
jusqu’à ce que la foule l’abosorbe.
Elle rejoint sa voiture, tête baissée.

L’aéroport est bondé de gens
qui arrivent ou qui partent
à cause des Jeux olympiques.
Je vois partout le voisage de Naida Comaneci, la miniscule
petite reine du Stade.

On prépare les élections
pour novembre prochain
J’apprends en même temps
que le Québec est une province
et non un pays comme je l’ai toujours cru,
que le hockey est un sport
qui se joue sur la glace
et que la tourtière n’est pas
un piège pour les oiseaux.

Le chauffeur de taxi haïtien me balance
tout ça en roulant vers le nord.

Les gens dans les rues,
les couleurs vives des affiches,
les quartiers plus sombres.
Soudain un attroupement: un group
de fans entourent un athlète cubain.
Le taxi roule doucement.
La ville, la nuit.

Quand j’étais petit,
je croyais que chaque
pays avait ses propres couleurs.
Que le ciel ailleurs
était jaune,
la mer, rouge
et les arbres,
mauves.

D’une certain façon, ce pays
ressemble un peu au mien.
Il y a des gens, des arbres,
un ciel, de la musique, des filles,
de l’alcool, mais quelque part, j’ai
le sentiment que c’est totalement différent
sur des points très précis: l’amour,
la mort, la maladie, la colère, la
joie, le rêve ou la jouissance.
Mais tout ça n’est qu’une intuition.

Je le savais déjà
pour l’avoir lu.
Pour l’avoir vu au cinéma.
Mais c’est différent dans la vraie vie.
Je suis noir
et tous les autres
sont blancs.
Le choc!

Je ne suis pas un
touriste de passage
qui vient voir comment
va le monde,
comment vont les autres
et ce qu’ils font
sur la planète.
Je suis ici pour rester
que j’aime ça ou pas.

-Dany Laferrière

5. Film

Monsieur Lazhar (Philippe Falardeau, 2011)

“Les élèves de sixième année d’une école de Montréal doivent faire face à un drame inattendu lorsque leur enseignante, Martine, se pend dans leur classe. Malgré les réticences préalables de la directrice, Bachir Lazhar, un immigrant algérien, est rapidement engagé pour la remplacer. N’étant pas au courant des réformes ministérielles ou même du niveau scolaire de ses nouveaux étudiants, le professeur devra oublier ses propres tragédies pour se concentrer sur l’instruction de ces enfants provenant de différents milieux et visiblement troublés par le départ soudain d’une personne qu’ils aimaient.” –www.cinoche.com

Dossier pédagogique du film


Follow

Get every new post delivered to your Inbox.

Join 187 other followers