Follow France Synergies on WordPress.com

L’Afrique francophone

ACTIVITE : L’AFRIQUE FRANCOPHONE

I. Petite introduction : plusieurs cartes importantes
1. Quelques repères géographiques: Dites à vos élèves de regarder attentivement cette carte :
– Combien de pays africains font partie de la Francophonie ? Recensez-les.
– Parmi ces pays, combien font partie de l’OIF en tant que membres ? Combien sont des Etats observateurs ?
– Combien y a-t-il d’îles ? Où sont-elles situées ?
Ensuite, proposez à vos élèves de se mettre par groupes de trois et de choisir un pays qui les intéresse (idéalement, chaque groupe essaiera de choisir un pays différent, quitte à augmenter ou réduire le nombre d’élèves dans chaque groupe ; vous pouvez aussi organiser un tirage au sort des pays à l’aide de petits papiers dans un chapeau), de cliquer sur l’icône qui y est associée et de bien lire sa fiche d’identité. Ils devront présenter ce pays à la classe en répondant aux questions suivantes :
– Quelle est la capitale de ce pays ?
– Est-ce un pays plutôt grand ou plutôt petit ?
– A quelle région du monde est-ce qu’il appartient ?
– Quand est-ce qu’il a adhéré à la Francophonie ?
Chaque groupe devra également faire une courte recherche sur internet à l’aide des sites officiels indiqués à la fin de chaque fiche d’identité et relever trois éléments importants à signaler à leurs camarades (cela peut concerner des éléments culturels, sociaux ou artistiques, etc…).
2. Une carte linguistique : a. Tout d’abord, vous allez leur montrer cette carte de la francophonie dans le monde et leur demander de répondre aux questions suivantes : 
a.1. Combien de gens parlent français dans le monde ? Est-ce peu ou beaucoup ?
a.2. Dans quels endroits (à part la France bien sûr) trouve-t-on le plus de francophones ?
a.3. Où sont-ils les moins nombreux ?
b. Maintenant, vos élèves vont regarder cette carte sur le statut de la langue française et répondre aux questions ci-dessous :
b.1. Sur quel continent se trouvent la majorité des pays où la langue française est officielle ?
b.2. Et ceux où le français est une langue importante ?
b.3. En comparant le continent africain aux autres continents (par exemple, l’Amérique du Nord), que remarquez-vous ?
c. Vous allez diviser la classe en deux : une moitié étudiera cette carte et l’autre moitié se penchera sur cette carte de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Chaque groupe (trois ou quatre élèves par groupe) répondra aux questions qui suivent :
c.1. En moyenne, combien y a-t-il de pays (ou régions) où le français est la langue officielle et maternelle ?
c.2. Et combien où elle est la langue officielle ou administrative ?
c.3. Et en ce qui concerne le français en tant que langue d’enseignement privilégié ?
d. Conclusion : Discutez tous ensemble des réponses obtenues et tirez un bilan à partir de toutes ces informations. Ensuite, posez à vos élèves les questions suivantes :
d.1. En quoi est-ce que le continent africain est vital pour la survie de la Francophonie ?
d.2. Pourquoi, selon vous, est-ce qu’il y a autant de francophones en Afrique ?
3. Les récents événements politiques : 
Expliquez à vos élèves que, récemment, l’actualité a été particulièrement chargée en ce qui concerne certains pays de l’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Afin de les sensibiliser aux problèmes existants et aux causes de ces derniers, montrez-leur cette carte et dites-leur de répondre aux questions ci-dessous :
a. Quels pays sont concernés par les révoltes ?
b. Quels pays ont résolu la situation et ont obtenu un changement de régime ?
c. Quels pays sont toujours en crise ?
d. Quand est-ce que la première révolte a eu lieu et où ? Que peut-on observer depuis cette période ?
e. Par trois, choisissez un pays francophone et cliquez sur son icône pour mieux comprendre les causes et les conséquences des révoltes qui y ont eu lieu. Ensuite, discutez tous ensemble des raisons de ce profond malaise et des possibles solutions pour remédier à ces problèmes.
Par ailleurs, vous trouverez des informations un peu plus récentes sur ce site.
II. Les relations entre les pays africains francophones et la France
1. Un peu d’histoire : *Dites à vos élèves de regarder cette carte sur la colonisation en Afrique francophone et de répondre aux questions suivantes :
– En 1860, quel pays avait le plus grand nombre de colonies en Afrique ? Et en 1885 ?
– Que phénomène remarquez-vous en 1914 ? Quels sont les grands pays colonisateurs à cette époque ?
*Maintenant, montrez-leur cette carte sur la décolonisation en Afrique francophone et discutez de ce phénomène à l’aide des questions suivantes :
– Dans quels pays est-ce qu’il y a eu des troubles avant l’indépendance ?
– Que s’est-il passé en Algérie ? (à ce sujet, vous pouvez consulter une autre newsletter portant sur les relations entre l’Algérie et la France : introduction ;  activités)
Expliquez-leur que le processus de décolonisation s’est souvent accompagné de violents affrontements entre les forces françaises et les peuples colonisés qui mettent encore aujourd’hui mal à l’aise les Français.
2. Les chiffres clés : *Pré-lecture : A l’aide de cette frise chronologique, expliquez à vos élèves qu’il existe des sommets France-Afrique depuis le 13 novembre 1973 où le chef de l’Etat nigérien de l’époque, Hamani Diori, avait souhaité rencontrer Georges Pompidou, alors Président de la France, afin d’œuvrer pour la paix. Depuis lors, des sommets Afrique-France ont régulièrement été organisés et le plus récent (le 25ème) a eu lieu en 2010.
*Lecture : Après avoir soigneusement jeté un coup d’œil sur ces chiffres qui datent de 2009, vos élèves vont répondre aux questions suivantes :
a. Sur quoi reposent les relations commerciales entre la France et l’Afrique ? (les exportations et importations)
b. Comment est-ce que la France soutient l’Afrique ? (une aide financière qui est « l’aide publique au développement » et l’annulation des dettes de certains pays)
c. Avec quels pays est-ce que la France avait des accords militaires en 2009 ? (le Togo, le Cameroun, le Gabon et la RCA)
d. A quoi sert le budget consacré aux états africains ? (il sert à assurer la coopération de défense et de sécurité)
e. Combien y avait-t-il de ressortissants africains en France à cette époque? (environ 1, 68 million)
*Post-lecture : Demandez à vos élèves d’imaginer un dialogue entre un Français et un Africain francophone (environ 5 minutes) qui pèseraient le pour et le contre des relations franco-africaines. Ils le joueront devant la classe s’ils le souhaitent.
3. La Françafrique :
 *Pré-visionnage : Ecrivez le mot « Françafrique » au tableau et demandez à vos élèves de proposer une définition de ce concept.
*Visionnage : Après avoir regardé lu les questions ensemble, vos élèves vont regarder lavidéo qui se trouve au bas de la page au moins deux fois et répondre aux questions ci-après :
a. L’année 1960 est celle de l’indépendance pour beaucoup de pays africains. V/F (vrai, 14 colonies françaises sont devenues indépendantes en 1960)
b. Selon Jacques Toubon, les relations entre la France et l’Afrique sont tout à fait uniques. V/F(faux, pour lui, ces relations sont normalisées et l’Afrique entretient le même type de relations avec le monde entier)
c. Selon le journaliste, la « Françafrique » repose sur le soutien apporté par Paris à plusieurs régimes africains en échange d’un appui diplomatique et financier. V/F (vrai)
d. Selon le journaliste, la France entretient toujours des relations plutôt complexes, voire polémiques, avec certains régimes africains. V/F (vrai)
e. La France a cessé de piller les matières premières des pays africains. V/F (faux)
f. Les Chinois ne représentent pas une concurrence menaçante pour la France. V/F (faux, Pékin obtient de grands accords commerciaux et rafle de grands chantiers) 
g. Les populations locales risquent de souffrir de la mainmise de ces pays. V/F (vrai)
*Post-visionnage : Posez les questions suivantes à vos élèves :
– Que pensez-vous de la Françafrique ? Est-ce complètement bon ou complètement mauvais ou est-ce quelque chose de trop complexe pour être abordé de façon manichéenne ?
– Connaissez-vous un phénomène semblable entre les Etats-Unis et certains pays ?

III. Des contes et des films sur l’Afrique francophone
Pour cette partie, nous vous indiquerons les liens vers des sites offrant un excellent matériel pédagogique mis à votre disposition et vous proposerons une activité sur le film « Azur et Asmar ».
1. « La belle histoire de Leuk-le-lièvre » 
: ce site met à votre disposition une fiche pédagogique sur le conte sénégalais « La belle histoire de Leuk-le-lièvre ».
2. L’antilope et l’escargot : Marie-Josée Kinkingnehun a créé un dossier pédagogique sur le conte africain « L’antilope et l’escargot » auquel vous aurez accès sur ce site. Vous trouverez le texte en cliquant ICI.
3. Quelques contes francophones: Sur ce site, vous trouverez des contes provenant du Mali, de Mauritanie, du Sénégal, de Haïti et du Maroc, enregistrés en français et en langue locale, ainsi qu’une fiche pédagogique créée à partir de chaque conte.
4. « Kirikou et la sorcière » : TV5 MONDE propose sur son site une fiche complète (niveaux A1, A2, B1) sur « Kirikou et la sorcière ». Sur ce site, vous pourrez visionner ce film dans son intégralité (attention, la première partie du film est considérée comme pouvant choquer certaines personnes).
5. Regarder et analyser un extrait vidéo d’ « Azur et Asmar » : *Pré-visionnage : Montrez la bande-annonce de « Azur et Asmar » de Michel Ocelot (2006) à vos élèves pour qu’ils sachent de quoi cela parle puis précisez que l’extrait qu’ils vont voir est la fin de ce film (donc, si vous ne souhaitez pas connaître la fin du film avant de l’avoir vu en entier, ne faites pas cette activité !)
*Visionnage: Lisez les questions ci-dessous tous ensemble. Ensuite, vous allez montrer cettevidéo extraite du film à vos élèves et leur dire d’entourer la bonne réponse.
a. La fée des Djinns pense qu’Azur et Asmar sont:
      a.1. des paysans.
a.2. des princes.
a.3. des rois.
b. Par quel animal est-ce que la princesse est-elle enlevée ? 
      b.1. un oiseau.
b.2. un cheval.
b.3. un éléphant.
c. Quel est le conseil que la princesse donne à la fée des Djinns ?
c.1. épouser Azur.
c.2. épouser Asmar.
c.3. épouser à la fois Azur et Asmar.
d. Selon le sage Yadoa, il est:
d.1. facile de choisir.
d.2. impossible de choisir.
d.3. inutile de choisir.
e. Pour Crapoux:
e.1. il n’y a aucune solution.
e.2. la fée des Djinns doit rester célibataire.
e.3. la fée des Djinns doit l’épouser !
f. La fée des Djinns va finalement choisir :
f.1. Azur.
f.2. Asmar.
f.3. le sage Yadoa.
*Post-lecture : Demandez à vos élèves de répondre aux questions suivantes afin de susciter une réflexion sur les grands thèmes de cette vidéo :
– Quand les couples se forment pour danser, pourquoi est-ce que la nourrice dit « la solution devient évidente » ?
– Quelle leçon peut-on tirer de cet extrait ?

Si vous parvenez à vous procurer ce film, notez que vous trouverez sur le site de l’Alliance Française de Sydney des activités pédagogiques sur le film « Azur et Asmar » proposant un dossier pour les élèves et un dossier pour les professeurs (niveau débutant).

Autres liens utiles :

– Une activité (niveau Baccalauréat international) intitulée « Découvrir l’Afrique francophone ».
– Un site sur « les Africains de la chanson francophone ».
– Une activité sur l’Afrique (noire) francophone B1/B2.
– Une activité intitulée « Mon voyage imaginaire en Afrique francophone ».
– Une encyclopédie de la francophonie.
– Des cartes intéressantes sur l’Afrique francophone.
– Une excellente présentation au sujet de la Francophonie.
– Le site officiel de l’Organisation Inte